Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0341s

bon sens

- Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise.
- Je le connais, ce proverbe. Mon père disait toujours : "T'occupe pas de la cruche, c'est l'eau qui compte."

Auteur: Upfield Arthur

Info: Crime au sommet

[ essentiel ] [ proverbe ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

L'auteur avait sans aucun doute un style brillant, mais, à l'évidence, il ne savait pas raconter une histoire. Il parvenait à poser les briques avec l'habilité d'un maçon, mais n'avait pas la vision d'un architecte pour construire un manoir.

Auteur: Upfield Arthur

Info: Un écrivain mord la poussière

[ souffle ] [ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

silence

Un jour, dans un lointain pays, il y avait deux sages qui étaient restés assis devant un feu toute la soirée sans parler, et à la fin, quand ils se séparèrent, l'un dit à l'autre: "C'était une très bonne soirée, aujourd'hui."

Auteur: Upfield Arthur

Info: La loi de la tribu

[ dialogue ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Les éditeurs modernes sont obligés de se plier aux exigences actuelles d'un grand public relativement éduqué, et ils ne s'en privent pas. Jadis les éditeurs étaient fiers de contribuer à l'élaboration de chefs d'oeuvre. De nos jours, ils réclament du sensationnel habilement présenté pour pouvoir contenter leurs actionnaires.

Auteur: Upfield Arthur

Info: Un écrivain mord la poussière, 1948

[ audimat ] [ édition ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Vous croyez tout savoir sur les Aborigènes, parce que vous les avez vus conduire des camions ou des tracteurs, que leurs enfants vont à l'école et que leurs femmes suivent des cours de couture. Vous les avez peut-être vus boire des milk-shakes dans les cafés, en ville, ou même lire des journaux et des livres, ou aller au cinéma.
Vous les avez sans doute considérés comme des crétins qui manquent de force de caractère et étaient infiniment en dessous de votre superbe intelligence de Blancs.
Ça ne vous fera pas plaisir si je vous dis que l'Aborigène sauvage, dans son propre pays sans clôtures et sans fermes, vous considère comme de petits canetons naïfs et bavards qui ne demandent qu'à se faire tordre le cou.

Auteur: Upfield Arthur

Info: L'Homme des deux tribus

[ Australie ]

Commenter

Commentaires: 0