Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0491s

femmes-hommes

Il me déplaît qu'une créature croie pouvoir escompter mon désir, le prévoir, mécaniquement s'adapter à ce qu'elle suppose mon choix. Ce reflet imbécile et déformé de moi-même que m'offre à ces moments une cervelle humaine me ferait préférer à ces moments les tristes effets de l'ascétisme.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien, p.24, Folio no921

[ pensée-de-femme ] [ proie ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

L'homme est une entreprise qui a contre elle le temps, la nécessité, la fortune, et l'imbécile et toujours croissante primauté du nombre. [...] Les hommes tueront l'homme.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: L'oeuvre au Noir, p.419, Folio no798

[ avide ] [ impatient ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Peu de bipèdes depuis Adam ont mérité le nom d'homme.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: L'oeuvre au Noir, p.148, Folio no798

[ rare ] [ primate ] [ humaniste ]

Commenter

Commentaires: 0

indulgence

... toute tolérance accordée aux fanatiques leur fait croire immédiatement à de la sympathie pour leur cause.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien

[ malentendu ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Quand tous les calculs compliqués s'avèrent faux, quand les philosophes eux-mêmes n'ont plus rien à nous dire, il est excusable de se tourner vers le babillage fortuit des oiseaux, ou vers le lointain contrepoids des astres.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien, p.35, Folio no921

[ refuge ]

Commenter

Commentaires: 0

préciser

Je me suis gardé de faire de la vérité une idole, préférant lui laisser son nom plus humble d'exactitude.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: L'oeuvre au Noir, p.160, Folio no798

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

[...] c'est insulter les autres que de paraître dédaigner leurs joies.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien, p.119, Folio no921

[ indifférence ]

Commenter

Commentaires: 0

adversité

Quand on aura allégé le plus possible les servitudes inutiles, évité les malheurs non nécessaires, il restera toujours, pour tenir en haleine les vertus héroïques de l'homme, la longue série des maux véritables, la mort, la vieillesse, les maladies non guérissables, l'amour non partagé, l'amitié rejetée ou trahie, la médiocrité d'une vie moins vaste que nos projets et plus terne que nos songes: tous les malheurs causés par la divine nature des choses.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: Mémoires d'Hadrien p.127

[ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

Dostoïevski

J'ai vite compris que c'était grand.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info:

[ éloge ]

Commenter

Commentaires: 0

indépendance

Je ne me suis jamais entêté à une idée par crainte du désarroi où je tomberais sans elle.

Auteur: Yourcenar Marguerite

Info: L'Oeuvre au Noir

Commenter

Commentaires: 0