Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.0345s

éparpillement

Mélanie s'engageait pour tout, pour tous. Le mariage gay, l'accueil des migrants, la régularisation des sans-papiers. Cela m'épuisait. Non que je ne soutinsse pas ces causes, au contraire, mais simplement parce que se préoccuper de tout le monde, c'était au final ne s'occuper de personne.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p 78

[ dispersion ] [ inefficacité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

confort

Mon père me répétait sans cesse, quand j'étais un adolescent accaparé par la lecture, que l'être humain n'avait rien à voir avec le hamster, qu'il ne pouvait pas, ne devait pas, se contenter d'un espace confiné. Il lui fallait sortir même si sa roue était fort attrayante et la nourriture douce et abondante.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p 119

[ abrutissement ] [ lecture ] [ affronter ] [ oser ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

opportunité

En fait, ma décision fut vite prise. Les gens qui, dans la vie, ont vraiment le choix ne sont pas légion. Tous les autres, comme moi, font illusion, miment le doute, la réflexion alors que leur décision est prise en un instant. C'est très anti-sartrien comme concept, enfin, si j'ai bien compris Sartre.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p 85

[ liberté ] [ illusion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

enquête Internet

Encore une preuve d'amour ! Elle avait parcouru plusieurs sites pour se faire un avis sur Oblomov, en vain. Les critiques allaient du génie à la nullité absolue. Un site encombré de fautes en tout genre accordait un 2 sur 10 au roman. "Oblomov, un roman raté. Le roman d'un raté." Une société basée sur la notation permanente, des livres, des médecins, des coiffeurs, des restaurants, est une société perdue. Parce qu'on la noterait à son tour.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p 165

[ recoupements ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

poésie

Je sortais toujours avec un livre dans la poche. Les grandes avenues parisiennes me permettaient de lire sans bousculer quiconque. Et accessoirement de ne regarder personne, ce qui m'évitait de percevoir des gens faussement pressés, caractéristique essentielle de la grande ville. Il faut être pressé pour être important. Etre pressé, c'est être attendu. Prendre son temps, c'est n'être pas attendu. N'intéresser personne. Alors, on fait mine de courir, de bousculer, de téléphoner frénétiquement. Dickinson ne faisait rien. Elle n'habitait pas Paris.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p. 178

[ tranquillité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

légendaire

Ulysse chez Calypso m'intéresse car il montre une face de sa personnalité bien plus humaine. Il est le roi, le guerrier, le dévastateur de citadelle mais aussi un petit homme qui pleurniche car sa famille lui manque. Là est l'intérêt, sa faille. Il n'est pas fait d'un seul bloc. Il est humain, donc faible. Et nous lecteurs, nous l'accueillons ainsi depuis des siècles. Un Ulysse monobloc, en pierre, indestructible, n'aurait pas passé le cap de l'Antiquité. C'est la faille qui créé le héros.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p. 210

[ impérissable ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste