Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 13
Search time counter: 0.0315s

anthropocentrisme

Une couleur n'existe que parce qu'on la regarde. Elle n'est en somme qu'une pure production de l'homme.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

Commenter

Commentaires: 0

écologie

Le vert est devenu le symbole de la lutte contre l'immondice, la plus hygiénique des couleurs contemporaines avec le blanc.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ teinte ] [ mode ]

Commenter

Commentaires: 0

représentation

Une couleur, c'est une catégorie intellectuelle, un ensemble de symboles. (...)
Apprenez à penser en couleurs et vous verrez le monde autrement.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ point-de-vue ] [ teintes ]

Commenter

Commentaires: 0

océan

Dans nombre de langues, on confond le vert, le bleu et le gris en un même terme, la couleur de la mer en somme.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ langage ] [ teinte ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

Aujourd'hui, quand les gens affirment aimer le bleu, cela signifie peut-être qu'ils veulent être rangés parmi les gens sages, conservateurs, ceux qui ne veulent rien révéler d'eux-mêmes.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ couleur ]

Commenter

Commentaires: 0

vacuité

C'est en faisant du papier le principal support des textes et des images que l'imprimerie a introduit une équivalence entre l'incolore et le blanc, ce dernier se voyant alors considéré comme le degré zéro de la couleur, ou comme son absence.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ transparent ]

Commenter

Commentaires: 0

historique

Il est fascinant de voir comment les couleurs politiques ont toujours été ainsi débordées sur leur flanc par une autre couleur. Le noir de l'ultragauche a rejoint le noir de l'ultradroite, qui représentait, selon les pays, le parti conservateur, le parti monarchiste ou l'Eglise. Les extrêmes finissent toujours par se rencontrer.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ couleur ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

triade

Dans le système chromatique de l'Antiquité, qui tournait autour de trois pôles, le blanc représentait l'incolore, le noir était grosso modo le sale, et le rouge était la couleur, la seule digne de ce nom. La suprématie du rouge s'est imposée à tout l'Occident. [...] Cette couleur va s'imposer parce qu'elle renvoie à deux éléments, omniprésents dans toute son histoire : le feu et le sang.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

Commenter

Commentaires: 0

sens

Depuis Aristote, on classait les couleurs selon des axes, des cercles ou des spirales. Cependant, quel que soit le système, il y avait toujours une place pour le noir et une pour le blanc, souvent à l'une des extrémités [...]. En découvrant la composition du spectre de l'arc-en-ciel, Isaac Newton établit un continuum de couleurs (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé, rouge) qui exclut pour la première fois le noir et le blanc.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ sept ] [ bipolarité ] [ couleur ]

Commenter

Commentaires: 0

deuil

En Asie, si le noir est également associé à la mort et à l'au-delà, le deuil se porte en blanc. Pourquoi ?
Parce que le défunt se transforme en un corps de lumière, un corps glorieux ; il s'élève vers l'innocence et l'immaculé ; En Occident, le défunt retourne à la terre, il redevient cendres, il part donc vers le noir.
Jusqu'au XVIème siècle, seuls les aristocrates pouvaient s'offrir un habit de deuil, le noir étant très coûteux.
Progressivement la paysannerie suivra.

Auteur: Pastoureau Michel et Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs

[ couleur ]

Commenter

Commentaires: 0