Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 13
Search time counter: 0.0423s

pessimisme

La vie est un seau de merde avec une poignée en fil de fer barbelé.

Auteur: Thompson Jim

Info:

[ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

enragé

Quand le seul choix qui vous reste, c'est d'être un type bien, mais mort, ou un salaud bien vivant, vous êtes prêt à faire des heures supplémentaires pour devenir une parfaite ordure.

Auteur: Thompson Jim

Info: Nuit de fureur

[ tueur ] [ désespoir ]

Commenter

Commentaires: 0

décrépitude

Il y avait quelque chose de triste, dans cette ville, quelque chose qui me faisait penser à ces hommes chauves qui se ramènent sur le dessus du crâne les cheveux qu'il leur reste aux tempes.

Auteur: Thompson Jim

Info: Nuit de fureur

[ calvitie ] [ analogie ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Toute ma vie, j'ai couru la gueuse, sans me soucier du fait que ce qui a un cul à une extrémité a des dents à l'autre bout, et à présent, c'était à mon tour d'être mordu.

Auteur: Thompson Jim

Info: Pottsville, 1280 habitants

[ sexe ] [ danger ] [ obsédé ]

Commenter

Commentaires: 0

folie

La tête me tournait ; je me suis mis à osciller lentement sur mes jambes. la douche que j'avais reçue en venant, la fatigue et cette longue discussion m'avaient dégrisé ; mais, moi, c'est quand j'étais déssaoulé que je devenais ivre.

Auteur: Thompson Jim

Info: Monsieur Zero

Commenter

Commentaires: 0

manipulation

- Et je vais te dire aut'chose, oncle John. Une chose bougrement plus censée que la plupart des paroles de l'écriture qu'on m'a fait lire. Mieux vaut l'aveugle, oncle John, mieux vaut l'aveugle qui pisse par la fenêtre que le farceur qui l'y a conduit.

Auteur: Thompson Jim

Info: Nuit de fureur

[ responsabilité ]

Commenter

Commentaires: 0

comédie

Elle maîtrisait parfaitement tous les sentiments. En l'espace de quelques secondes, elle pouvait exprimer le chagrin, l'extase, la stupeur, la terreur, la surprise - en passant tout simplement de l'un à l'autre. Et à moins de la connaître, et parfois même en la connaissant, on ne pouvait douter un instant que ces pantomimes traduisaient des sentiments sincères.

Auteur: Thompson Jim

Info: une combine en or

[ convaincre ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

- Je vais te dire quèqu'chose, oncle John. Ecoute bien, et que ça te soit une consolation : chacun tue ce qu'il aime.
- V... Vous m'aimez pas, m'sieu Nick.
A quoi je réponds qu'il a bougrement raison. Je n'aime que moi, sacré bon sang, et je continuerai à mentir, à tromper, à boire, à forniquer et à aller à l'église le dimanche avec tous les gens respectables.

Auteur: Thompson Jim

Info: 1275 Ames

Commenter

Commentaires: 0

passion

- Ça ne me viendrait pas à l'idée de te menacer, Lou, mon chéri, mais je suis bien décidée à ne jamais renoncer à toi. Jamais, jamais, jamais. Si tu es trop bien pour moi, alors je ferai ce qu'il faut pour que tu ne le sois plus.
Je l'embrasse - un long baiser, brutal. Car Joyce ne le sait pas, mais elle est déjà morte, et d'une certaine façon, je ne pourrais pas l'aimer davantage.

Auteur: Thompson Jim

Info: L'assassin qui est en moi

[ assassinat ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Je m'appelle Nick Corey. Je suis le shérif d'un patelin habité par des soûlauds, des fornicateurs, des incestueux, des feignasses, et des salopiaux de tout acabit. Mon épouse me hait, ma maîtresse m'épuise et la seule femme que j'aime me snobe. Enfin, j'ai une vague idée que tous les coups de pied qui se distribuent dans ce bas monde, c'est mon postérieur qui les reçoit. Eh bien, les gars, ça va cesser. Je ne sais pas comment, mais cet enfer va cesser.

Auteur: Thompson Jim

Info: 1275 Ames

[ frustration ] [ vengeance ]

Commenter

Commentaires: 0