Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 62
Temps de recherche: 0.1454s

temporel-éternel

Un mot sur la "libre-pensée", ou plus précisément sur l'obligation quasi morale qui est faite à tout homme de "penser par lui-même" : cette exigence n'est nullement conforme à la nature humaine, car l'homme normal et vertueux, en tant que membre d'une collectivité sociale et traditionnelle, se rend compte en général des limites de sa compétence. De deux choses l'une : ou bien l'homme est exceptionnellement doué sur tel ou tel plan, et alors rien ne peut l'empêcher de penser d'une manière originale, ce qu'il fera d'ailleurs en accord avec la tradition - dans les mondes traditionnels qui seuls nous intéressent ici - précisément parce que son intelligence lui permet de saisir la nécessité de cet accord ; ou bien l'homme est d'intelligence moyenne ou médiocre, sur un plan quelconque ou d'une façon générale, et alors il s'en remettra aux jugements de ceux qui sont plus compétents que lui, et c'est là dans son cas la chose la plus intelligente à faire.

La manie de détacher l'individu de la hiérarchie intellectuelle, c'est-à-dire de l'individualiser intellectuellement, est une violation de sa nature et équivaut pratiquement à l'abolition de l'intelligence, et aussi des vertus sans lesquelles l'entendement réel ne saurait s'actualiser pleinement. On n'aboutit ainsi qu'à l'anarchie et à la codification de l'incapacité de penser.

Auteur: Schuon Frithjof

Info: Dans "La transfiguration de l'homme"

[ libéralisme des idées ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

conservatismes

Mais, désolé Ulysse, c'est une idée foncièrement tordue. C'est croire que ce qui auparavant a été considéré comme amour, à savoir, pour le dire gentiment, le "partenariat domestique", était un amour pur. C'est comme parler du bon vieux temps des colonies, et c'est s'imaginer que le monde de jadis était préservé de la violence par l'existence de hiérarchies tangibles qui conservaient les hommes à leur place. Rien que le fait d'attribuer ces propos à Ulysse ou à Achille ridiculise déjà cette idée, et montre des hommes d'un passé mythique eux-mêmes regretter le passé, et les individus d'une société réglée vivre celle-ci comme un chaos et déplorer la disparition d'une époque encore antérieure où les règles auraient été mieux respectées. En réalité, on arrive à l'ultime piège de ce monde, qui est d'attribuer à l'absence de règles l'incurie que les règles elles-mêmes ont produites. On retrouve cette tentation à chaque époque et chaque époque, présentant une incurie qui lui est propre, elle produit son opposition qui regrette l'incurie de l'époque précédente sans comprendre que la sienne n'est que la conséquence, sinon la perpétuation, de la précédente. La confusion vécue par l'amoureux peut expliquer cette nostalgie, mais celle-ci ne doit pas nous faire illusion et exige qu'on la perçoive comme une confusion seconde.

Auteur: Thiellement Pacôme

Info: Sycomore, Sickamour, p. 91 Puf

[ trans-époques ] [ anarchie immanente ] [ paradis perdu ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

seul au monde

Ce matin, à Widmad, j'ai cassé la vitrine d'un magasin pour prendre deux pamplemousses; en ma qualité d’historien, je noterai que l'Anarchie s'est installée avec l'écroulement de son ennemi principal, le principe de propriété. Et, dans le même temps, s'est installée la Monarchie dans sa valeur la plus catégorique, tout le pouvoir à un seul. Anarchie et Monarchie coïncident , à présent, et en moi. Nul ne dispose de moi et je dispose de tout.

Auteur: Morselli Guido

Info: Dissipatio

[ unique survivant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

perte de sens

La science repliée sur elle-même, coupée de la philosophie, de par sa position dominante dans notre société, ne peut mener qu’à l’auto-destruction (…) Nous étions en danger de mort, sous l’influence de maîtres à penser prônant un seul niveau de Réalité, horizontal, où tout tourne en rond et engendre fatalement le chaos, l’anarchie, I’auto-destruction.

