Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.0335s

flamme

... son visage rayonnait d'une joie mauvaise.

Auteur: Paasilinna Arto

Info:

[ ricanement ]

Commenter

Commentaires: 0

répartie

On peut plaisanter avec la mort, pas avec la vie. Bravo!

Auteur: Paasilinna Arto

Info:

[ symbole ] [ peur ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

Les suicidaires conclurent d'une seule voix que si le plus grave dans la vie c'était bien la mort, ce n'était quand même pas si grave.

Auteur: Paasilinna Arto

Info: Petits suicides entre amis, Folio, 2005, page 275

[ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

sport

L'homme est ainsi fait qu'il ne peut s'empêcher de taper dans un ballon qui approche. C'est dans le sang. Et quand un ballon s'éloigne, il se met à courir après.

Auteur: Paasilinna Arto

Info:

Commenter

Commentaires: 0

être humain

L'homme est ainsi fait qu'il ne peut s'empêcher de taper dans un ballon qui approche. C'est dans le sang. Et quand un ballon s'éloigne, il se met à courir après.

Auteur: Paasilinna Arto

Info: La cavale du géomètre, p.86, Éd. Folio n°3393

[ sportif ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

En un certain sens, les humains, ceux de sexe masculin en tout cas, étaient comparables à des véhicules d'occasion. On pouvait reconnaître le modèle et évaluer le kilométrage. Un observateur averti était capable de dire si les amortisseurs étaient encore bons, si l'embrayage patinait, si les cylindres étaient usés. Les hommes étaient comme des poids lourds : les vieux comme de vieux camions et les jeunes comme des camions neufs. Mais il y en avait aussi qui ressemblaient plutôt à des mobylettes ou à des scooters des mers.
Les femmes, elles, à supposer qu'on puisse les comparer à des véhicules, étaient comme des voitures. Une femme jeune et jolie était une décapotable aux lignes fluides, mais si elle pratiquait avec trop d'ardeur la circulation nocturne, la carrosserie ne résistait pas : elle se couvrait de bosselures, la peinture s'écaillait, les béquets rouillaient. Un jour ou l'autre, pendant une marche arrière, un feu arrière se brisait et cela ne valait pas le coup de le changer. Il y avait aussi des voitures féminines qui ne vieillissaient jamais et restaient intemporelles année après année, tout au long de l'histoire de l'automobile. On les bichonnait avec amour et leurs formes suscitaient encore l'intérêt alors que les camions les plus robustes étaient partis à la casse depuis longtemps. Les héroïques mères de familles nombreuses, quant à elles, étaient des autobus parfaitement fiables, toujours à l'heure, qui ne laissaient jamais personne sur le bas-côté.

Auteur: Paasilinna Arto

Info: La cavale du géomètre, p.19, Éd. Folio n°3393

[ voiture ] [ véhicule ] [ automobile ]

Commenter

Commentaires: 0