Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.061s

beaux-arts

La mission suprême de l'art consiste à libérer nos regards des terreurs obsédantes de la nuit, à nous guérir des convulsives que nous causent nos actes volontaires.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info:

[ thérapie ] [ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

La pensée du suicide est une puissante consolation ; elle aide à passer plus d'une mauvaise nuit.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Par-delà le bien et le mal/OEuvres II/Laffont Bouquins 1990 <157 p.626>

Commenter

Commentaires: 0

automobile

On est le plus en danger d'être écrasé lorsqu'on vient d'esquiver une voiture.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain, trop humain

Commenter

Commentaires: 0

exactitude

C'est tout bonnement un préjugé moral de croire que la vérité a plus de valeur que l'apparence, c'est même l'hypothèse la plus mal fondée qui soit au monde. Qu'on en fasse une bonne fois l'aveu : il n'y a de vie possible qu'à la faveur d'estimations et d'apparences inhérentes à sa perspective, et si l'on voulait, comme ces philosophes aussi balourds que pleins d'un vertueux enthousiasme, supprimer complètement le "monde des apparences", eh bien ! à supposer que vous le puissiez, il ne resterait rien non plus de votre "vérité". Qu'est-ce qui nous force, en effet, à supposer qu'il y ait une opposition radicale entre le "vrai" et le "faux" ? Ne suffit-il pas d'admettre qu'il y a dans l'apparence des degrés, pour ainsi dire des ombres et des harmonies d'ensemble, plus claires ou plus foncées, différentes valeurs, pour parler le langage des peintres ?

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Par-delà le bien et le mal, 1886, oeuvres II, Robert Laffont, Bouquins 1990 <34 p.590>

Commenter

Commentaires: 0

fanatique

Ennemis de la vérité. - Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain, trop humain. <483 p.657>

Commenter

Commentaires: 0

introspection

La volonté a honte de l'intellect. - Nous faisons froidement les plans les plus raisonnables contre nos passions : mais nous commettons ensuite les plus graves fautes, parce que, souvent, au moment où le projet devrait être exécuté, nous avons honte de la froideur et de la circonspection que nous avons mises à le concevoir. On fait alors justement ce qui est déraisonnable, à cause de cette sorte de générosité bravache que toute passion amène avec elle.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain, trop humain, 1878-1879, Oeuvres I, Robert Laffont, Bouquins 1990 <70 p.727>

Commenter

Commentaires: 0

machiavélisme

Contre mainte défense. - La façon la plus perfide de nuire à une cause, c'est de la défendre, intentionnellement avec de mauvaises raisons.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Le Gai Savoir, 1882-1887, Oeuvres II, Robert Laffont, Bouquins 1990 <191 p.150>

Commenter

Commentaires: 0

maîtrise

Ce qui est d'abord nécessaire. - Un homme qui ne veut pas se rendre maître de sa colère, de ses accès de haine et de vengeance, de sa luxure et qui malgré cela aspire à devenir maître en quoi que ce soit, est aussi bête que l'agriculteur qui place son champ sur les bords d'un torrent sans s'en protéger.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain, trop humain, 1878-1879, Oeuvres I, Laffont, Bouquins 1990 <65 p.860>

Commenter

Commentaires: 0

masque

Les meilleurs dissimulateurs. - Tous ceux qui sont habitués au succès sont pleins d'astuce pour présenter toujours leurs défauts et leurs faiblesses comme de la force apparente : ce pourquoi ils doivent les connaître particulièrement bien.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain, trop humain 1878-1879, Oeuvres I, R Laffont, Bouquins 1990 <296 p.799>

Commenter

Commentaires: 0

mémoire

Oubli. - Il n'est pas encore démontré que l'oubli existe ; tout ce que nous savons, c'est qu'il n'est pas en notre pouvoir de nous ressouvenir. Nous avons placé provisoirement, dans cette lacune de notre puissance, le mot oubli : comme si c'était là une faculté de plus dans le registre. Mais, en fin de compte, qu'est-ce qui est en notre pouvoir !

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Aurore, 1881, Oeuvres I, Robert Laffont, Bouquins 1990 <126 p.1045>

Commenter

Commentaires: 0