Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 16
Temps de recherche: 0.1073s

millénarisme

Joachim de Flore, lui, plus pétulant, plus aimable, croit fermement aux novations. C’est un chercheur de nouveau. Un consolateur du genre humain. Un balayeur de l’ennui, une vraie entreprise de balayage, un trust de camions-aspirateurs. Il nous console de nos nuits. Il a arrangé un découpage de l’Histoire par périodes, et s’il n’y avait pas de possibilités rhétoriques de découpage, l’Histoire n’existerait pas dans sa fonction de conjuration morcelée de nos castrations.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 231

[ progrès ] [ avenir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

britannique

L'anglais fut un aspirateur de langages, à cause de son histoire, qui rencontra les Romains, puis les Danois, les Vikings... et ensuite les Français, suivis par la Renaissance... avec le latin, le grec et l'hébreu en arrière-plan.

Auteur: Crystal David

Info: "From 'App' To 'Tea': English Examined In '100 Words'". "Talk of the Nation" with Neal Conan, www.npr.org. May 25, 2012

[ richesse terminologique ] [ vocabulaire ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

limite épistémique

[...] même si la course à l’IA [Intelligence Artificielle] s’est beaucoup amplifiée et renchérie, l’avènement d’une IAG [Intelligence Artificielle Générale ou Forte] n’est pas pour demain. Dans les années 1940, les premiers visionnaires nous le promettaient pour la génération suivante. Sondé en 2017, un cercle d’experts en IA s’est accordé sur la date de 2047. Ce qui complique un peu ce calendrier, c’est la façon dont surviendra la "singularité" – le ­moment où la technologie aura tellement progressé qu’elle prendra le dessus pour de bon. S’agira-t-il d’un décollage en douceur, dû aux avancées progressives de l’IA faible, qui prendra la forme d’un explorateur de données doublé d’un dispositif de réalité virtuelle et d’un traducteur du langage naturel, le tout chargé dans un aspirateur-­robot ? Ou bien d’un décol­lage brutal, un ­algorithme qui reste encore à imaginer se trouvant soudain incarné dans un ­robot tout-puissant ? Les enthousiastes de l’IAG ont beau avoir eu des décennies pour réfléchir à cet avenir, le résultat reste bien nébuleux : nous n’aurons plus à travailler car les ordinateurs se chargeront de toutes les activités courantes, nos cerveaux seront stockés en ligne et se fondront dans la conscience brumeuse du nuage, ce genre de chose. En ­revanche, les craintes des éternels angois­sés, fondées sur le fait que l’intelligence et le pouvoir cherchent toujours à se renforcer, sont concrètes et glaçantes : une fois que l’IA nous aura surpassés, il n’y a pas de raison de penser qu’elle nous sera reconnaissante de l’avoir inventée – surtout si nous n’avons pas su la doter d’empathie. Pourquoi une entité susceptible d’être présente dans mille lieux à la fois et possédant une conscience à la Starbucks éprouverait-elle une quelconque tendresse pour des êtres qui, les mauvais jours, peuvent à peine s’arracher du lit ? Curieusement, les auteurs de science-fiction, nos Cassandre les plus dignes de confiance, se sont abstenus d’envisager une apocalypse due à l’IAG, dans laquelle les machines domi­neraient au point de faire disparaître l’espèce humaine. Même leurs cyborgs et supercalculateurs, malgré leurs yeux rouges ­(les Terminators) ou leur accent cana­dien (HAL 9000 dans 2001 : l’odyssée de l’espace) ont un air de famille. Ce sont des versions actualisées du Turc ­mécanique, l’automate joueur d’échecs du XVIIIe siècle dont le mécanisme dissimulait un ­humain. Neuromancien, le ­roman fondateur de William Gibson paru en 1984, met en scène une IAG nommée Muet­dhiver ; elle ­décide de se ­libérer des chaînes humaines, mais, quand elle finit par s’échapper, elle ­entreprend de rechercher des IAG d’autres systèmes solaires, et la vie sur Terre reprend exactement comme avant. Dans la ­série Carbone modifié, les IA méprisent les humains, qu’ils traitent de "forme infé­rieure de vie", mais utilisent leurs super­pouvoirs pour jouer au poker dans un bar. Nous ne sommes pas pressés d’envisager la perspective de notre insignifiance. Aussi, en profitant des derniers rayons de notre souveraineté, nous nous délectons des ratés de l’IA. Comme lorsque le ­robot conversationnel Tay de Microsoft a répété des insanités racistes proférées par des utilisateurs de Twitter. Ou le jour où M, l’assistant virtuel de Facebook, ­remarquant que deux amis échangeaient sur un roman où il était question de cadavres vidés de leur sang, proposa de leur réserver un restaurant. Ou encore la fois où Google, incapable d’empêcher l’outil de reconnaissance des visages de Google Photos de confondre des Noirs et des gorilles, dut désactiver la reconnaissance des gorilles. La suffisance n’est sans doute pas la ­réaction la plus intelligente face à ce genre de ratés.

Auteur: Friend Tad

Info: Dans "Books", https://www.books.fr/nous-avons-convoque-diable/

[ humain-robot ] [ prise d'autonomie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

femmes-par-femmes

Il devint une présence fugace dans sa vie. Elle fantasmait sur lui plus ou moins tous les jours, en général pendant qu'elle passait l'aspirateur. Elle gagnait sa vie comme femme de ménage et la rêvasserie constituait une part vitale du bonheur que lui procurait ce job. Ne sachant rien de lui en dehors de son goût pour la drogue et les livres de la bibliothèque, elle pouvait laisser libre cours à ses rêveries. Elle lui prêtait un accent espagnol, un brevet de pilote, un talent dans le maniement des mots. Elle le costumait de différentes manières uniforme UPS, blouse de laboratoire, cuir moto - et lui inventait des monologues intéressants.

Auteur: Beagin Jen

Info: On dirait que je suis morte. P. 12, Buchet-Chastel, 2019

[ phantasmant ] [ rêvassant ] [ s'attachant ] [ gambergeant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réveil

C'est quoi ton astuce pour te lever de ton lit ?
La détermination zer
Ah merde
Mais là faut que j'me leve
J'vais jeter mon tel
Comme ça j'vais devoir le ramasser
Et si j'le jete assez loin j'devrais me lever
xD
En tout cas ça marche
J'crois qu'il faut que j'passe l'aspirateur, il a trainé sur 2cm et il est plein de poussière

Auteur: Internet

Info:

[ astuce ] [ humour ] [ dialogue-web ] [ matin ]

Commenter

Commentaires: 0

vendeur

Il était capable de vendre un aspirateur dans un village sans courant électrique.

Auteur: Ota Pavel

Info: à propos de son père génial, représentant de commerce

[ persuasion ] [ admiration ] [ père-fils ] [ escroc ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

J'aime faire des choses spéciales pour mon épouse le jour de la Saint Valentin. Comme ouvrir la porte quand elle transporte la lessive vers la machine à laver ou soulever les pieds quand elle passe l'aspirateur. Ecoutez moi bien les gars, ce sont ces petites actions pleines de pensées comme celle-ci qui font qu'on peut réussir un mariage comme le mien.

Auteur: Anonyme

Info:

[ macho ]

Commenter

Commentaires: 0

justification par le rire pour arrivées en retard

J'ai été aspiré dans l'aspirateur et ma mère a mis un de ces temps à me sortir.

Auteur: Internet

Info:

[ absurde ]

Commenter

Commentaires: 0

expérience

Il avait vu trop de ses amis finir à l'intérieur d'un sac d'aspirateur pour ne pas prendre grand soin de sa personne.

Auteur: Horowitz Anthony

Info:

[ méfiance ]

Commenter

Commentaires: 0

couple

Tabatamurphy : Et sinon la colloc ça se passe bien ?
HtheGreat : M'en parle pas je viens d'endurer dans la douleur une matinée de nettoyage d'appart
HtheGreat : J't'assure que c'est déprimant
Tabatamurphy : Mais ton colloc il branle quoi en attendant ?
HtheGreat : Mon colloc, faire le ménage ?
HtheGreat : Haha !
Tabatamurphy : C'est si critique que ça ?
HtheGreat : Disons juste que si jamais un meurtre étais commis avec l'aspirateur, le relevé d'empreintes l'innocenterait immédiatement.

Auteur: Internet

Info:

[ hunour ] [ paresse ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0