Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 5
Search time counter: 0.0749s

surpoids

Plus je grandissais, plus mes formes s'accentuaient , confirmant l'âge ingrat. La mère l'appelait l'âge gras. De toute manière elle n'avait à la bouche que les mots kilo, gramme, graisse. Pour se protéger de son angoisse des lipides, elle nous avait inscrit aux galères modernes, la natation.... Je ne voyais pas comment elle espérait transformer une aubergine en sirène.

Auteur: Schoucair Hyam Yared

Info: La malédiction, p.33

[ adolescence ] [ embonpoint ] [ grosseur ]

Commenter

Commentaires: 0

barrières

Il faut des frontières à tout, même à la liberté, si tu ne veux pas sombrer dans la négation de ton identité, dans un non-lieu par lequel tu seras inévitablement agressée.

Auteur: Schoucair Hyam Yared

Info: Tout est halluciné

[ nécessaires ]

Commenter

Commentaires: 0

accouchement

Emmaillotée dans le tissu, seul son visage boursouflé par l'épreuve de sa venue au monde dépassait.. Lorsque le paquet ouvrit les yeux, j'eus peur de ces orbites dévorantes, presque globuleuses, bientôt immense dans la pièce. De ce regard infini dans un corps fragile. J'eus peur d'être aimée sans condition.

Auteur: Schoucair Hyam Yared

Info: La malédiction, p.147

[ pensée-de-femme ] [ responsabilité ] [ nourrisson ]

Commenter

Commentaires: 0

instable

J'attendais que la colère la quitte pour me blottir en rêve dans ses bras. Chaque fois qu'elle les ouvrait, je me précipitais la première et arrivais quand elle les avait déjà refermés sur Hicham. La nuit, je rêvais de son parfum. Le matin, à l'affût du moindre signe, j'étais heureuse lorsqu'elle était détendue. Son sourire ressemblait à un arc-en-ciel retourné. Avec le temps, je me fis une raison. La tendresse, comme la colère, devait être une possession dont la mère était victime. Elle passait de l'une à l'autre sans raison.

Auteur: Schoucair Hyam Yared

Info: La malédiction p.19

[ maman ] [ enfance ]

Commenter

Commentaires: 0

bien-être

Le bonheur n'est pas une attente. Il s'accroche aux gencives. Il a le goût de l'effort et de la persévérance.

Auteur: Schoucair Hyam Yared

Info: Sous la tonnelle

[ heureux ]

Commenter

Commentaires: 0