Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.038s

curiosité

En 1970, l'ethnologue australien Ian Hobgin fait état, dans 'L'île des hommes menstrués' d'une coutume consistant, pour les hommes du peuple Wogeo, en Nouvelle-Guinée, à s'ouvrir le pénis de façon rituelle et régulière pour évacuer le 'sang impur'. Ils vivent alors, comme les femmes, un temps de réclusion frappé d'interdits, avant de pouvoir reprendre leurs activités. Ce rituel de menstruation est, pour eux, un préalable indispensable avant d'envisager une action importante, comme la fabrication d'un canoë, une chasse ou un voyage.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 78

[ anecdote ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

seventies

Je sais que cette année-là [1975] j'ai dû voir au cinéma pas loin de douze fois le 'Rocky Horror Picture Show', de Jim Sharman, et au moins autant 'Phantom of Paradise', de Brian de Palma. Je me souviens qu'on dansait des slows sur 'Angie', des Rolling Stones, et sur 'L'été indien', de Joe Dassin. On se moquait du tube 'J'ai encore rêvé d'elle', par le groupe 'Il était une fois', surtout à cause du refrain qui disait "Je l'ai rêvée si fort que les draps s'en souviennent", même si la nature de ce souvenir n'était pas tout à fait claire pour moi frère de dix ans - ni pour moi, d'ailleurs*, mais il aurait fallu me torturer pour que je le reconnaisse.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 26, *treize ans

[ adolescence ] [ Gaule ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-femmes

La glaire cervicale est épaisse et blanche en début de cycle, alors qu'elle devient filante et transparente comme du blanc d'oeuf au moment de l'ovulation, puis s'épaissit de nouveau après en devenant jaune, jusqu'aux règles. La méthode Billings consiste à prélever chaque jour cette glaire sur son doigt pour en évaluer la fluidité, la transparence et l'élasticité (à tester entre le pouce et l'index sur cinq centimètres), indices d'ovulation en cours. Il va de soi que la perspective de se fourrer un doigt tous les matins pourrait présenter un avantage érotique en théorie, cependant la partie ludique de l'exercice est fortement contrebalancée par la nécessité de contrôler visuellement la qualité de ladite glaire avant le petit déjeuner. La procédure ressemble en pratique davantage au contrôle du niveau d'huile d'une voiture qu'à un préliminaire amoureux.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 162

[ pensée-de-femme ]

Commenter

Commentaires: 0

menstruations

Ma première rencontre avec un tampon hygiénique a eu lieu en 1973, deux ans avant que j'aie mes règles. Mon frère, alors âgé de huit ans, avait trouvé dans le placard de ma mère une boîte de Tampax et s'en était servi comme canons pour jouer aux petits soldats. Ma mère jugea que le moment était venu de nous expliquer ce qu'était les menstruations. Mon frère en tira cette conclusion qui nous fait encore rire aujourd'hui : " Donc si je vois un jour une femme qui saigne, ça ne veut pas dire qu'elle a été assassinée ? "
Plusieurs hommes m'ont raconté depuis leur traumatisme d'avoir vu, par hasard, du sang couler d'entre les jambes de leur mère, et l'angoisse qu'ils avaient éprouvée à l'idée que les femmes - toutes les femmes ! - perdaient du sang comme ça, régulièrement, sans pleurer et sans demander un pansement. « Je ne pouvais pas m'ôter de l'idée que quelque chose ou quelqu'un avait fait mal à ma mère », me dit ainsi un ami, qui ne peut écouter la chanson de Léo Ferré, 'Cette blessure' *, sans pleurer à chaudes larmes. Mon frère, en apprenant que des femmes saignaient, avait d'ailleurs annoncé son projet d'aller combattre cet ennemi imaginaire qui s'attaquait à elles, ce qui permettait par la même occasion de conserver au jouet périodique son usage initial d'arme fatale.
Ma mère, qui avait déjà perdu une boîte entière de tampons dans la guerre secrète qu'il menait avec ses petits soldats, changea de cachette, le privant ainsi d'un usage récréatif du Tampax...

