Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0416s

beaux-arts

Quiconque met l'émotion avant la réflexion est un artiste.

Auteur: Onfray Michel

Info: la sculpture de soi

[ instinctif ] [ élan ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

Le but ? Non pas détruire Freud, ni le dépasser, ni l'invalider, ni le juger, ni le mépriser, ni le ridiculiser, mais comprendre que sa discipline fut d'abord une aventure existentielle autobiographique, strictement personnelle ; un mode d'emploi à usage unique, une formule ontologique pour vivre avec les nombreux tourments de son être...

Auteur: Onfray Michel

Info: Le crépuscule d'une idole

[ égoïsme ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

A viser le Paradis, on manque la Terre.
..la synagogue, le temple, l'église ou la mosquée, tous endroits où l'intelligence se porte mal et où l'on préfère depuis des siècles l'obéissance aux dogmes et la soumission à la Loi - donc à ceux qui se prétendent les élus, les envoyés et la parole de Dieu.

Auteur: Onfray Michel

Info: Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique

[ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

raffinement

L'érotisme est à la sexualité ce que la gastronomie est à la nourriture: un supplément d'âme.

Auteur: Onfray Michel

Info: Abrégé hédoniste

[ délicatesse ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

Freud n'est pas un homme de science, il n'a rien produit qui relève de l'universel, sa doctrine est une création existentielle fabriquée sur mesure pour vivre avec ses fantasmes, ses obsessions, son monde intérieur, tourmenté et ravagé par l'inceste. Freud est un philosophe, ce qui n'est pas rien, mais ce jugement, il le récusait avec la violence de ceux qui, par leur colère, posent le doigt au bon endroit : le lieu de la douleur existentielle.

Auteur: Onfray Michel

Info: Le crépuscule d'une idole

[ égoïsme ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Hitler justifie son action en célébrant Jésus chassant les marchands du Temple pendant que Martin Luther King légitime sa non-violence en citant lui aussi les Evangiles.

Auteur: Onfray Michel

Info: Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique

[ christianisme ] [ interpréter ]

Commenter

Commentaires: 0

plaisir

L'impératif catégorique de l'éthique hédoniste a été justement formulé par Chamfort dans un aphorisme définitif: "Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne, voilà toute morale".

Auteur: Onfray Michel

Info: Abrégé hédoniste

[ éthique ]

Commenter

Commentaires: 0

justice

Selon l'impératif catégorique de Kant "il ne faut jamais mentir car le mensonge disqualifie la source du droit..."
Mais si vous êtes en 1943, qu'un juif se cache chez vous et que la gestapo vient vous demander de l'aider à l'attraper... que faites-vous ?
Alain dit lui : On ment quand on ne dit pas la vérité "à qui on la doit".

Auteur: Onfray Michel

Info:

[ philosophie ]

Commenter

Commentaires: 0

divinité

[...] Ludwig Feuerbach propose une explication de ce qu'est Dieu. Il ne nie pas son existence, il dissèque la chimère. Pas question de dire "Dieu n'existe pas", mais "Qu'est-ce-que ce Dieu auquel la plupart croient ?" Et de répondre : une fiction, une création des hommes, une fabrication obéissant à des lois particulières, en l'occurrence la projection et l'hypostase : les hommes créent Dieu à leur image inversée.
Mortels, finis, limités, douloureux de ces contraintes, les humains travaillés par la complétude inventent une puissance dotée très exactement des qualités opposées : avec leurs défauts retournés comme les doigts d'une paire de gants, ils fabriquent les qualités devant lesquelles ils s'agenouillent puis se prosternent. Je suis mortel ? Dieu est immortel : je suis fini ? Dieu est infini ; je suis limité ? Dieu est illimité ; je ne sais pas tout ? Dieu est omniscient ; je ne peux pas tout ? Dieu est omnipotent ; je ne suis pas doué du talent d'ubiquité ? Dieu est omniprésent ; je suis créé ? Dieu est incréé ; je suis faible ? Dieu incarne la Toute-Puissance ; je suis sur Terre ? Dieu est au ciel ; je suis imparfait ? Dieu est parfait ; je ne suis rien ? Dieu est tout, etc.
La religion devient donc la pratique d'aliénation par excellence : elle suppose la coupure de l'homme avec lui-même et la création d'un monde imaginaire dans lequel la vérité se trouve fictivement investie.

Auteur: Onfray Michel

Info: Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique

[ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

détermination

Le désespoir advient si l'on a espéré, la déception surgit parce que l'on a attendu ; leçon de sagesse : ne pas espérer, ne pas attendre, faire avec...

Auteur: Onfray Michel

Info: Contre-histoire de la philosophie : Tome 1, Les Sagesses antiques

[ attitude ]

Commenter

Commentaires: 0