Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.039s

qualité

Le talent gouverne sans sceptre.

Auteur: Rufus Marcus Caelius

Info:

[ pouvoir ] [ aisance ] [ charisme ]

Commenter

Commentaires: 0

comédie

Bien jouer c'est ne pas jouer... C'est très facile !

Auteur: Signoret Simone

Info:

[ naturel ] [ aisance ]

Commenter

Commentaires: 0

charité

Abandonnez la contemplation de Dieu dès qu'un pauvre vous le demande.

Auteur: Bérulle Pierre de

Info:

[ bienfaisance ]

Commenter

Commentaires: 0

charité

En matière d'aumône, il faut fermer la bouche et ouvrir le coeur.

Auteur: Bouchet Guillaume seigneur de Brocourt

Info:

[ bienfaisance ]

Commenter

Commentaires: 0

commérage

Celui qui écoute les médisances est encore plus coupable que celui qui les rapporte.

Auteur: Ibn Sahl Al-Fadl

Info: Propos...

[ complaisance ]

Commenter

Commentaires: 0

culpabilité

Il est admirable d’avoir un si beau repentir, d’en jouir comme d’un chaud lit de plume par un froid matin d’hiver, alors qu’on devrait se lever.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info:

[ bénéfice secondaire ] [ jouissance ] [ complaisance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

philantropie

Il lui semble que sa vie de charité s'est étriquée. C'est facile d'aimer des inconnus qui viennent le voir parce qu'il est devenu célèbre. Mais c'est sans doute encore mieux d'aimer les gens tels qu'ils sont, dans la durée, avec leurs mauvais plis indéfroissables.

Auteur: Mercier Jean

Info: Monsieur le curé fait sa crise

[ bienfaisance ] [ routine ]

Commenter

Commentaires: 0

expression détournée

Dans le discours normatif, la notion que le symptôme puisse persister à cause de sa fonction utilitaire est proprement scandaleuse. Freud ne l’ignorait pas, il courait le risque d’être perçu comme un cynique. Néanmoins, son constat était fondé sur sa très longue expérience clinique. Dès l’article de 1913 sur le début du traitement, il notait que le pauvre ne se laisse que difficilement arracher de sa névrose car celle-ci lui rend de trop bons services dans son combat pour l’auto-affirmation. Ce bénéfice secondaire fait obstacle à la thérapie analytique dans la mesure où la névrose contribue au maintien dans le lien social en évitant l’exclusion et le jugement dépréciatif des autres : "La pitié que les hommes ont refusée à sa détresse matérielle, il la revendique à présent au titre de sa névrose et il peut même s’affranchir de l’exigence de combattre sa pauvreté par le travail." [Freud, Sur l'engagement du traitement].

Auteur: Sokolowsky Laura

Info: Dans "Lacan quotidien", n°823

[ individuation ] [ complaisance ] [ inconscient ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson