Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.087s

contradiction

Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère. Je m'avance vers celui qui me contredit, qui m'instruit. La cause de la vérité devrait être la cause commune à l'un et à l'autre

Auteur: Montaigne

Info: Essais

Commenter

Commentaires: 0

équilibre

L'âme qui loge la philosophie doit, par sa santé, rendre sain encore le corps. Elle doit faire luire jusque au dehors son repos et son aise ; doit former à son moule le port extérieur, et l'armer par conséquent d'une gracieuse fierté, d'un maintien actif et allègre, et d'une contenance contente et débonnaire. La plus expresse marque de la sagesse, c'est une jouissance constante ; son état est comme des choses au-dessus de la Lune : toujours serein.

Auteur: Montaigne

Info: Essais, Garnier 1962 <t.1 p.173 livre I chap.XXVI>

Commenter

Commentaires: 0

instable

Nous flottons entre divers avis; nous ne voulons rien librement, rien absolument, rien constamment.

Auteur: Montaigne

Info:

Commenter

Commentaires: 0

pédagogie

[...] il n'y a tel que d'allécher l'appétit et l'affection [des enfants], autrement on ne fait que des ânes chargés de livres.

Auteur: Montaigne

Info: Essais 1.26, p.256, Folio no289

Commenter

Commentaires: 0

psychose

La sagesse à ses excès et n'a pas moins besoins de modération que la folie.

Auteur: Montaigne

Info:

Commenter

Commentaires: 0

vertige

Qu'on loge un philosophe dans une cage de menus filets de fer clairsemés, qui soit suspendue au haut des tours Notre-Dame de Paris : il verra par raison évidente qu'il est impossible qu'il en tombe ; et pourtant ne se saurait garder ( s'il n'a accoutumé le métier des recouvreurs ) que la vue de cette hauteur extrême ne l'épouvante et ne le transisse.

Auteur: Montaigne

Info: Essais, II, XII, Apologie

Commenter

Commentaires: 0

solitude

Nous pensons connaître et comprendre les choses, et nous ne nous apercevons pas que notre esprit est séparé du monde, sans accès à lui, et que ce que nous pensons savoir n'est rien d'autre qu'une croyance.

Auteur: Montaigne

Info:

Commenter

Commentaires: 0

self-contrôle

La vraie liberté, c'est pouvoir toute chose sur soi.

Auteur: Montaigne

Info:

Commenter

Commentaires: 0

peur

Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu’il craint.

Auteur: Montaigne

Info:

[ douleur ] [ chiasme ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Il y a plus affaire à interpréter les interprétations qu'à interpréter les choses, et plus de livres sur les livres que sur autre sujet : nous ne faisons que nous entregloser.

Auteur: Montaigne

Info: Essais, Garnier 1962 <t.2 p.520 livre III chap. XIII>

[ redites ] [ mimétisme ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0