Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 13
Temps de recherche: 0.0493s

refuge

Seuls disparaissent ceux qui ont un endroit où aller.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: Marina

[ fuite ]

Commenter

Commentaires: 0

militaire

Ah ! L'armée, fléau et refuge tribal du corporatisme simiesque.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent, trad. François Maspero, p.148, Grasset, 2004

[ grotesque ]

Commenter

Commentaires: 0

tradition

Armée, Mariage, Église et Banque : les quatre cavaliers de l'Apocalypse.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: 1964, L'ombre du vent, trad. François Maspero, p.110, Grasset, 2004

[ religion ] [ finances ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Le cœur de la femme est un labyrinthe de subtilités qui défie l'esprit grossier du mâle à l'affût.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent

[ femmes-hommes ] [ compliquées ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Le moyen le plus efficace de rendre les pauvres inoffensifs est de leur apprendre à vouloir imiter les riches.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info:

[ culture de la frustration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sagesse

Avec le temps, vous verrez que parfois, ce qui compte, ce n'est pas ce qu'on a, mais ce à quoi on renonce.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent, trad. François Maspero, p.205, Grasset, 2004

[ abandonner ]

Commenter

Commentaires: 0

occupation

La difficulté n'est pas de gagner de l'argent .... La difficulté est de le gagner en faisant quelque chose qui en vaille la peine.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent, trad. François Maspero, p.405, Grasset, 2004

[ travail ] [ plaisir ]

Commenter

Commentaires: 0

triade

Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent, trad. François Maspero, p.250, Grasset, 2004

[ fatalité ]

Commenter

Commentaires: 0

conforter

Il arrive que même les pires nouvelles soient un soulagement quand elles sont seulement une confirmation de ce que l'on pressentait sans vouloir le savoir.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: Le jeu de l'Ange

[ pessimisme ] [ détente ]

Commenter

Commentaires: 0

solitude

- De quoi souffre-t-il ?
- Je pourrais vous dire que c'est du coeur, mais il meurt d'être seul. Les souvenirs sont pires que les balles.

Auteur: Zafón Carlos Ruiz

Info: L'ombre du vent, p.461, Grasset, 04

[ ruminer ]

Commenter

Commentaires: 0