Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 90
Temps de recherche: 0.0735s

amélioration

L'idéal du progrès est remplacé par l'idéal de l'innovation : il ne s'agit pas que ce soit mieux, il s'agit seulement que ce soit nouveau, même si c'est pire qu'avant et cela de toute évidence.

Auteur: Montherlant Henry de

Info:

[ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

illusion

La jeunesse se passe à faire croire qu'on est un homme. L'âge adulte à faire croire qu'on est heureux quand on ne l'est pas. La vieillesse à faire croire qu'on n'est pas gâteux quand on l'est.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Lettres à Michel de Saint Pierre 1987

[ vie ] [ triade ] [ pessimisme ]

Commenter

Commentaires: 0

union

En matière de mariage, tout le monde ment : les gens mariés avoueront rarement qu'ils sont malheureux, qui serait avouer qu'ils se sont trompés ; une complicité générale contribue à maintenir en vie cette étrange institution.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Interview dans l'hebdomadaire Candide le 19 avril 1937 à propos de son livre, Le Démon Du Bien.

[ dénigrement ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Après vingt ans d'intimité, on peut se trouver moins unis que si on ne s'était vus qu'une fois. La présence quotidienne, la confiance, les soucis partagés ne créent rien; mieux, il arrive qu'ils séparent. L'habitude sépare.

Auteur: Montherlant Henry de

Info:

[ couple ] [ routine ] [ désillusion ]

Commenter

Commentaires: 0

aveuglement

Ce qui me dégoûte dans la haine, c'est sa grossièreté: elle accueille n'importe quel bruit, se nourrit de tout, sans examen, sans discernement. Comme elle est bête et rend bête! Un grand esprit qui hait devient aussi stupide qu'un bouvier.

Auteur: Montherlant Henry de

Info:

[ malveillance ]

Commenter

Commentaires: 0

célébrité

Il reçut, en hommage d’auteur, un petit livre qui venait de paraître, d’un confrère qu’il admirait et détestait. Il l’aurait admiré et aimé si ce confrère avait vécu il y a quatre-vingt ans, mais il le détestait parce qu’il était vivant et encombrant.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Les jeunes filles, tome 3 : Le démon du bien

[ jalousie ]

Commenter

Commentaires: 0

déprime

Le manque de désir brûle une âme, hier brûlée par le désir.
Comme la horde des taureaux sauvages qui s'est écoulée avec le soir, nous voyons, brûlées et désertes, à l'infini ces plaines où passait tout à l'heure le troupeau beuglant de nos passions.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Essais: Le dernier retour, Gallimard

[ vacuité ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

famille

Épouser un individu, passe encore. Mais il faut épouser un troupeau d’inconnus, l’obscène tribu des pères et mères, frères et sœurs, oncles et tantes et cousins, qui ont des droits sur vous eux aussi, ne serait-ce, en mettant les choses au mieux, que celui de vous faire perdre votre temps.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Les jeunes filles, tome 3 : Le démon du bien

[ pièces rapportés ] [ casse-pieds ]

Commenter

Commentaires: 0

gamins

Des enfants qui jouent avec un chien, sur une plage, un matin d'été: n'allons pas plus loin, voilà le monde justifié. Comme les enfants, comme les primitifs, comme le peuple, les animaux ne prétendent pas. De là qu'on ne peut leur en vouloir de rien. De là qu'on n'a jamais à les mépriser: immense repos. Enfin, plus souvent que l'homme, ils sont nobles.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Service inutile

[ animal domestique ] [ naturels ] [ hommeanimal ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Il y a, dans le mariage musulman, tel qu’il est célébré à Alger, une coutume saisissante. La coiffeuse s’avance vers les jeunes mariés et verse de l’eau de jasmin dans les deux mains réunies de la mariée ; le mari se baisse et boit cette eau ; la coiffeuse procède de même pour le mari, mais lorsque la mariée se prépare à boire dans les mains du mari, celui-ci ouvre les mains et le liquide s’échappe. Voilà une coutume atroce : il est posé en principe que l’homme doit être heureux, et que la femme ne doit pas l’être.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Les jeunes filles (I/IV) : Les Jeunes filles

[ inégalité ] [ islam ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel