Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 124
Search time counter: 0.1284s

administration

La loi de Parkinson (rien à voir avec la maladie du même nom) veut que plus une entreprise grandit, plus elle engage de gens médiocres et surpayés. Pourquoi ? Tout simplement parce que les cadres en place veulent éviter la concurrence. La meilleure manière de ne pas avoir de rivaux dangereux consiste à engager des incompétents. La meilleure façon de supprimer en eux toute velléité de faire des vagues est de les surpayer. Ainsi les castes dirigeantes se trouvent assurées d'une tranquillité permanente. A contrario, selon la loi de Parkinson tous ceux ayant des idées, des suggestions originales ou des envies d'améliorer les règles de la maison seront systématiquement éjectés. Ainsi, paradoxe moderne, plus l'entreprise sera grande, plus elle sera ancienne, plus elle entrera dans un processus de rejet des ses éléments dynamiques bon marché, pour les remplacer par des éléments archaïques onéreux. Et cela au nom de la tranquillité de la collectivité.

Auteur: Werber Bernard

Info: L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu

[ fonctionnaire ] [ gaspillage ] [ argent ]

Commenter

Commentaires: 0

mondialisation

Les puissants du capitalisme financier avaient un but à long terme, rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier, dans des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble. Ce système devait être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets négociés lors de fréquentes réunions et des conférences. Le sommet de ces systèmes devait être la Banque des règlements internationaux à Bâle, Suisse ; une banque privée détenue et contrôlée par les banques centrales du monde, qui étaient elles-mêmes des sociétés privées. Chaque banque centrale […] devait chercher à dominer son gouvernement par sa capacité à contrôler les prêts du Trésor, manipuler les bourses, influer sur le niveau de l’activité économique dans le pays, et influencer les politiciens assouplis par des récompenses économiques ultérieures dans le monde des affaires.

Auteur: Carroll Quigley

Info: Tragédie et espoir

[ domination ] [ argent ] [ globalisation ]

Commenter

Commentaires: 0

papa

Quand, à vingt-trois ans, je partis sur les traces de ma fiancée italienne, Barbara, étudier à Turin, j'écrivis à mon père une lettre où je lui faisais part de ma gêne à devoir encore être à sa charge.
J'ai conservé sa réponse, en date du 30 juin 1982:
"Ta préoccupation de la dépendance financière prolongée m'a rappelé mes cours d'anthropologie, où j'ai appris que plus une espèce animale est avancée, plus longue est sa période d'enfance et d'adolescence; Et je crois que notre espèce familiale est assez avancée dans tous les sens.
Moi aussi j'ai dépendu de mon père jusqu'à l'âge de vingt-six ans, mais pour te parler franchement, cela ne m'a jamais préoccupé.
Tu peux être sûr que tant que tu continueras à étudier et à travailler comme tu le fais, pour nous ta dépendance ne sera pas une charge mais une très agréable obligation que nous assumerons avec énormément de plaisir et d'orgueil.

Auteur: Faciolince Héctor Abad

Info: L'oubli que nous serons

[ fils ] [ argent ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestres

Ces retraités de l'armée américaine, qui trouvent encore moyen de s'occuper, et éventuellement gagner un peu de sous, en venant embellir des événements qui se sont passés il y a vingt, trente, quarante années... Des événements venus au jour à l'époque où on était en plein délire soucoupique. Et qui viennent cautionner, parfois de manière douteuse, des individus moyennement recommandables qui se font de l'argent en exploitant le besoin de merveilleux et d'étrange du public. Des gens tels que Steven Greer - qui mélange tout - ou Timothy Good, qui vous fabrique des best sellers comme "Above top secret" en n'hésitant pas à faire parler les morts ! Neil Armstong ou Barry Goldwater par exemple.
Bref, plus les événements UFOs sont anciens, plus la rumeur qui les entoure grossit. Evidemment : les preuves directes s'éloignent, les morts avouent enfin ce qu'ils avaient caché de leur vivant, les vivants vieillissent, affabulent, vaticinent. Le mysticisme peut monter en neige.

Auteur: Mg

Info: 31 oct. 2013

[ débunking ] [ argent ] [ OVNIS ]

Commenter

Commentaires: 0