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 97

[ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-femmes

Pourquoi avons-nous besoin d'un endomètre [muqueuse interne de l'utérus] aussi épais pour accueillir l'embryon ? Ce qui se passe à l'intérieur d'un utérus est une aventure de tous les instants : il y a d'abord la phase de desquamation pendant les règles, puis la phase de régénération, du 5e au 8e jour. Ensuite, ça s'emballe avec la phase de prolifération, puis la phase de transformation glandulaire, et enfin la phase de sécrétion glandulaire. Dans l'intervalle, l'endomètre passe de 0.5 mm au 5e jour du cycle à 3 mm au moment de l'ovulation, puis à 5 mm juste avant les règles. C'est un peu comme si vous décidez de refaire votre salle de bains tous les mois, en enlevant d'abord les enduits et papiers peints, puis en ponçant, en enduisant de nouveau, en repeignant une ou deux couches, voire trois, sans oublier le carrelage et la déco. Et puis à la fin, non, vous recommencez tout.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 23

[ enceinte ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

[...] après les injections et masturbations d'usage, je fus inséminée un dimanche par un interne italien qui sifflotait 'Avanti o popolo alla riscossa, bandiera rossa trionfera' * tout en poussant sur la seringue qui envoyait les spermatozoïdes de Monsieur Poignet dans mon utérus. L'infirmière me tenait la main en souriant, et m'affirma qu'après les avoir examinés au microscope, elle les trouvait "très sympas". Je ne savais pas qu'on pouvait distinguer le caractère des spermatozoïdes au microscope. [...]
Neuf mois plus tard ou quasi, je donnais naissance à une petite fille porteuse du patrimoine génétique "très sympa" - même si à l'adolescence ce côté de son caractère s'atténua quelque peu, sans doute en raison du versant maternel sur lequel personne n'avait jugé bon de faire des remarques encourageantes lors des séances de monitorage.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 203-204. * En avant ô peuple, à la révolte, le drapeau rouge triomphera !

[ insémination artificielle ]

Commenter

Commentaires: 0

menstruation

A ceux qui ne considèrent pas la protection hygiénique comme un produit de première nécessité, j'aimerais rappeler que c'est une des premières choses que demandent les femmes qui vivent dans la rue, dans des zones de guerre ou de grande pauvreté. Parce qu'elles ne disposent pas de protections, des millions d'écolières dans certains pays d'Afrique ne vont tout simplement pas à l'école quand elles ont leurs règles, et utilisent, selon un rapport de l'Unesco, des feuilles sèches, de la boue, de la bouse, des peaux d'animaux, des chiffons ou du papier hygiénique qui les exposent non seulement à l'inconfort, mais aussi aux infections, à plus forte raison quand elles ont été victimes de mutilations sexuelles.*

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 125. * Comme 200 millions de femmes dans le monde, selon les statistiques de l'OMS dans son 'Aide-Mémoire' publié en février 2016.

[ misère ] [ conflits ]

Commenter

Commentaires: 0

menstruation

A cette époque [XVIIe siècle], on pense en effet que l'être humain complet est contenu en miniature dans le sperme, le sang menstruel se contentant de le nourrir jusqu'à la naissance - et même après, sous la forme du lait maternel qui en serait, d'après ces théories, la transformation, ce qui expliquerait que les règles ne s'écoulent pas quand on donne le sein à son enfant.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 219

[ historique ] [ médecine ]

Commenter

Commentaires: 0

pensée de femme

Cette période délicate [la ménopause], avec son lot de 'remaniements hormonaux', comme disent les médecins, nous met de toute façon à rude épreuve, d'autant qu'en général la ménopause tombe en même temps que l'adolescence de nos enfants et la maladie ou la mort de nos parents. Comme l'éternité, la menstruation c'est long, surtout vers la fin.

Auteur: Thiébaut Elise

Info: Ceci est mon sang, p. 181

[ climatère ]

Commenter

Commentaires: 0