Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Eh oui, FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nb... Lire la suite >>
Search results: 4
Search time counter: 0.039s

être humain

L'homme est un animal qui raisonne, même s'il n'est pas rationnel [...]

Auteur: Moorcock Michael

Info: Le chien de guerre et la douleur du monde

[ paradoxal ] [ grotesque ]

Commenter

Commentaires: 0

glissements

Tu connaissais les risques aussi bien que moi. Tu te rappelles ce qu'a écrit Virginia Woolf sur la nature humaine et la façon dont elle change ? C'est si lent qu'on ne s'aperçoit de rien ; tout paraît normal et un beau jour, paf ! On se réveille dans l'Allemagne d'Hitler, la Russie bolchevique, l'Angleterre de Thatcher ou en plein âge d'or, et les règles ne sont plus les mêmes.

Auteur: Moorcock Michael

Info: London Bone

[ historiques ] [ WW2 ] [ URSS ]

Commenter

Commentaires: 0

mysticisme

Sa vie durant, Hawkmoon avait méprisé la chagrine et pusillanime philosophie prétendant que l'homme seul n'était pas assez grand pour accomplir des merveilles, qu'il n'aurait jamais rien réalisé sans avoir été guidé par des puissances surnaturelles - par des dieux, par des intelligences plus évoluées venues d'au-delà du Système solaire. C'est craindre le pouvoir de son propre esprit que de se sentir le besoin de voir ainsi les choses, songea-t-il.

Auteur: Moorcock Michael

Info: La légende de Hawkmoon : Intégrale 2, La quête de Tanelorn

[ dépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

Et puis la musique commença.
C'était, se dit Jherek au bout de quelques instants, la musique la plus belle qu'il ait jamais entendue. Elle était profonde, solennelle et très émouvante ; elle laissait deviner des harmonies plus lointaines que celles de l'univers physique, elle esquissait des idéaux et des émotions magnifiques dans leur équilibre, leur intensité et leur humanité ; elle lui fit connaître le désespoir, et il ne désespéra plus, la douleur, et il ne souffrit plus, le cynisme, et il se sentit soulevé sur les ailes de l'espérance ; elle lui montra qu'il était laid et il ne fut plus laid ; elle l'entraîna dans les abîmes les plus profonds du malheur pour l'élever ensuite de plus en plus haut jusqu'à ce qu'enfin son corps, son esprit et ses sentiments se trouvent dans un équilibre parfait et il connut alors une extase incommensurable.

Auteur: Moorcock Michael

Info: Les danseurs de la fin des temps, Tome 2 : Les terres creuses

[ thérapie ]

Commenter

Commentaires: 0