Auteur: Nicolescu Basarab

Info: Nous, la particule et le Monde, Le Mail,1985

[ réalisme ] [ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

valeurs morales

Le monde moderne n’est pas mauvais : à certains égards, il est bien trop bon. Il est rempli de vertus féroces et gâchées. Lorsqu’un dispositif religieux est brisé (comme le fut le christianisme pendant la Réforme), ce ne sont pas seulement les vices qui sont libérés. Les vices sont en effet libérés, et ils errent de par le monde en faisant des ravages ; mais les vertus le sont aussi, et elles errent plus férocement encore en faisant des ravages plus terribles. Le monde moderne est saturé des vieilles vertus chrétiennes virant à la folie. Elles ont viré à la folie parce qu’on les a isolées les unes des autres et qu’elles errent indépendamment dans la solitude. Ainsi des scientifiques se passionnent-ils pour la vérité, et leur vérité est impitoyable. Ainsi des "humanitaires" ne se soucient-ils que de la pitié, mais leur pitié (je regrette de le dire) est souvent mensongère.

Auteur: Chesterton Gilbert Keith

Info: Orthodoxie (1908), trad. Lucien d’Azay, éd. Flammarion, collection Climats, 2010, p. 50

[ manque de discernement ] [ jugement individuel ] [ anarchie ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

santé

Nous pensons […] que le fait pour un vivant de réagir par une maladie à une lésion, à une infestation, à une anarchie fonctionnelle traduit le fait fondamental que la vie n’est pas indifférente aux conditions dans lesquelles elle est possible, que la vie est polarité et par là même position inconsciente de valeur, bref que la vie est en fait une activité normatrice.

Auteur: Canguilhem Georges

Info: Le normal et le pathologique

[ équibrage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

processus cancéreux

Le corps exerce une régulation totalitaire sur les gènes. Une cellule une fois devenue, par exemple, une cellule musculaire, le reste pour toujours. La seule exception à cette règle de la permanence du rôle d’une cellule à l’intérieur du corps se produit dans le cancer ; il semble alors que les cellules régressent vers un état plus primitif de reproduction continue sans tenir compte de leur place ou de leur fonction dans l’organisme. Dans le cancer, les chromosomes se séparent et les mitochondries se reproduisent encore plus vite que les cellules dont elles font partie. […] Comme si les alliances difficiles entre les partenaires symbiotiques qui maintiennent les cellules éclataient. Les symbiotes se désalignent, réaffirmant une fois de plus leurs tendances indépendantes, revivant leur lointain passé. Bien sûr, les raisons de la rupture sont rien moins que claires, mais le cancer ressemble plus à une régression intempestive qu’à une maladie.

Auteur: Margulis Lynn

Info: Dans "L'univers bactériel", pages 158-159

[ anarchie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

prospective

Si nous avons pu vivre si longtemps ensemble en équilibre avec la nature, nous devrions être capables de le faire à nouveau. La catastrophe qui nous frappe a des racines profondes, mais l'anarchie naturelle que nous avons vécue jusqu'à présent remonte beaucoup plus loin dans notre histoire commune...

Auteur: Zerzan John

Info: "Take My Advice : Letters to the Next Generation from People Who Know a Thing or Two". Book by James L. Harmon, 2007.

[ renaissance communautaire ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vie miroir

En nous donnant naissance, l'univers a accompli son acte créateur le plus étonnant. D'une mêlée dense et chaude de particules subatomiques... il a façonné l'intelligence et la conscience... D'une certaine manière, l'anarchie de la genèse a fait place à un ordre exquis et complexe, de sorte que ce sont maintenant des parties de l'univers qui peuvent réfléchir sur elles-mêmes...

Auteur: Darling David

Info: Equations of Eternity: Speculations on Consciousness, Meaning, and the Mathematical Rules that Orchestrate the Cosmos. Introduction (p. xiii) Hyperion. New York, New York, USA. 1993

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anarchie

On peut distinguer trois modèles.

Le premier, "insurrectionnel", englobant tant les mouvements organisés que les individualistes qui veulent remplacer le système en place, autoritaire ou pas, avant de reconstruire, qu’ils soient bakouniniens, stirnerien ou autre.

Le deuxième, "syndicaliste", vise à faire du syndicat et de la classe ouvrière, les principaux artisans tant du renversement de la société actuelle, que les créateurs de la société future. Son expression la plus aboutie fut probablement la Confédération nationale du travail pendant la révolution sociale espagnole de 1936.

Le troisième est "éducationniste réalisateur" dans le sens où ses tenants privilégient la préparation de tout changement radical via une éducation libertaire, une culture formatrice, des essais de vie communautaires, la pratique de l'autogestion et de l'égalité des sexes, etc. Modèle proche du gradualisme d'Errico Malatesta dans la continuité de "l’évolutionnisme" d'Élisée Reclus.

Auteur: Manfredonia Gaetano

Info: Histoire mondiale de l'anarchie, Éditions Textuel & Arte éditions, 2014 et wikipedia

[ système politique ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel