Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 31
Search time counter: 0.0556s

vacuité

La pause, elle aussi, fait partie de la musique.

Auteur: Zweig Stefan

Info:

[ contraste ]

Commenter

Commentaires: 0

assumer

Presque toujours, la responsabilité confère à l'homme de la grandeur.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Fouché

[ devoir ] [ contrainte ]

Commenter

Commentaires: 0

vie

Seul vit véritablement celui qui vit son destin comme un mystère.

Auteur: Zweig Stefan

Info: La nuit fantastique

[ initiation ] [ découverte ]

Commenter

Commentaires: 0

sevrage

Quand on abandonne ses habitudes, on ne peut que se retrouver soi-même.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Clarissa, p. 75

[ routine ] [ déshabituer ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

tolérance

J'ai personnellement plus de plaisir à comprendre les hommes qu'à les juger.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

[ indulgence ]

Commenter

Commentaires: 0

vacuité

Rien ne trouble plus puissamment quelqu'un que la réalisation subite de son ardent désir.

Auteur: Zweig Stefan

Info: La confusion des sentiments

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

L'ambition est l'affaire des hommes ; chez les femmes, cela tourne à la caricature.

Auteur: Zweig Stefan

Info:

[ avidité ]

Commenter

Commentaires: 0

normalisation

Dans notre monde qui s'uniformise sans retour, tout ce qui est unique devient plus précieux de jour en jour.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Le Bouquiniste Mendel

[ ennui ]

Commenter

Commentaires: 0

adolescence

Rien n'est plus passionné que la vénération d'un jeune homme, rien n'est plus timide, plus féminin, que son inquiète pudeur.

Auteur: Zweig Stefan

Info: La confusion des sentiments, p.38, Livre de Poche no 9521

Commenter

Commentaires: 0

introspection.

Ma vie est une danse entre les souvenirs et les espérances, telle une chimère qui me fait peur à moi-même.

Auteur: Zweig Stefan

Info: journal, 17 octobre 1912

[ moi ]

Commenter

Commentaires: 0