Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0689s

bêtise

- Mais la plupart des gens sont sans curiosité. Ils s'accrochent à ce qu'ils ont, comme le pou dans l'oreille d'un chauve. Prends Plum Pudding, par exemple, ma rivale irlandaise, cent-cinquante kilos à jeun et en slip juste avant sa Guiness. Elle me disait toujours : "Moi, désolée, je ne mourrai pas, je ne suis pas d'accord, je n'ai pas signé." Elle se trompait. Personne ne lui avait dit que la vie devait être éternelle, personne ! Elle s'entêtait à le croire, elle se révoltait, elle refusait l'idée de passer, elle devenait enragée, elle a fait une dépression elle a maigri, elle a arrêté le métier, elle ne pesait plus que trente-cinq kilos, on aurait dit une arrête de sole, et elle s'est cassée en morceaux. Tu vois, elle est morte quand même, comme tout le monde, mais l'idée de mourir lui a gâché la vie.
- Elle était conne, Plum Pudding, Mamie-Rose.
- Comme un pâté de campagne. Mais c'est très répandu le pâté de campagne. Très courant.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Oscar et la dame rose

Commenter

Commentaires: 0

judaïsme

Voilà, Joseph. Les chrétiens sont ceux qui se souviennent et les juifs ceux qui espèrent encore.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: L'Enfant de Noé

[ christianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

succès

Je n'avance pas avec l'idée d'être encensé. J'avance avec la peur de décevoir. C'est plutôt ce sentiment-là qui accompagne le moment où l'oeuvre devient publique.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: extrait d'un entretien pour le quotidien belge, Le Soir, supplément culturel du 6 octobre 2004, page 2

[ motivation ] [ but ]

Commenter

Commentaires: 0

Europe

De la Belgique, je n'ai pas seulement le passeport, mais aussi l'optimisme lucide, la fantaisie douce, l'humilité goguenarde, l'intellect lié au coeur, le goût revendiqué de la simplicité, la brique dans le ventre. Malheureusement, de belge j'ai aussi la gourmandise, la difficulté de réguler mon poids, une décontraction qui pourrait passer pour du dilettantisme et l'étonnement consterné devant ces Français trop excités, ces Allemands trop sérieux, ces Hollandais si près de leur sous.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: journal Le Soir du 17 juillet 2015

[ comparaison ]

Commenter

Commentaires: 0

amour

Bruno : Il me semble qu'on fait régulièrement l'amour, si c'est ce dont tu veux parler.
Claire : Voilà, tu l'as dit : régulièrement. L'adverbe à ne jamais utiliser quand on parle de l'amour.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info:

[ routine ]

Commenter

Commentaires: 0

arguments

Le plus difficile dans une discussion n'est pas de défendre une opinion mais d'en avoir une.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Ulysse from Bagdad

[ personnalité ] [ dialogue ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Une tempérance, une modération baigne le bouddhisme. Il se tient à l'écart des deux maux qui endommagent notre civilisation: le mercantilisme et le fanatisme. Contre ceux qui confondent être et avoir, qui assimilent bonheur et possession, qui deviennent agressifs à force d'être frustrés, il oppose une existence mesurée où l'on s'habitue à se connaître, à se maîtriser et à respecter ce qui nous entoure. Contre ceux qui tombent dans le fanatisme par refus de douter, contre ceux qui recourent à la fureur pure afin que l'univers cesse de contredire leurs illusions, il fournit une sagesse souriante, ouverte, tolérante, où l'on s'initie à vivre en harmonie avec les autres. Dans ce monde qui s'affole, s'angoisse et se déchire, le bouddhisme nous indique une forme incroyable de résistance: la sérénité.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Milarepa

[ Asie ] [ zen ] [ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

discernement

La sagesse consiste souvent à suivre sa folie plutôt que sa raison.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Le Visiteur

[ penchant ] [ inclination ]

Commenter

Commentaires: 0

prier

- Et pourquoi est-ce que j'écrirais à Dieu ?
- Tu te sentirais mois seul.
- Moins seul avec quelqu'un qui n'existe pas ?
- Fais-le exister.
Elle s'est penchée vers moi.
- Chaque fois que tu croiras en lui, il existera un peu plus. Si tu persistes, il existera complètement. Alors, il te fera du bien.
- Qu'est-ce que je peux lui écrire ?
- Livre-lui tes pensées. Des pensées que tu ne dis pas, ce sont des pensées qui pèsent, qui s'incrustent, qui t'alourdissent, qui t'immobilisent, qui prennent la place des idées neuves et qui te pourrissent. Tu vas devenir une décharge à vieilles pensées qui puent si tu ne parles pas.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Oscar et la dame rose

[ thérapie ] [ foi ]

Commenter

Commentaires: 0

tactile

C'est étrange, une main ... Tant qu'elle se tient à distance, elle se contente de prolonger un bras, on ne la remarque pas; en revanche, sitôt qu'elle se pose sur notre peau, s'ensuit une métamorphose; elle change de consistance, veloutée, ferme, calleuse, molle, moite, sèche; elle modifie sa température, chaude, froide ou glacée, elle acquiert de la personnalité, cesse de se taire, bavarde, transmet des sentiments, l'attraction, la violence, le dégoût; bref, s'arroge une bizarre indépendance, la main posée sur notre peau, elle se coupe du corps auquel elle appartient et gagne de la présence.

Auteur: Schmitt Eric-Emmanuel

Info: Le poison d'amour

[ paluche ] [ toucher ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0