Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 9
Search time counter: 0.031s

au-delà

La solution de l'énigme de la vie dans l'espace et le temps se trouve hors de l'espace et du temps.

Auteur: Wittgenstein

Info: Tractatus Logico-philosophicus, Gallimard, p.104

[ projectionniste ] [ inaccessible ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Je crois en une vie après la mort, tout simplement parce que l'énergie ne peut pas mourir ; elle circule, se transforme et ne s'arrête jamais.

Auteur: Einstein Albert

Info:

[ croyance ] [ credo ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Que nous croyions ou non à la survie de la conscience après la mort, à la réincarnation et au karma, cela a des implications très sérieuses pour notre comportement.

Auteur: Grof Stanislav

Info:

[ mystère ] [ morale ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

(...) Mon attention fut attirée par d'autres âmes qui se préparaient pour aller sur Terre. L'une, exceptionnellement brillante et dynamique, entrait dans le ventre de sa mère. Elle avait décidé de venir au monde en tant qu'handicapé mental. Cette opportunité l'exaltait, et elle savait qu'elle et ses parents parviendraient à terme à un haut degré de maturité.

Auteur: Jean Eadie

Info: Dans les bras de la lumière, Un document bouleversant sur la vie après la mort de Betty

[ témoignage ] [ NDE ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

En vérité, les morts oeuvrent pour nous tout au long de notre vie, ils ne disparaissent qu'avec nous-mêmes. Nous avons besoin de sentir leur présence à nos côtés, nous attendons d'eux qu'ils nous tourmentent, ou plutôt qu'ils nous familiarisent avec l'expérience la plus douloureuse pour l'homme, celle qui se trouve encore devant nous, à plus ou moins longue échéance, mais inévitable. C'est à travers leur mort que nous apprenons à mourir.

Auteur: Mysliwski Wieslaw

Info: La dernière Partie

[ chers disparus ] [ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Rien n'est plus dangereux que de jouer au spiritisme chez soi, par amusement, par défi ou par besoin. En voulant faire tourner les tables et bouger les verres, en offrant le crayon qu'on tient à des mains invisibles, on sollicite en premier lieu les esprits bloqués sur terre par le matérialisme qu'ils ont développé de leur vivant ; on conforte les âmes emmurées dans leur refus de quitter ce monde "solide" qui seul existe encore pour elles.

Auteur: Dray Yvon et Maryvonne

Info: Karine après la vie

[ témoignage ] [ spiritisme ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Nous essayons de préparer les gens de la Terre à leur vie ici, mais c'est très difficile, il y a tellement de points négatifs ! Les gens ne pensent qu'à leur vie sur terre croyant que c'est la seule chose importante, alors que ce qui les aiderait serait d'avoir un peu plus de spiritualité...
Ils préfèrent penser qu'après la mort physique, c'est le néant car le fait de croire en notre existence implique un changement de comportement dans la vie, dans les idées, et cela ennuie beaucoup de monde...

Auteur: Dray Yvon et Maryvonne

Info: Karine après la vie

[ témoignage ] [ spiritisme ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

...Ce n'est pas Papy qui est venu me chercher, mon départ a été trop brusque [Karine a eu un accident de la route] mais je l'ai vu rapidement, la personne qui est venue me chercher est une inconnue, mais elle a choisi cette mission. Cela n'a pas été difficile pour moi car je me souvenais de tout... le plus difficile, c'est de voir souffrir la famille.
Certains acceptent vite ce qui leur arrive car ceux qui nous attendent nous font vite comprendre que c'est irréversible. J'ai vite pensé que je pouvais vous être d'une plus grande aide malgré votre immense douleur... Je ne pouvais pas faire marche arrière, le mieux était donc d'accepter les choses et d'apprendre comment vous aider. C'est maintenant une de mes missions.
Je vous admire pour votre façon de réagir : vous n'avez jamais perdu la foi, ni votre amour pour moi ; nous voudrions bien que beaucoup de parents réagissent comme vous... Certains envoient des messages, mais ils ne sont pas reçus à cause du grand chagrin, et surtout du manque de foi dans la vie éternelle...

Auteur: Dray Yvon et Maryvonne

Info: Karine après la vie

[ témoignage ] [ spiritisme ]

Commenter

Commentaires: 0

au-delà

Je vais vous faire un résumé de ce qui se passe depuis l'instant où nous laissons la vie terrestre... Il faut déjà faire une différence entre les façons de partir. D'un côté les maladies ou morts naturelles -quel que soit l'âge- et d'un autre, les morts brusques comme les accidents et les assassinats, et encore à part, les suicides...
Le fait de "mourir" ne fait pas perdre la conscience, c'est pour cela que certains souffrent tant ici quand ils voient la douleur de leur famille, parce que les gens ne savent pas ou ne croient pas dans la vie après la vie. Ils devraient se réjouir du fait que leurs êtres chers ont atteint la vie éternelle. Il ne faut pas être égoïste en ne pensant qu'à vous et au manque physique de celui qui est parti ? Nous sommes tous vivants et beaucoup plus heureux. Pourquoi pleurez-vous ? Par égoïsme, parce que vous ne pensez pas au bien pour nous, mais seulement au manque que cela vous provoque...
Celui qui arrive ici, d'un certain âge, par maladie ou mort naturelle, est toujours reçu par un membre de sa famille qui l'a accompagné dans ses derniers instants. Il arrive très souvent que ces personnes perçoivent, dans leur chambre, la présence de ceux qui sont venus les chercher : au pied du lit, près des portes ou à l'angle d'un plafond...
Aussi, au moment du dernier soupir, ils sont tranquilles parce qu'ils ont perçu ce qui se passait et la transition est parfaite. Les explications sur ce que chacun ressent sont variables : ils ont souvent une sensation de tournis, et tous aperçoivent cette belle lumière qui brille sans les éblouir... Toutes ces personnes ne ressentent jamais la peur parce qu'elles sont avec des familiers mais parfois elles hésitent en voyant la douleur de ceux qui restent.
Ressentir la douleur et pleurer sont des sentiments normaux, mais il ne faut pas s'accabler à l'excès surtout quand on sait le mal que cela nous fait... Au contraire, il faut nous souhaiter un bon chemin vers la lumière...
Les décès par accident ou assassinat [ou mort violente : crise cardiaque, attentats, guerres] sont différents parce qu'on se trouve projeté dans l'autre monde sans comprendre ce qui nous arrive. Ce n'est pas un être familier qui vient à cause de la violence de la séparation, mais par des âmes qui ont choisi cette mission. C'est plus difficile car on est toujours vivant, on parle, on entend, on voit et sur le moment, on ne comprend pas pourquoi la famille et les autres personnes crient ou pleurent. Tous n'acceptent pas si facilement de suivre leur guide vers l'au-delà : c'est une réaction logique. Il n'y a que deux solutions : accepter les explications de notre guide car on ne peut pas faire marche arrière, ou se rebeller et rester entre les deux vies... Cela provoque des confusions auprès des personnes qui perçoivent des manifestations d'âmes perturbées qui ne sont pas encore parties vers la lumière et qui ne sont pas en paix.
Pour les âmes perturbées, il suffit de prier en les encourageant à suivre la lumière, leur dire que vous les aimez et qu'elles vont vers un endroit merveilleux.
C'est terrible de nous ignorer ou de nous dire de reposer en paix. Nous ne voulons pas reposer en paix ; nous voulons que tout le monde sache que nous sommes vivants, dans une autre dimension, mais vivants. Que nous soyons en paix, c'est autre chose... de toute façon, toutes les âmes finissent par accepter et suivent leur guide et leur famille, sauf une minorité qui continue à roder près de la terre et qui se regroupent aussi par affinité...
Pour un suicidé, c'est différent. Celui qui supprime la vie que Dieu a donnée souffre pour son geste, bien que soit tenu compte des circonstances du suicide : le suicide pour cause de maladie ou le suicide "volontaire".
Ce qu'il faut savoir, c'est que tous ceux qui arrivent ici, voient défiler leur vie comme une vidéo et s'imposent une punition en fonction de ce qu'ils ont fait sur la Terre. La plupart arrivent à un niveau moyen, mais les autres doivent payer pour le mal qu'ils ont fait...
Il y a un ou plusieurs guides pour nous aider à nous améliorer et à passer à un niveau supérieur...
Ce que vous devez savoir, c'est que nous sommes vivants, nous vous voyons, nous entendons et nous sentons ce que vous faites et dites...
Nous sommes présents à tout moment...

Auteur: Dray Yvon et Maryvonne

Info: Karine après la vie

[ témoignage ] [ spiritisme ]

Commenter

Commentaires: 0