Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 15
Temps de recherche: 0.2874s

beaux-arts

On ne peut pas, au nom de la culture, figer les choses ! Sinon ça devient de l'archéologie.

Auteur: Toth Paul

Info:

[ conservatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

catalogage dirigé

La classification, comme les statistiques, n'est pas une fin en soi, mais une technique permettant d'atteindre des objectifs spécifiques, elle doit donc être adaptée à l'objectif.

Auteur: Rouse Irving Benjamin

Info: La classification des artefacts en archéologie. American Antiquity, Volume 25, janvier 1960 (p. 313)

[ hiérarchiser ] [ cataloguer ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ inventorier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

désenchantement

Quête et rêve sont à conserver, absolument. Combien décevantes ces images rapportées des méandres de la pyramide de Khéops par les petits robots sondeurs qui poussent l'exploration jusqu'au plus petit conduit. Une fois tout le réseau cartographié et indexé dans les moindres détails étaient effacées les légendes de ce monument. Restait un interminable défilement de pierres nues.

Auteur: Mg

Info: 1 oct. 2015

[ archéologie ] [ mystère ] [ beauté ] [ nécessité ]

Commenter

Commentaires: 0

progrès

Un des paradoxes cruciaux de l'archéologie, c'est que, pour fouiller un site afin de l'étudier, il faut le détruire. Au sein de la profession, on débat à chaque site pour savoir s'il vaut mieux le fouiller ou le préserver in situ jusqu'à la mise au point de nouvelles techniques moins invasives. Mais sans des fouilles destructrices, comment mettra-t-on au point ces nouvelles techniques ?

Auteur: Liu Ken

Info: L'homme qui mit fin à l'histoire

[ hésiter ] [ question ]

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

Métraux fut un anthropologue suisse spécialiste des peuples d'Amérique latine, d'Haïti et de l'île de Pâques, son oeuvre touche de nombreux domaines : histoire, archéologie et ethnographie. ) Il mis fin à ses jours un 11 avril, son corps ne fut retrouvé que le 20 dans la forêt de la vallée de Chevreuse. Il avait succombé à l'absorption de barbituriques et enregistré sur un carnet les étapes de son intoxication.
Il laissa un message d'adieu, cri d'alarme et de protestation contre l'indifférence de la société envers les personnes âgées, d'une cruauté sans équivalent selon lui par rapport aux communautés qu'il avait étudiées sur la planète, et qu'il présenta comme raison de son suicide.

Auteur: Métraux Alfred

Info:

[ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Notre XIXe siècle, à la différence du XVIIIe, n'est pas dogmatique ; il semble éviter de se prononcer, il n'est pas pressé de conclure ; il y a même de petites réactions superficielles qu'il a l'air de favoriser en craignant de les combattre. Mais, patience ! sur tous les points on est à l'oeuvre ; en physique, en chimie, en zoologie, en botanique, dans toutes les branches de l'histoire naturelle, en critique historique, philosophique, en études orientales, en archéologie, tout insensiblement change de face ; et le jour où le siècle prendra la peine de tirer ses conclusions, on verra qu'il est à cent lieues, à mille lieues de son point de départ. Le vaisseau est en pleine mer ; on file des noeuds sans compter ; le jour où l'on voudra relever le point, on sera tout étonné du chemin qu'on aura fait.

Auteur: Sainte-Beuve Charles-Augustin

Info: Portraits littéraires/Robert Laffont Bouquins 1993 <Pensées, p.1077>

[ transitoire ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

La seconde grande rupture de l'histoire humaine, l'apparition de sociétés inégalitaires et hiérarchisées, se pose en des termes comparables. En Europe, c'est au Vème millénaire que certaines tombes deviennent plus riches que d'autres, avec des objets de prestige et des parures de pierre et de métal. C'est aussi le moment où certains villages se fortifient, où les traces de violence (blessures, massacres, incendies) se généralisent. De fait, tout l'espace européen est désormais colonisé et il n'existe plus de terres libres alors que, à ressources naturelles égales, la démographie ne cesse de croître. L'accumulation dans les tombes de cette nouvelle richesse suppose une capacité technique mais aussi économique pour la produire et pour la soustraire au plus grand nombre. Elle suppose également une capacité de manipulation idéologique de la part de ces nouvelles élites afin de persuader le reste de la société, numériquement majoritaire, d'accepter cette "servitude volontaire". Là encore, ces phénomènes inégalitaires ne sont pas apparus dans toutes les sociétés humaines.

