Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 8
Search time counter: 0.0269s

attitude

Nous ne serons jamais heureux, mais nous aurons une vie passionnante.

Auteur: Williams Tennessee

Info:

[ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

timide

Les pétales de son esprit étaient comme repliés par la peur.
.

Auteur: Williams Tennessee

Info:

[ timoré ] [ craintif ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Truman Capote avait une voix si aiguë que seules les chauve-souris pouvaient l'entendre.

Auteur: Williams Tennessee

Info:

[ exagération ] [ audition ] [ castrat ]

Commenter

Commentaires: 0

bêtise

La haine est un sentiment qui ne peut exister que dans l'absence de toute intelligence.

Auteur: Williams Tennessee

Info: Interview 1964

[ fureur ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillir

Tu peux être jeune et sans argent mais tu ne peux pas être vieux de même.

Auteur: Williams Tennessee

Info:

[ survie ] [ ressources ]

Commenter

Commentaires: 0

perdus

Nous sommes tous des enfants dans une immense école maternelle où nous essayons d'épeler le nom de Dieu avec des cubes marqués d'un alphabet qui ne convient pas !

Auteur: Williams Tennessee

Info:

[ religion ] [ créateur ] [ inaccessible ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Trois événements essentiels, trois ruptures profondes avaient marqué trois années de suite la vie de Mme Stone: l'abandon de sa carrière, la mort de son mari et cette transformation qu'apporte dans la vie des femmes la fin du cycle ovarien. Chacun de ces événements représentait en lui-même un bouleversement grave, et les trois conjugués lui donnaient l'impression qu'elle vivait désormais une vie posthume.

Auteur: Williams Tennessee

Info: Le printemps romain de Mrs Stone

[ ménopause ] [ triade ] [ vieillir ]

Commenter

Commentaires: 0

désespoir

Oliver n'aurait pu exprimer par des mots le changement qui s'était produit en lui avec cette mutilation. Il savait qu'il avait perdu son bras droit, mais il n'était pas conscient d'avoir été diminué dans son être même. Il s'était opéré, dans les profondeurs de sa pensée, une transformation obscure et et radicale, et en moins de temps qu'il n'en fallut à son moignon pour se cicatriser. Jamais il ne se dit : "Je suis fichu." Il ne disait rien, il s’efforçait de ne pas penser, mais à peine eut-il quitté l'hôpital qu'il rechercha tous les moyens de se détruire lui-même.

Auteur: Williams Tennessee

Info: La statue mutilée

[ indicible ] [ amputation ]

Commenter

Commentaires: 0