Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 4
Search time counter: 0.0265s

infini

L'amour donnant un avant-goût de l'éternité, on est tenté de croire que l'amour véritable est éternel.

Auteur: Vizinczey Stephen

Info: Eloge des femmes mûres : Les souvenirs amoureux d'Andras Vajda

[ tendresse ]

Commenter

Commentaires: 0

bipolarité

Il y a fondamentalement deux sortes de littérature.
L'une vous aide à comprendre, l'autre vous aide à oublier; la première vous aide à devenir une personne libre et un citoyen libre, l'autre aide les gens à vous manipuler. L'une s'apparente à l'astronomie, l'autre à l'astrologie.

Auteur: Vizinczey Stephen

Info: Vérités et mensonges en littérature

[ paradoxe ] [ délassement ] [ quête ]

Commenter

Commentaires: 0

comprendre

Il me semble à présent que chaque fois que j'ai cru apprendre quelque chose sur les gens ou sur la vie en général, je n'ai fait que donner une forme différente à mon immuable ignorance - c'est ce que les philosophes compatissants appellent la nature du savoir.

Auteur: Vizinczey Stephen

Info: Eloge des femmes mûres : Les souvenirs amoureux d'Andras Vajda

[ connaissance ] [ instable ] [ illusion ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Parmi celles que je réussis à mettre dans mon lit, certaines se montrèrent encore plus bizarres. Une bibliothécaire de trente-deux ans m'offrit son corps moins d'une demi-heure après que nous eûmes fait connaissance à une soirée, et dans l'heure qui suivit elle me demanda en mariage. Après quoi elle me fit une leçon sur mes responsabilités nouvelles en qualité de futur époux. Il serait de mon devoir de lui assurer une certaine aisance tant que je vivrais et après ma mort - c'est à dire qu'il me fallait souscrire une assurance-vie. En l'espace de moins de deux heures, cette étrange créature était prête à m'épouser et à m'enterrer. Elle ne se décida à partir que lorsque je lui expliquai que j'étais issu d'une tribu qui enterrait la veuve vivante aux côtés de son mari défunt.

Auteur: Vizinczey Stephen

Info: Eloge des femmes mûres : Les souvenirs amoureux d'Andras Vajda

[ rencontre ] [ humour ] [ pouvoir ] [ contre mesure ]

Commenter

Commentaires: 0