Auteur: Demoule Jean-Paul

Info: L'archéologie : Entre science et passion, Chapitre 3, L'aventure humaine au crible de l'archéologie

[ historique ] [ disparité ] [ capitalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

Le progrès technique n'est par ailleurs pas irréversible et des techniques peuvent se perdre, telle la moissonneuse gallo-romaine poussée par un animal : le Moyen-âge l'abandonnera pour revenir au fauchage manuel. Ainsi le développement des techniques entretient d'étroits rapports avec le fonctionnement social.
Les Romains savaient réaliser des machines complexes pour la guerre, la construction ou la meunerie, et les Grecs connaissaient même le principe de la machine à vapeur ; mais la généralisation de l'esclavage, main d'oeuvre abondante et peu coûteuse, a bloqué mentalement ces sociétés et les a empêchées de développer un machinisme plus élaboré ; elle a de même privé de pouvoir d'achat ladite main-d'oeuvre servile, qui aurait pu être sinon un puissant stimulant pour l'économie. Les civilisations arabe et chinoise, plus avancées techniquement que l'Europe occidentale à la fin du Moyen-âge, ont perdu ultérieurement leur avantage. Les ethnologues nous montrent que des sociétés géographiquement proches utilisent des techniques différentes, non parce que certaines seraient plus efficaces, mais justement pour se démarquer l'une de l'autre.

Auteur: Demoule Jean-Paul

Info: L'archéologie : Entre science et passion, Chapitre 3, L'aventure humaine au crible de l'archéologie

[ historique ] [ régression ]

Commenter

Commentaires: 0

manipulation cognitive

[…] de nombreux ouvrages au XXe siècle, dont certains ont rencontré un immense succès, peuvent être qualifiés de "fortéens"* en ce qu’ils mobilisent des arguments puisant tout à la fois dans l’archéologie, la physique quantique, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, etc. La référence à ces disciplines est plus que désinvolte dans la plupart des cas, mais permet de constituer un argumentaire qui paraît vraisemblable au profane, impressionné par une telle culture universelle et pas plus compétent que motivé pour partir en quête des informations savantes qui lui permettraient de le révoquer point par point. Chacun des arguments pris séparément, est très faible, mais l’ensemble paraît convaincant comme un faisceau d’indices peut l’être. C’est cela qui fait l’attractivité de ces produits "fortéens" sur le marché cognitif : il est difficile de contester terme à terme chacun de ces arguments car ils mobilisent des compétences qu’aucun individu ne possède à lui seul. […] C’est la meilleure définition de ce que l’on peut appeler un effet Fort, et c’est sur un effet de ce genre que comptait explicitement Charles Fort lorsqu’il écrivit "Le Livre des damnés."

Auteur: Bronner Gérald

Info: Dans "La démocratie des crédules" pages 89-90. *voir sous Charles Hoyt Fort

[ convaincre ] [ association libre ] [ croyance ] [ vacherie ] [ surnaturel de pacotille ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

france

A leur franchise, à leur fougue naturelle les Gaulois joignent une grande légèreté et beaucoup de fanfaronnade, ainsi que la passion de la parure, car ils se couvrent de bijoux d'or, portent des colliers d'or autour du cou, des anneaux d'or autour des bras et des poignets, et leurs chefs s'habillent d'étoffes teintes de couleurs éclatantes et brochées d'or. Cette frivolité de caractère fait que la victoire rend les Gaulois insupportables d'orgueil, tandis que la défaite les consterne. Avec leurs habitudes de légèreté, ils ont cependant certaines coutumes qui dénotent quelque chose de féroce et de sauvage dans leur caractère, mais qui se retrouvent, il faut le dire, chez la plupart des nations du Nord. Celle-ci est du nombre : au sortir du combat, ils suspendent au cou de leurs chevaux les têtes des ennemis qu'ils ont tués et les rapportent avec eux pour les clouer, comme autant de trophées, aux portes de leurs maisons. Posidonies dit avoir été souvent témoin de ce spectacle, il avait été long à s'y faire, toutefois l'habitude avait fini par l'y rendre insensible. Les têtes des chefs ou personnages illustres étaient conservées dans de l'huile de cèdre et ils les montraient avec orgueil aux étrangers, refusant de les rendre même quand on voulait les leur racheter au poids de l'or.

Auteur: Thollard Patrick

Info: La Gaule selon Strabon : du texte à l'archéologie : Géographie, livre IV, traduction et études

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0