Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 8
Search time counter: 0.0364s

communauté

La littérature reste une des meilleures garanties pour espérer une sorte de progrès dans nos sociétés hyper techniques.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Le Monde de l'éducation Avril 2000

Commenter

Commentaires: 0

communauté

Si nous ne voulons pas être une société de moutons domesticables et manipulables par toutes les formes de pouvoir, y compris celui de la science, il faut défendre la littérature.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: la revue Le Monde de l'éducation Avril 2000

Commenter

Commentaires: 0

littérature

Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas.
Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: discours Prix Nobel 2010, in Tous les discours de réception des prix Nobel de littérature de Eglal Errera

[ subversion ] [ nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

abrutissement

Les activités et compétences physiques appelées sports ne rapprochent pas l'homme actuel du sacré et du religieux, mais l'écartent de l'esprit et l'abrutissent, en rassasiant ses instincts les plus ignobles : la vocation tribale, le machisme, la volonté de domination, la dissolution du moi individuel dans l'amorphe grégaire.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Les cahiers de don Rigoberto

[ compétition ]

Commenter

Commentaires: 0

indéchiffrable

Il nous semblait toujours, à sa mère et moi, qu’il était dans les nuages (c’est pourquoi je l’ai qualifié de néphélibate*), et nous avons toujours eu toutes les peines du monde à savoir s’il était content ou triste, s’il s’ennuyait ou s’amusait, et ce qu’il pensait, sentait ou voulait.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Un rasta à Berlin. *Du grec nephelê (nuage) et batein (marcher), terme inventé par Rabelais dans le Quart Livre de Pantagruel.

[ inexpressif ] [ enfant ] [ rejeton ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Le pouvoir m'avait toujours inspiré de la méfiance, même dans ma jeunesse révolutionnaire. Et l'une des fonctions qui m'avaient semblé les plus importantes de ma vocation, la littérature, c'est précisément d'être une forme de résistance au pouvoir, une activité depuis laquelle tous les pouvoirs pouvaient être en permanence mis en question, la bonne littérature montrant toujours les insuffisances de la vie, les limites de tout pouvoir à combler les aspirations humaines.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Le poisson dans l'eau, Gallimard/Folio, 1997, p. 127

[ contre-pouvoir ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Oubliez votre deuil, sortez de ce sarcophage. Commencez à vivre. Étudiez, faites le bien, aidez les millions d'êtres qui, eux, souffrent de problèmes bien plus réels et concrets, la faim, la maladie, le chômage, l'ignorance, et ne peuvent y faire face. Votre problème n'en est pas un, c'est une solution. Le veuvage vous a épargné d'avoir à découvrir l'esclavage que représente le mariage pour une femme. Ne jouez pas les héroïnes romantiques. Suivez mon conseil. Revenez à la vie et occupez-vous de choses plus généreuses que la culture de votre douleur.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Le Paradis, un peu plus loin

[ altruisme ]

Commenter

Commentaires: 0

mourir

... cette inquiétude subliminale qui affleurait chez lui quand il volait, ce souvenir qu'il était à dix mille mètres d'altitude - dix kilomètres -, glissant à une vitesse de neuf cents ou mille kilomètres à l'heure, et que, dehors, la température était de moins cinquante ou soixante degrés. Ce n'était pas exactement de la peur qu'il éprouvait en vol, mais quelque chose de plus intense, la certitude que ce serait à tout moment la fin, la désintégration de son corps en un fragment de seconde, et, peut-être, la révélation du grand mystère, savoir ce qu'il y avait au-delà de la mort, si tant est qu'il y eût quelque chose.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Le héros discret, p. 475

[ avion ] [ réponse ] [ au-delà ]

Commenter

Commentaires: 0