Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 33
Temps de recherche: 0.0564s

maxime

Les proverbes sont le fruit de l'expérience de tous les peuples, et comme le bon sens de tous les siècles réduit en formules.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Esprit de R...

[ dicton ]

Commenter

Commentaires: 0

distanciation

On ne pleure jamais tant que dans l'âge des espoirs ; mais quand il n'y en a plus, on voit tout d'un oeil sec, et le calme naît de l'impuissance.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Esprit de Rivarol, oeuvres diverses, Paris 1808 Morale p.65>

[ sagesse ] [ recul ]

Commenter

Commentaires: 0

poésie.

Quelqu'un disait à Rivarol : connaissez-vous le vers du siècle : "Le trident de Neptune est le sceptre du monde." * Oui, répondit-il, mais ce n'est qu'un ver solitaire.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Anecdotes et bons mots, p.167, Paris 1808, BnF cote Z-24383, * Vers de Antoine Lemierre, tiré de sa pièce le Commerce en 1756. Lemierre, aveuglé par un amour-propre d'auteur tout à fait étonnant, trouvait ce vers génial et se plaisait à l'appeler le vers du siècle

Commenter

Commentaires: 0

vernis culturel

Les empires les plus civilisés seront toujours aussi près de la barbarie, que le fer le plus poli l'est de la rouille ; les nations, comme les métaux, n'ont de brillant que les surfaces.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: De la philosophie moderne

[ sauvagerie sous-jacente ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

loisirs

Pour le riche ignorant, les vacances sont sans repos, le repos sans charmes, et le temps, trésor de l'homme occupé, tombe comme un impôt sur le désoeuvrement. Le savant se cherche, et le riche s'évite.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Maximes, pensées et paradoxes, p.47, Le Livre Club du Libraire, 1962

Commenter

Commentaires: 0

accoutumance

Telle est l'étroite dépendance où la parole met la pensée, qu'il n'est pas de courtisan un peu habile qui n'ait éprouvé qu'à force de dire du bien d'un sot ou d'un fripon en place, on finit par en penser.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: L'Universalité de la langue française 1783arléa 1998

[ éloge ] [ influence ] [ répétition ] [ réputation ]

Commenter

Commentaires: 0

fond-forme

Le mérite des formes et la façon est si considérable, que l'abbé S.*** ayant dit à quelqu'un de ma connaissance : permettez que je vous dise ma façon de penser, celui-ci lui répondit fort à propos : dites-moi tout uniquement votre pensée, et épargnez-moi la façon.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Esprit de Rivarol [oeuvres diverses], Paris 1808 <Anecdotes et bons mots p.157>

[ répartie ] [ comédie ]

Commenter

Commentaires: 0

législation

Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. Les habits gênent un peu les mouvements du corps, mais ils le protègent contre les accidents du dehors : les lois gênent les passions, mais elles défendent l'honneur, la vie et les fortunes.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Esprit de Rivarol [oeuvres diverses], Paris 1808 [BnF cote Z-24383] <Politique p.37>

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Selon Denys d'Halicarnasse, il y a une prose qui vaut mieux que les meilleurs vers, et c'est elle qui fait lire les ouvrages de longue haleine, parce qu'elle seule peut se charger des détails, et que la variété de ses périodes lasse moins que le charme continu de la rime et de la mesure.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Universalité de la langue française, 1783, arléa 1998 <p.78>

Commenter

Commentaires: 0

amour

La belle-fille de Buffon déshonorait un époux fort épris et s'en moquait ouvertement. À un dîner de famille, elle demande à son beau-père : "Vous qui avez si bien observé, comment expliquez-vous que ceux qui nous aiment le plus soient ceux que nous aimons le moins ?
Le célèbre naturaliste se contenta de répondre : - Je n'en suis pas encore au chapitre des monstres.

Auteur: Rivarol Antoine de

Info: Esprit de Rivarol, oeuvres diverses/Paris 1808 Rivarol disait du fils de Buffon : C'est le plus pauvre chapitre de l'Histoire naturelle de son père

[ cruel ] [ réparties ]

Commenter

Commentaires: 0