Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0522s

métaphysique

La pensée est le premier niveau de la création.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ spiritualité ] [ créativité ] [ pneuma ] [ âme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

source

Rien n’existe, dans ton monde, qui n’ait d’abord existé sous forme de pensée pure.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ être humain ] [ intériorité ] [ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

humanisme

L'enseignant véritable n'est pas celui qui a le plus de connaissances mais celui qui amène le plus de gens à la connaissance.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ savoirs ] [ transmission ] [ guide ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

faire le point

Ne démantèle pas la maison, mais regarde chaque brique et remplace celles qui semblent brisées, celles qui ne soutiennent plus la structure.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ valeurs ] [ tamis ] [ consolider ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

lucidité

Le défi, c’est d’avoir suffisamment de discernement. La difficulté, c’est de connaître la différence entre les messages de Dieu et les données provenant d’autres sources.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ contrariété ] [ jugement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

rapports humains

Tu ne nuiras jamais à ta relation (ni à personne) en voyant chez une personne autre chose que ce qu'elle te montre. Car il y a davantage, bien davantage. Ce n'est que sa peur qui l'empêche de te le montrer. Si les autres remarquent que tu vois davantage en eux, ils se sentiront suffisamment en sécurité pour te montrer ce que, de toute évidence, tu vois déjà.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu, tome 1

[ mise en confiance ] [ attention ]

Commenter

Commentaires: 0

responsabilités

La vie est si effrayante. Et pleine de confusion. J’aimerais que les choses soient plus claires.
La vie n’a rien d’effrayant si tu ne t’attaches pas aux résultats. Tu veux dire : si tu ne désires rien. C’est cela. Choisis, mais ne désire rien.
C’est facile pour ceux qui n’ont personne à leur charge. Mais si on a une femme et des enfants ?
La voie du père de famille a toujours été fort exigeante. C’est peut-être la plus exigeante de toutes. Comme tu le soulignes, il est facile de ne rien vouloir quand on n’a à s’occuper que de soi-même. Il est naturel, quand on aime des gens, de vouloir leur offrir ce qu’il y a de mieux et rien d’autre.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ avenir ] [ incertitude ] [ poids ]

Commenter

Ajouté à la BD par Eric

vision

Alors, ayant vu les différences entre ton état actuel et celui que tu veux atteindre, commence à changer (consciemment) tes pensées, paroles et actions de façon à les adapter à ta vision la plus merveilleuse.
Cela exigera un incroyable effort mental et physique. Cela entraînera une surveillance constante, à chaque instant, de chacune de tes pensées, de chacune de tes paroles et de chacun de tes gestes. Cela impliquera que tu fasses continuellement un choix conscient. Tout ce processus est un passage massif à la conscience. Ce que tu découvriras, si tu entreprends ce défi, c’est que tu as passé la moitié de ta vie inconscient, c’est- à-dire ignorant à un niveau conscient, de ce que tu es en train de choisir en matière de pensées, de paroles et d’actions, jusqu’à ce que tu en fasses l’expérience de ses conséquences. Ensuite, lorsque tu en expérimentes les résultats, tu nies tout rapport entre ces derniers et tes pensées, paroles et actions. Je t’appelle à cesser de vivre dans une telle inconscience. C’est un défi auquel ton âme t’appelle depuis le commencement des temps.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ examen de conscience ] [ adaptation ] [ travail sur soi ] [ spiritualié ] [ discipline ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric
Mis dans la chaine

monologue

Alors, entrons dans le dialogue avec une question que je me posais depuis très longtemps : comment Dieu parle-t-il, et à qui ? Lorsque je l’ai posée, voici la réponse que j’ai reçue :
Je parle à chacun. Tout le temps. La question n’est pas : à qui je parle, mais : qui écoute ?
Intrigué, j’ai demandé à Dieu d’élaborer à ce sujet. Voici ce que Dieu a dit :
Tout d’abord, remplaçons le mot parler par communiquer. C’est un bien meilleur terme, plus riche, plus précis. Lorsque nous essayons de nous parler (Moi à toi, toi à Moi) nous sommes immédiatement contraints par l’incroyable limite des mots. Voilà pourquoi je ne communique pas seulement en paroles. En réalité, je le fais rarement. Je communique le plus souvent par le sentiment. Le sentiment est le langage de l’âme.
Si tu veux savoir ce qui est vrai pour toi en ce qui concerne une chose précise, observe comment tu te sens par rapport à celle-ci. Les sentiments sont parfois difficiles à découvrir (et souvent même plus difficiles à reconnaître). Mais ta vérité suprême se trouve tapie dans tes sentiments les plus profonds.
Il s’agit d’arriver à ces sentiments. Je te montrerai comment. A nouveau. Si tu le souhaites.
J’ai alors dit à Dieu que je le souhaitais vraiment mais, qu’ à présent, je souhaitais encore davantage recevoir une réponse entière et complète à mes questions. Voici ce que Dieu m’a dit :
Je communique aussi par la pensée. La pensée et les sentiments ne sont pas la même chose, même s’ils se produisent parfois en même temps. En communiquant par la pensée, j’utilise souvent des images. C’est pourquoi les pensées sont plus efficaces que les seules paroles, en tant qu’outils de communication.
En plus des sentiments et des pensées, j’utilise également le véhicule de l’expérience pour communiquer intensément.
Finalement, lorsque les sentiments, les pensées et l’expérience échouent, j’utilise des paroles. En vérité, les paroles sont l’outil de communication le moins efficace. C’est l’outil le plus souvent ouvert à l’interprétation, le plus souvent mal compris.
Pourquoi donc ? A cause de la nature des paroles. Les paroles ne sont que des émissions de sons : des bruits qui représentent les sentiments, les pensées et l’expérience. Ce sont des symboles. Des signes. Des insignes. Elles ne sont pas la vérité. Elles ne sont pas ce qu’elles représentent.

Auteur: Neale Donald Walsch

Info: Conversations avec Dieu

[ mobile ] [ humain ] [ être infini ] [ prière ] [ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric