Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 16
Temps de recherche: 0.0311s

au-delà

Humains, nous pouvons l'être,
mais nous devons nous élever au-dessus de l'Humanité
au nom de la foi, de l'espérance et de l'amour.
Il y a un temps pour les pélerins, et aussi un temps pour les faussaires,
Il y aura un temps où nous serons seuls et nus :
nus face aux galaxies,
nus, mais finalement vêtus... tandis que nous atteignons la Fin de l'Enfance nous recommençons.

Et bien que la voie soit obscure
et que la distance jusqu'au sommet me brise le coeur,
car je ne le verrai jamais, pourtant je joue mon rôle,
dans la croyance que ce qui nous attend est le cosmos comparé à la poussière du passé...
avec la mort des simples humains la vie commencera !

Auteur: Hammill Peter

Info: Fin de la chanson "Childlike faith in childhood's end" de Van Der Graaf Generator - album "Still Life", 1976 (ma traduction)

[ surhumain ] [ musique rock ] [ espérance ] [ vertus ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

au-delà

La NDE : une très ancienne légende
Voilà une histoire aussi ancienne que l’humanité. Les Grecs l’appelaient deuteropotmos, ce qui pourrait se traduire par “évanoui deux fois”. On la retrouve au Moyen Age. Perceval va mourir, par pendaison - ou noyé dans les douves d’un château -, quand soudain, à l’article du trépas, il bascule dans un songe étrange. Débarrassé en un éclair de la souffrance horrible qu’il endure, le voilà envahi par un grand calme, inoui (un calme qu’il n’oubliera jamais et qui fera se dissoudre en lui jusqu’à la peur de mourir). Plus léger que l’air, il se retrouve projeté hors de lui-même. Certains rescapés de mort imminente sur le champ de bataille racontent ainsi comment ils se sont vus, de l’extérieur d’eux-mêmes, dépouillés de leurs armures par l’ennemi - par exemple par des soldats du Vietcong dans les récits américains (Libération, juin 1986) - et comment, s’étant reconnus dans le “cadavre” dont on faisait les poches, ils en ont conclu, ahuris, qu’ils se trouvaient dans une dimension nouvelle, au-delà de l’espace-temps où ils avaient pris l’habitude de vivre. Morts ? Et pourtant, plus éveillés que jamais ! Le plus ancien guerrier rescapé que l’on connaisse dans ce genre s’appelait Er et Platon nous rapporte son récit de retour de bataille. Plus tard, les exégètes s’interrogeront : Platon s’amusait-il d’une métaphore s’adaptant bien aux marionnettes de sa grotte fascinées par leurs propres ombres ? Le disciple de Socrate était aussi un humoriste et rien ne nous dit que sa parabole n’avait pas pour dessein de se moquer des croyances superstitieuses des adeptes des Mystères égyptiens, auxquels ses contemporains aimaient s’adonner.

Une autre référence archaïque nous ramène à l’origine du syncrétisme sikh, à la frontière entre l’hindouisme et l’islam. Le fondateur s’appelle Guru Nanak. La légende rapporte que s’étant noyé dans un lac (proche de l’actuelle Amritsar), il y serait resté trois jours, avant de revenir “miraculeusement” à la vie, annonçant alors à ses proches : “J’ai vu le Saint Nectar (la lumière de l’Amrit, semblable à celle du Graal), qui m’a révélé qu’il n’y a ni hindous, ni musulmans, mais seulement des sikhs” (c’est-à dire des élèves). On sait que la suite de cette révélation engendra une lignée de guerriers particulièrement braves, dont les dix premiers chefs acceptèrent de se laisser décapiter par les tyrans mogols, avant de décider de passer dans la clandestinité - s’appuyant sur une armée secrète (la Khalsa), qui, loin de dégénérer en secte incohérente, donna au subcontinent indien sa communauté la plus éclairée, la plus ouverte à la modernité, au mouvement de dépassement des castes et à l’individuation des êtres (Gandhi en profita largement, avant de se trouver contraint de les abandonner aux horreurs de la partition de 1947, qui passait justement à travers leur territoire).

Auteur: Internet

Info: http://www.cles.com

[ E.M.I. ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

au-delà

En d'autres termes, les principes fondamentaux et les postulats indispensables de toute science véritablement productive ne reposent pas sur la logique pure, mais plutôt sur l'hypothèse métaphysique - qu'aucune règle de logique ne peut réfuter - qu'il existe un monde extérieur entièrement indépendant du notre. Ce n'est qu'à travers le pouvoir immédiat de notre conscience que nous savons que ce monde existe. Et cette conscience peut, dans une certaine mesure, être considérée comme un sens singulier.

Auteur: Planck Max

Info: Where is science going? The Universe in the light of modern physics. (1932)

[ surnaturel ] [ être humain ] [ animal particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

au-delà

J’ai continué à avancer et me suis retrouvé pénétrant dans un vide immense, totalement sombre, infiniment grand mais aussi infiniment réconfortant. Bien que d’un noir total, il débordait de lumière : une lumière qui semblait venir d’une sphère brillante que je sentais maintenant près de moi.

Auteur: Morisson Jocelin

Info: L'Expérience de mort imminente. Témoignage d'Eben Alexander

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

au-delà

Ils détestaient les difficultés des luttes terrestres et ont choisi le plaisir physique comme objectif suprême de leur but sur terre. Et quand la mort ferma leurs paupières rassasiées, ils connurent la nuit la plus longue et la plus dense, emplie d'angoisse et de terreur.

Auteur: Chico Xavier

Info: In the Greater World

[ menace ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

La solution de l'énigme de la vie dans l'espace et le temps se trouve hors de l'espace et du temps.

Auteur: Wittgenstein

Info: Tractatus Logico-philosophicus, Gallimard, p.104

[ projectionniste ] [ inaccessible ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Je crois en une vie après la mort, tout simplement parce que l'énergie ne peut pas mourir ; elle circule, se transforme et ne s'arrête jamais.

Auteur: Einstein Albert

Info:

[ croyance ] [ credo ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Que nous croyions ou non à la survie de la conscience après la mort, à la réincarnation et au karma, cela a des implications très sérieuses pour notre comportement.

Auteur: Grof Stanislav

Info:

[ mystère ] [ morale ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

En vérité, les morts oeuvrent pour nous tout au long de notre vie, ils ne disparaissent qu'avec nous-mêmes. Nous avons besoin de sentir leur présence à nos côtés, nous attendons d'eux qu'ils nous tourmentent, ou plutôt qu'ils nous familiarisent avec l'expérience la plus douloureuse pour l'homme, celle qui se trouve encore devant nous, à plus ou moins longue échéance, mais inévitable. C'est à travers leur mort que nous apprenons à mourir.

Auteur: Wiesław Mysliwski

Info: La dernière Partie

[ chers disparus ] [ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

(...) Mon attention fut attirée par d'autres âmes qui se préparaient pour aller sur Terre. L'une, exceptionnellement brillante et dynamique, entrait dans le ventre de sa mère. Elle avait décidé de venir au monde en tant qu'handicapé mental. Cette opportunité l'exaltait, et elle savait qu'elle et ses parents parviendraient à terme à un haut degré de maturité.

Auteur: Jean Eadie

Info: Dans les bras de la lumière, Un document bouleversant sur la vie après la mort de Betty

[ témoignage ] [ NDE ]

Commenter

Commentaires: 0