Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Eh oui, FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nb... Lire la suite >>
Search results: 33
Search time counter: 0.0494s

nature

La terre est vivante
Les montagnes parlent
Les arbres chantent
Les lacs peuvent penser
Les cailloux possèdent une âme
Les pierres ont du pouvoir...

Auteur: John Fire Lame Deer

Info:

[ Grand Esprit ] [ gaïa ]

Commenter

Commentaires: 0

Is added to chains

évolution

Par la phylogenèse, tout individu porte l’empreinte de ses ascendants, des générations qui l’ont précédé, et donc possède une psyché préformée et fonction de son espèce.

Auteur: Delaigue Chrystel

Info: Jung/Platon quand le psychologue sort de la caverne. L'homme est à trouver dans les eucaryotes/Opistokonta/deuterostomia/vertebrata/mamalia

[ arbre du vivant ]

Commenter

Commentaires: 0

phylogenèse

L'histoire de la vie est plus adéquatement représentée par une image d'"équilibres ponctués" que par la notion de gradualisme phylétique. L'avancée de l'évolution n'est pas une suite de déploiements majestueux, mais une histoire d'équilibres homéostatiques*, perturbés seulement "rarement" (c'est-à-dire assez souvent dans la plénitude du temps) par des événements rapides et épisodiques de spéciation.

Auteur: Gould Stephen Jay

Info: *état d'équilibre intérieur d'un organisme face à des modifications du milieu extérieur

[ arbre du vivant ] [ discontinuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cycles

Quand un oiseau est vivant, il mange des fourmis. Quand l'oiseau est mort, les fourmis le mangent. Le temps et les circonstances peuvent changer à tout moment, ne pas sous-estimer ou blesser quelqu'un dans la vie. Vous pouvez maintenant être puissant, mais n'oubliez pas que le temps est plus puissant que vous. Il suffit d'un arbre pour faire un million d'allumettes et seulement une allumette pour brûler un million d'arbres. Sois bon et fais le bien.

Auteur: Mc Abby Bruny Jean

Info: Karma

[ mort ] [ vie ] [ bienveillance ]

Commenter

Commentaires: 0

opuscule

Ce livre a la forme d'un arbre à cinq branches. Ses racines sont mentales et ses feuilles sont des syllabes. La première branche s'oriente vers le temps et cherche la perfection de l'instant. La deuxième parle avec les autres arbres, ses prochains lointains. La troisième se regarde sans se voir : la mort est transparente. La quatrième est une conversation avec des images peintes, la forêt " des vivants piliers ". la cinquième se penche vers une source et apprend les mots du commencement

Auteur: Paz Octavio

Info: Arbre qui parle

[ végétal ] [ bouquin ] [ plante ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

Nous trouvons ici une jungle complexe, avec des plantes appartenant d'un bout à l'autre au spectre de la création, vivant côte à côte en une parfaite harmonie, le cyclade près de la cycladelle, la queue de cheval géante près d'arbres en fleur. Dans une large mesure, il en est de même pour les animaux. Si le lion ne dort pas auprès de l'agneau, c'est que Lithia ne connaît pas ces animaux, mais en tant qu'allégorie, la phrase reste valable. Un cas de conscience.

Auteur: Blish James

Info: Chapitre 8, Description de la planète Lithia par le père Ruiz-Sanchez, page 138

[ nature. ]

Commenter

Commentaires: 0

anthropomorphisme

Ainsi, en effet, se trouva rompu un équilibre vital, fondé sur la communion de tous les êtres vivants, de cette rupture, nous subissons aujourd'hui les ultimes conséquences. D'ouverte qu'elle était jadis, l'humanité s'est de plus en plus refermée sur elle même. Cet anthropocentrisme absolu ne peut plus voir, hors de l'homme, que des objets. La nature tout entière s'en trouve dévaluée. Autrefois, en elle tout était signe, elle-même avait une signification que chacun, en son for intérieur, ressentait. Parce qu'il l'a perdue, l'homme aujourd'hui la détruit et par là se condamne."

Auteur: Brosse Jacques

Info: Mythologie des arbres. Dans la conclusion, accusant le monothéisme "dogmatique, intolérant et manichéen" d'avoir étouffé un langage symbolique ouvert à la diversité et à la complémentarité.

[ aveuglement ]

Commenter

Commentaires: 0

chaos

La liberté c'est la complexité.
C'est pour ça qu'apparaissent jazzmen et créateurs... A force de chercher, d'affiner et d'aller dans les coins beaucoup aboutissent à des productions plus ou moins compliquées qui, pour les non connaisseurs, sont indissociables du désordre.
Les grands artistes créateurs reconnus sont probablement les plus consensuels, ceux qui s'adressent à une sorte de "ventre mou" fédérateur de l'inconscient collectif qu'ils contribuent parallèlement à créer.
Claudel a eu cette formule : L'ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l'imagination.

Auteur: Mg

Info: 29 octobre 2014

[ organisation ] [ classification phylogénétique ] [ arbre du vivant ]

Commenter

Commentaires: 0

arbre du vivant

Je déguste ces jours "l'univers bactériel" de Lynn Margulis et son fils Dorion Sagan. Je savoure. Surtout cette mise en perspective de la place de l'humain au sein de l'incroyable jeu évolutif. Un peu comme si être la race la plus ingénieuse impliquait aussi d'être la plus fragile. Non seulement parce que, dépendants de nos outils, nous nous affaiblissons, mais aussi parce que - entre autres exemples et par comparaison aux bactéries - nous autres organismes eucaryotes*, serons très mauvais en termes d'adaptation et de survie si un changement climatique important survient à l'échelle mondiale.

Auteur: Mg

Info: 9 janv. 2019. *tous les organismes, unicellulaires ou multicellulaires, qui se caractérisent par la présence d'un noyau et généralement d'organites spécialisés dans la respiration

[ humanité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

nature

...Après trois années d'enfermement, j'ai besoin de la démesure de ce paysage, ponctué par des vides au milieu des pinèdes mais jamais borné."
..."Dans le calme du soir, les grands pins noirs renvoient vers la maison une odeur profonde de sous-bois. Une odeur qui souligne un silence duveteux et régalant. Le contraire du vide, du manque. Un silence vivant, balsamique..."
..." Le pin est l'arbre de l'élévation et du dépassement. Une forme de transcendance obtenue non pas par la rectitude mais par la courbure. Sa fausse verticalité maintient en suspension le paysage. Son balancement n'appuie pas sur le surface plane."

Auteur: Kauffmann Jean-Paul

Info: La maison du retour

[ forêt ]

Commenter

Commentaires: 0