Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 4
Temps de recherche: 0.041s

fin de vie

Sans doute la mort est-elle l'épuisement de tout désir, y compris celui de mourir.

Auteur: Semprun Jorge

Info: L'Ecriture ou la vie

[ abandon définitif ]

Commenter

Commentaires: 0

au revoir

Adieu ; je t'abandonne aux horreurs de ton sort.
Ingrat, je te hais trop pour te donner la mort.

Auteur: Longepierre Hilaire Bernard de Roqueleine

Info: Médée, acte 5 sc. 4, p.290, in Théâtre du Second Ordre, tragédies tome 1, 1810

[ définitif ] [ mépris ]

Commenter

Commentaires: 0

architecture

Pour tous les chantiers, il existe des moments visuels. Ils sont d'autant plus sensibles que s'ils se prolongent, s'immobilisent dans un arrêt définitif, les pans de murs, les colonnes sans arcades deviennent désolants. Une ruine n'est belle que si elle présente les restes d'une existence jadis complète. Le bâtiment inachevé ne peut prétendre à la beauté de la ruine.

Auteur: Pouillon Fernand

Info: Les pierres sauvages

[ abandon ]

Commenter

Commentaires: 0

citation s'appliquant à ce logiciel

Voyons ce logiciel comme une sorte de "bibliothèque des idées".
Mais, une bibliothèque, pour paraphraser Michel Melot, devrait être "une symphonie, pas un vacarme".
Pas ici.
Dans les "Fils de la pensée" sont classés des concepts courts et des extraits plus longs, tous choisis et tagués avec une bonne dose de subjectivité.
Donc point d'ordre au-sens du livre avec un début et une fin. Encore moins du "chef-d'oeuvre arrêté", mais un agencement différent, correspondant à une quête - ou des quêtes -, croisées, comme dans une immense forêt des idées où, à force de passages du promeneur chercheur compilateur, commenceraient à se dessiner des pistes. Certaines rebattues donc bien marquées, parce que correspondants à des évidences de la pensée humaine (prenez les sentiers "mort" et "définitif" ou "mourir" et "libération"...) d'autres à peine marquées parce que plus orientées et définies (au hasard de ces percées forestières : "confort" et "abrutissement" ou "langage" et "limitation").
Quelques vieux sages, (certains jamais nés, d'autres peut-être morts) experts des ballades dans cette infinie sylve, fille des mots, phrases, paragraphes, chapitres... certains engloutis à jamais, comme avalés et assimilés par ces touffeurs végétale de syllabes, d'autres réfugiés dans des clairières qui n'existent plus, s'accordent cependant sur ce constat : "Trois sortes de quêtes sont possibles dans ces entrelacs". Par ordre d'importance : celle de la beauté qu'on déguste, celle de l'objet que l'on recherche pour un usage. Et la plus hasardeuse : celle de la vérité.
Les créateurs de ce monde de lettres préfèrent quand à eux les intoxiqués de formules et de littérature, explorateurs désintéressés, absorbés-distraits, au point qu'ils abandonneront quelques vivres, comme par mégarde, quelque part dans ce site jungle. Propositions ou appréciations... Tant ludiques que nutritives , comme autant d'indices nourriciers qui pourront étancher au passage quelque visiteur égaré sur les même sentes. Et l'aideront à vivre.

Auteur: Mg

Info: 10 mai 2015. En hommage admiratif à "Le jardins aux sentiers qui bifurquent" de JL Borges.

[ web ] [ présentation ]

Commenter

Commentaires: 0