Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 57
Search time counter: 0.0776s

femmes-hommes

Elle avait un goût de bière et de sel. Elle l’entraîna dans sa chambre au fur et à mesure de leur effeuillage. Il ne se montra pas d’une grande tendresse avec elle, mais pas brutal non plus. Ils firent l’amour forcément dans l’urgence et la honte. Ils n’auraient pas pu s’autoriser une seconde de réflexion supplémentaire. Ils étaient trop démolis pour ça et ils n’avaient plus beaucoup de surface à s’offrir, seule une fine couche de peau au-dessus d’un gouffre béant.

Auteur: Henderson Smith

Info: Yaak Valley, Montana

[ sexe ] [ abandon ] [ rencontre ]

Commenter

Commentaires: 0

résignation

A la mort qui vient, elle offre mains ouvertes sa solitude grise et ses odeurs froides. Elle offre aussi ses bocaux à la cave, les haricots verts que personne ne prend plus, elle donne les pommes alignées sur le papier journal, son couteau noir et ses bouteilles de bouillon, elle cède sans un regard les tricots commencés pas terminés et ses photos mélangées, n'emportera que celles qui trempent dans le lait. Elle lui offre tout, ses importants et ses regrets, le même jour hagard toujours recommencé.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ abandon ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Elle se couche et ouvre les cuisses en V, jambes levées au plafond parce que cette position lui semble d'extrême vulgarité et qu'elle aime dans l'amour devenir cible offerte. David s'agenouille, s'abat... Maude crie sans pudeur. Elle sait se faire grossière dans la joute, haleter sa gourmandise en la ponctuant d'invites obscènes dont elle a généralement honte une fois la fièvre retombée. Elle se veut femelle et bestiale, primitive préoccupée de satisfactions primordiales. Crier, suer, déborder, se répandre, oublier le vernis de la civilisation... Elle goûte par-dessus tout ce trajet à rebours, ce décapage mental qui ramène à l'animal.

Auteur: Brussolo Serge

Info: Le rire du lance-flammes

[ sexe ] [ abandon ] [ baise ]

Commenter

Commentaires: 0

rituel

Un aspect fondamental de la puja*, c'est la présence réelle du dieu dans l'image qui le représente. J'ai même entendu des Hindous faire une comparaison avec la présence du Christ dans le pain et le vin de l'Eucharistie. Mais le sens le plus élevé de la puja est en même temps le plus simple et le plus accessible : chaque divinité n'est qu'un aspect du Principe Unique en Qui tout réside et Qui réside en chaque chose. Et l'offrande que ce Dieu demande, c'est celle de nous même, de ce qui sans cesse dit "je" en nous et nous sépare de la Vie universelle.

Auteur: Desjardins Arnaud

Info: Yoga et spiritualité, P.60 *puja = forme de culte très particulier à l'Inde

[ hindouisme ] [ universalité ] [ abandon de l'ego ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Barnaud

femmes-hommes

Cet échange électrique de regards accrut sa température corporelle et aviva parallèlement le feu de son imagination, ouvrant tout un monde de possibilités excitantes, avec l'anxiété irrépressible de la petite fille qui vient de découvrir, auprès d'un maître en la matière, ce que c'est que le jeu.
Alors elle ne voulut plus retenir ses yeux de descendre des lèvres béantes, charnues, humides vers la gracieuse pomme d'Adam, vers les belles épaules, vers le torse brun, musclé, tendu sous la chemise [...], vers les mains sereines qui s'avançaient , de se laisser tomber en piqué vers l'abîme, depuis ce trampoline de la tentation, cette incroyable sensation de se laisser tomber... de s'abandonner au pressentiment du corps, de ne pas écouter son cerveau, de se laisser tomber...jusqu'à ce que le scanner du regard prenne feu devant cette bosse entre les jambes, cette bosse saillante, érigée en son honneur [...]

Auteur: Beccaria Lola

Info: Laisse-toi faire

[ amour ] [ abandon ] [ érotisme ] [ excitation ]

Commenter

Commentaires: 0

silence

Je retournai dans le cabinet de toilette, ouvris la fenêtre et m'y penchai. La nuit était belle, froide et claire. Au-dessous de moi, j'apercevais les herbes folles du fossé et ses murs de pierres brutes recouvertes de lierre ; au-delà s'étendaient ce qui avait dû être autrefois des jardins à la française et dont les pelouses, à présent abandonnées aux vaches, séparaient d'anciennes allées qui allaient se perdre dans l'ombre des arbres. Un petit bâtiment rond comme les tours jumelles gardiennes du pont qui franchissait le fossé se dressait, isolé, devant moi, parmi les herbes et je compris à sa forme que ce devait être un colombier ; une balançoire d'enfant pendait non loin, au bout d'une seule corde, l'autre était cassé.

Une mélancolie indéfinissable enveloppait ce décor silencieux comme dans les lieux d'où les rires et la vie se sont enfuis et où des spectres accoudés comme moi dans l'ombre de vieux murs couvent leurs regrets et leurs chagrins.

Auteur: Du Maurier Daphné

Info: Le bouc émissaire

[ abandon ] [ décor ] [ obscurité ]

Commenter

Commentaires: 0

alcoolisme

Mais au milieu de la nuit, peu après une heure, je me trouvai à nouveau dans le cellier, pieds nus et en pyjama, en train de vider à toute vitesse ce qui restait des trois bouteilles. Et alors que la dernière bouteille était encore à ma bouche, je pris conscience avec une certitude effroyable que j’étais perdu, qu’il n’y avait plus rien pour me sauver, que j’appartenais corps et âme à l’alcool. Il était désormais indifférent que j’arrive à maintenir encore pour quelques jours ou quelques semaines un semblant de respectabilité et de bienséance – c’en était fini. Elle n’avait qu’à venir, la Magda, et me regarder boire. Je lui dirais en pleine face que j’étais devenu un vrai buveur, un ivrogne, et que c’était elle qui avait fait ça de moi, elle, avec sa compétence infernale ! Mais elle ne vint pas. Si bien que je laissai les trois bouteilles vides sur la table, leurs bouchons posés à côté ; qu’ils le sachent, que tout le monde le sache, Magda, Else, qui encore : je m’en fichais pas mal !

Auteur: Fallada Hans

Info: Le Buveur

[ introspection ] [ soiffard ] [ abandon ]

Commenter

Commentaires: 0