Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 74
Search time counter: 0.0768s

miroir

Un lac est le trait le plus beau et le plus expressif du paysage. C'est l'oeil de la terre, où le spectateur, en y plongeant le sien, sonde la profondeur de sa propre nature.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Walden

[ nature ] [ eau ] [ miroir ]

Commenter

Commentaires: 0

révélation

Combien d’hommes ont fait débuter une nouvelle ère de leur existence, comme une sorte de seconde naissance, de la lecture d’un livre ? Il existe pour nous un livre qui expliquera nos miracles et en révélera de nouveaux.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 103

[ tournant ] [ identification ] [ lecture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

divertissement

En fermant les yeux, en sommeillant et en consentant à se laisser duper par les spectacles, les hommes établissent et confirment leur vie quotidienne faite de routine et d’habitudes qui, partout, est encore construite sur des fondations purement imaginaires.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 110

[ vie automatique ] [ conformisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

existence

J'appris au moins ceci par mon expérience : que si l'on avance avec confiance dans la direction de ses rêves, si l'on s'efforce de vivre la vie que l'on a imaginée on trouvera un succès inattendu dans la vie ordinaire.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Walden ou la vie dans les bois 1854

[ détermination ] [ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

transcendance

Des millions d’êtres sont assez éveillés pour effectuer un travail physique, mais seul un sur un million est suffisamment éveillé pour accomplir un effort intellectuel efficace, et un sur cent millions pour mener une vie spirituelle ou divine. Être éveillé, c’est être vivant.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 86

[ exception ] [ éveil spirituel ] [ rareté ] [ élitisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

exister

En hiver, on mène une vie plus intérieure. On a plus chaud au cœur, on se sent plus guilleret, comme les maisons écrasées sous la neige : les fenêtres et les portes sont à moitié cachées, mais la fumée des cheminées monte joyeusement vers le ciel.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Marcher & Une promenade en hiver

[ gelées ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Je suis allé dans les bois parce que je voulais vivre délibérément.
Je voulais vivre intensément et sucer la moelle de la vie.
Réduire à néant tout ce qui n'était pas la vie.
Et ne pas, quand je viendrais à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.

Auteur: Thoreau Henry David

Info:

[ vraie ]

Commenter

Commentaires: 0

mobilier

J’avais dans ma maison trois chaises : une pour la solitude, deux pour l’amitié, trois pour la société. Lorsque les visiteurs s’en venaient en nombre plus grand et inespéré, il n’y avait pour eux tous que la troisième chaise, mais généralement ils économisaient la place en restant debout.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Walden ou La vie dans les bois

[ minimaliste ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

finitude

Le temps n’est pas une rivière dans laquelle je vais pêcher. J’y bois, mais ce faisant, j’en vois le fond sablonneux et réalise qu’elle n’est guère profonde. Son faible courant coule, mais l’éternité demeure. Je voudrais boire plus profondément, pêcher dans le ciel, dont le fond caillouteux est parsemé d’étoiles.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 90

[ passage provisoire ] [ cosmos ] [ quête ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

contemplation

On dit qu’un point fait à temps en épargne cent, si bien qu’on en fait mille aujourd’hui pour en épargner dix demain. Passons une journée aussi posément que la nature, sans laisser une coquille de noix ou une aile de moustique qui tombe sur la voie ferrée nous faire dérailler.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 112

[ lâcher-prise ] [ rythme naturel ] [ ralentissement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Is added to chains