Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.0779s

famine

L'homme affamé ne connaît ni loi ni respect.

Auteur: Proverbe sénégalais

Info: Les proverbes sénégalais 1964

[ survie ] [ amorale ]

Commenter

Commentaires: 0

survie

Quand on se bat pour sa vie, les règles n'existent plus.

Auteur: Pinborough Sarah

Info: Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté

[ amorale ]

Commenter

Commentaires: 0

hasard

La nature n'est ni morale ni immorale, elle est radieusement, glorieusement, amorale.

Auteur: Monod Théodore

Info:

[ désordre ] [ liberté ]

Commenter

Commentaires: 0

équité

La justice sans force, et la force sans justice : malheurs affreux.

Auteur: Joubert Joseph

Info:

[ déséquilibrée ] [ amorale ]

Commenter

Commentaires: 0

immoral

Toute survie véritable est nécessairement amorale ou transgressive, pensez aux rescapés du crash des Andes.

Auteur: Mg

Info: 20 mars 2014

[ justification ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

jeunesse

Elle n'est ni plus ni moins libre ou amorale que les générations qui l'ont précédée. Seulement, elle néglige, elle, de tirer les rideaux.

Auteur: Feuillère Edwige

Info:

Commenter

Commentaires: 0

savoir

La science est amorale. Cette admirable pénétration de l'inconnu nous déshabitue des contacts directs avec notre conscience, elle ne nous accorde même pas la satisfaction de les prendre au sérieux.

Auteur: Musil Robert

Info: L'Homme sans qualités, tome 2, 362

[ limitation ] [ aveuglement ] [ instinct perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

phallocratie

L’affaire Laëtitia révèle le spectre des masculinités dévoyées au XXIe siècle, des tyrannies mâles, des paternités difformes, le patriarcat qui n’en finit pas de mourir : le père alcoolique, le Nerveux, histrion exubérant et sentimental ; le cochon paternel, le pervers au regard franc, le Père-la-Morale qui vous tripote dans les coins ; le caïd toxico, hâbleur, possessif, Celui-qui-ne-sera-jamais-père, le grand frère qui exécute à mains nues ; le Chef, l’homme au sceptre, président, décideur, puissance invitante. Delirium tremens, vice onctueux, explosion meurtrière, criminopopulisme : quatre cultures, quatre corruptions viriles, quatre manières d’héroïser la violence.

Auteur: Jablonka Ivan

Info: Laëtitia

[ machisme ]

Commenter

Commentaires: 0

marchandisation

Le marché évince la morale. Prenez cet exemple d’une crèche où certains parents arrivaient trop souvent en retard pour reprendre leurs enfants. La crèche réagit et pense résoudre le problème en infligeant des sanctions monétaires aux retardataires. Le résultat fût à l’exact opposé. On assista à une multiplication des retards. En effet, dès lors que le retard se monnaye, on change le système de valeurs qui règle la relation des parents à la crèche. Avant, les parents se sentaient liés par un contrat moral. Être en retard les mettait dans une situation fort inconfortable : ils se savaient en dette à l’égard des personnels de la crèche sans avoir aucun moyen simple pour se libérer de cette dette. Cependant, dès lors qu’ils sont autorisés à payer, la situation se transforme radicalement. La dette peut être annulée. Cet exemple montre bien que la marchandisation véhicule certaines valeurs qui viennent se substituer aux valeurs antérieures.

Auteur: Sandel Michael

Info: Ce que l’argent ne saurait acheter, Seuil

[ amorale ] [ consumérisme ] [ immoral ]

Commenter

Commentaires: 0

commerce

Je dis que les choses sont utiles dès qu'elles peuvent servir à un usage quelconque, dès qu'elles répondent à un besoin quelconque et en permettent la satisfaction. Ainsi, il n'y a pas à s'occuper ici des nuances par lesquelles on classe, dans le langage de la conversation courante, l'utilité à côté de l'agréable entre le nécessaire et le superflu. Nécessaire, utile, agréable et superflu, tout cela, pour nous, est plus ou moins utile. Il n'y a pas davantage à tenir compte ici de la moralité ou de l'immoralité du besoin auquel répond la chose utile et qu'elle permet de satisfaire. Qu'une substance soit recherchée par un médecin pour guérir un malade ou pour un assassin pour empoisonner sa famille, c'est une question très importante à d'autres points de vue, mais tout à fait indifférente au nôtre. La substance est utile, pour nous, dans les deux cas, et peut l'être plus dans le second que dans le premier.

Auteur: Walras Léon

Info: définition amorale de l'utilité, troisième leçon, Éléments d'économie politique pure

[ indifférent ]

Commenter

Commentaires: 0