Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 17
Search time counter: 0.0345s

quête

Cet extrême désir d'une recherche d'illumination spirituelle n'est en fait rien d'autre que cette tendance de l'Ego à vouloir saisir les choses, et de fait la recherche de l'illumination l'empêche. La "pratique parfaite" n'est donc pas de chercher l'illumination, mais d'enquêter sur le motif de la recherche lui-même. Vous cherchez évidemment pour éviter le présent, et pourtant le présent seul détient la réponse : chercher pour toujours, c'est passer à côté de l'essentiel pour toujours. Vous êtes dès l'origine l'Esprit éclairé, et donc chercher l'Esprit, c'est simplement renier l'Esprit.

Auteur: Wilber Ken

Info:

[ spiritualité ] [ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

unicité

Que tous les contraires - tels que masse et énergie, sujet et objet, vie et mort - soient à ce point les uns les autres donc parfaitement inséparables, reste toujours aussi difficile à croire pour la plupart d'entre nous. Mais ce n'est que parce que nous acceptons comme réelles ces lignes de démarcation entre les contraires. Redisons-le, ce sont ces limites elles-mêmes qui créent cette apparente existence d'opposés distincts. Pour résumer clairement, dire que "la réalité ultime est une unité des contraires", c'est finalement dire que dans la réalité ultime, il n'y a pas de frontières. Partout.

Auteur: Wilber Ken

Info: No Boundary: Eastern and Western Approaches to Personal Growth

[ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0

hommage

Encore une chose : Treya était incroyablement belle, et pourtant (comme vous le constaterez dans les pages qui suivent), elle n’avait quasiment aucune vanité, ce qui m’a toujours stupéfait. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un capable d’être soi avec plus d’aise, et moins de prétention, pas même parmi les maîtres hautement réalisés que j’ai eu l’occasion de croiser. Elle était simplement, et directement, là, toute entière. Le fait même qu’elle eut si peu de conscience de soi la rendait encore plus présente. En présence de Treya, le monde devenait immédiat et concentré, clair et accueillant, brillant et honnête, ouvert et vivant.

Auteur: Wilber Ken

Info: Grâce et courage : spiritualité et guérison dans la vie et la mort de Treya Killam Wilber

[ éloge ] [ femmes-par-hommes ] [ couple ]

Commenter

Commentaires: 0

abstraction

Personne n'a jamais vu, avec l'œil de chair, la racine carrée d'un nombre négatif. C'est une entité trans-empirique, qui ne peut être appréhendée que par l'œil de raison. La majeure partie des mathématiques, ainsi que le dit Whitehead, est trans-empirique et même a priori (au sens pythagoricien). […]
Les mathématiques, la logique — et plus encore, l'imagination, la compréhension conceptuelle, l'intuition psychologique, la créativité — sont des domaines dans le cadre desquels nous voyons avec l'œil de raison des objets qui ne sont pas perceptibles à l'œil de chair. Nous sommes donc en droit d'affirmer que le champ mental inclut mais transcende considérablement le champ sensoriel.

Auteur: Wilber Ken

Info: Les trois yeux de la connaissance

[ langage ]

Commenter

Commentaires: 0

savoir

Mais évoquons tout d'abord la naissance de la science elle-même. Sur un plan historique, nous approchons de l'an 1600 de notre ère.
Avant cette époque, le savoir humain était dominé par l'Église — par un dogme, qui confondait et combinait les yeux de contemplation, de raison et de chair. […]
C'est ainsi que vers 1600, un certain Galiléo Galilei monta au sommet de la tour de Pise d'où il laissa tomber deux objets — un lourd et un léger. Tous deux heurtèrent le sol en même temps. A dater de ce jour, le monde n'a plus jamais été le même.
La méthode scientifique fut inventée de façon indépendante mais simultanée par Galilée et par Kepler vers l'an 1600.

Auteur: Wilber Ken

Info: Les trois yeux de la connaissance

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

monothéïsme

Les scientifiques commencèrent dès lors à imposer le silence aux théologiens et aux philosophes (Dieu n'est pas une proposition vérifiable mais le fondement de toute proposition, donc Dieu ne peut être soumis à l'épreuve scientifique). Le test existait désormais, et les philosophes, les religieux, les théologiens, les mystiques et les poètes succombèrent par milliers. En fait, ils auraient dû refuser de s'y soumettre — ils auraient dû s'apercevoir que les valeurs transcendantes ne sont pas des faits empiriques révélés par l'œil de chair, mais des intuitions contemplatives et non-verbales révélées par la lumen superius dans les tréfonds du Cœur. Au lieu de cela, ils entreprirent de longues retraites honteuses, s'efforçant d'imaginer des moyens de prouver que Dieu était un objet à la manière d'une pierre, ou une proposition comparable à F = ma.

Auteur: Wilber Ken

Info: Les trois yeux de la connaissance. *œil de contemplation

[ ressenti ] [ religion ] [ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0

métapsychologie

Freud désirait surtout étudier la signification des données psychologiques — leur intentionnalité et leur interprétation (interprétation des rêves, des symptômes, etc.). En d'autres termes, son approche et son territoire étaient presque entièrement mentalo-phénoménologiques, herméneutiques et historiques — l'histoire ne désignant ici que les antécédents et le développement du moi propre de l'individu (fixations, traumas, refoulements, etc., du passé). La conscience psychanalytique est une conscience historique, une reconstruction et une remémoration des antécédents personnels dans l'intention de comprendre l'influence qu'ils exercent à l'heure actuelle. Enfin, la psychanalyse est avant tout un dialogue — elle nécessite un discours intersubjectif : "la cure cathartique".
En outre, — et ce point est capital — la découverte majeure de Freud ne fut pas une théorie, mais une injonction : l'association libre, qui révéla un domaine objectif (donnée) largement ignoré à ce jour (processus primaires inconscients). […] En utilisant cette formule, Freud parvint à réunir des données relatives à ce nouveau domaine objectif, le processus primaire inconscient. L'exactitude de ces données pouvait être vérifiée par quiconque acceptait de respecter les trois phases : (1) suivre l'injonction et procéder à des associations libres; (2) prendre note des perceptions ou données résultantes; et (3) comparer ces données à celles d'une communauté d'individus ayant les qualifications nécessaires.

Auteur: Wilber Ken

Info: Les trois yeux de la connaissance

[ historique ] [ méthode ]

Commenter

Commentaires: 0