Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0333s

curiosité

Le besoin de savoir est si profondément enraciné dans l'homme qu'il ne peut guère être omis d'une liste des besoins importants de la vie.

Auteur: Reichenbach Hans

Info: Atom and Cosmos. Introduction (p. 18). The Macmillan Company. New York, New York, USA. 1933

[ appétence ] [ instinct ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

recherche

Il semble que la solution du problème du temps et de l'espace soit réservée aux philosophes qui, comme Leibniz, sont des mathématiciens ou à des mathématiciens qui, comme Einstein, sont des philosophes.

Auteur: Reichenbach Hans

Info:

[ cosmologie ] [ quête ] [ langage ] [ chiasme ]

Commenter

Commentaires: 0

abstraction

Nous devons maintenir que la géométrie mathématique n'est pas une science de l'espace, dans la mesure où nous comprenons l'espace comme une structure visuelle qui peut être remplie d'objets, mais comme une pure théorie de multiples et diverses variétés.

Auteur: Reichenbach Hans

Info:

[ théorie ] [ structure ] [ langage ] [ volutes ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

unicité

Un temps absolu pourrait exister dans une structure causale dans laquelle le concept indéterminé de l'ordre temporel offrirait une simultanéité unique, par exemple à l'intérieur de il n'y aurait pas d'intervalle défini de temps entre le départ et le retour d'un premier signal...

Auteur: Reichenbach Hans

Info:

[ synchronisme ] [ mathématiques ]

Commenter

Commentaires: 0

synchronisme

Une définition de la simultanéité diffère d'une autre parce que des événements qui sont simultanés dans une définition peuvent se produire de manière successive dans une autre. Ce qui peut être la projection simultanée d'un segment en mouvement dans une définition se passe comme pour une "photographie par obturation à plan focal" dans une autre.

Auteur: Reichenbach Hans

Info: The Philosophy of Space and Time 1928, traduit par Maria Reichenbach, 1957, p 25

[ complexité ] [ continuité ] [ à-coups ]

Commenter

Commentaires: 0

causes-effets

L'essence de la connaissance est la généralisation. Que ce feu puisse être produit en frottant le bois d'une certaine manière est une connaissance tirée de la généralisation d'expériences individuelles. Une déclaration qui signifie que frotter le bois de cette façon produira toujours du feu. L'art de la découverte est donc l'art de la généralisation correcte... La séparation des facteurs pertinents des non pertinents est le début de la connaissance.

Auteur: Reichenbach Hans

Info:

[ répétition ] [ savoir ]

Commenter

Commentaires: 0

abstraction

Les formes visuelles ne sont pas perçues différemment que les couleurs ou la luminosité. Ce sont des effets des sens, et le caractère visuel de la géométrie implique ces qualités sensorielles.
(...)
Nous ne pouvons donc traiter que des aspects géométriques des mathématiques, nous contenterons d'avoir montré qu'il n'y a pas de problème quant à la vérité des axiomes géométriques et qu'il n'existe pas de visualisation géométrique spéciale en mathématiques.

Auteur: Reichenbach Hans

Info:

[ couleur ] [ analogie ] [ représentation ] [ mathématiques ] [ langage ]

Commenter

Commentaires: 0

quadri-dimensionnalité

Supposons que les trois dimensions de l'espace soient visualisées de la manière habituelle, et substituons une couleur à la quatrième dimension. Chaque objet physique est sujet à des changements de couleur et de position. Un objet peut, par exemple, être capable de traverser toutes les nuances du rouge au bleu en passant par le violet. Une interaction physique entre deux corps n'est possible que s'ils sont proches l'un de l'autre dans l'espace et par la couleur. Des corps de couleurs différentes se pénétraient mutuellement sans interférence... Si nous enfermons un certain nombre de mouches dans un globe de verre rouge, elles peuvent encore s'échapper : elles peuvent changer de couleur et devenir bleues, puis pénétrer dans le globe rouge.

Auteur: Reichenbach Hans

Info: Traduit par Maria Reichenback et John Freund. La philosophie de l'espace et du temps. Article 44 (p. 281, 282) Dover Publications, Inc. New York, New York, États-Unis. 1958

[ spéculation ] [ quatrième dimension ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

recherche

L'image de la méthode scientifique élaborée par la philosophie moderne est très différente des conceptions traditionnelles. Disparu l'idéal d'un univers dont le parcours suit des règles strictes, d'un cosmos prédéterminé qui se déroule comme une horloge. Disparu l'idéal du scientifique qui connaît la vérité absolue. Les événements de la nature sont plus comme des dés qui roulent plus que comme des étoiles tournantes. Ils sont contrôlés par des lois de probabilité, non par causalité, et le scientifique ressemble plus à un joueur qu'à un prophète. Il ne peut vous expliquer ses meilleures positions - et ne sait jamais auparavant si elles vont se réaliser. Il est cependant un meilleur joueur que l'homme à la table verte, parce que ses méthodes statistiques sont supérieures. Et son but est fixé plus haut - le but de prédire les dés roulants du cosmos. S'il lui est demandé pourquoi il suit ces méthodes, avec quel titre il fait ses prédictions, il ne peut pas répondre avoir une connaissance irréfutable de l'avenir. Il ne peut que poser de meilleurs paris. Et il peut prouver qu'ils sont meilleurs, que les produire est le mieux qu'il puisse faire - et que si un homme fait de son mieux, que pouvez-vous lui demander de plus ?

Auteur: Reichenbach Hans

Info: L'élévation de la philosophie scientifique, 1951, 1973, 248-9. Collecté in James Louis Jarrett and Sterling M. McMurrin, Philosophie contemporaine: Un livre de lectures, 1954, 376

[ évolution ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0