Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.0413s

autocritique

Ogresque pamphlet invitant nos neurones à jouer ensemble dans l’improbable poésie d’un monde éclairé par la présence d’un Nyctalope.

Auteur: Babouillec

Info: Qualifiant son ouvrage, Algorithme éponyme

[ autisme ]

Commenter

Commentaires: 0

point-de-vue

Nous sommes coupés culturellement de nos liens avec l’univers. Moi, je n’ai pas de bagage culturel à traîner. Je suis vierge de l’apprentissage des codes établis. Je n’ai pas appris à lire et à écrire.

Auteur: Babouillec

Info: Dialogue avec Anne Diatkine, Libé 20 juillet 2015

[ autisme ]

Commenter

Commentaires: 0

isolement

Dans la cour de l'école, la petite reste seule. Ce que vivent les autres filles ne l'intéresse pas. Elles se parlent, chuchotent, jacassent, crient parfois, des sons aigus qui font se tourner son visage, d'un seul coup.
Elle, ne crie jamais.
Dans la poche de son tablier, elle serre l'unique objet qui la relie au monde des murs grisés, luisants, de la vapeur des légumes bouillis. Lisse, bombée, sa toute petite dent.

Auteur: Benameur Jeanne

Info: Les Demeurées

[ solitude ] [ autisme ]

Commenter

Commentaires: 0

quête

Je me souviens qu'enfant, j'allais très souvent à la bibliothèque locale. Je passais des heures à regarder les livres les uns après les autres, essayant en vain d'en trouver un avec mon nom écrit dessus. Il y avait tant de livres dans cette bibliothèque, et tant de noms différents, qu'il était impossible qu'il n'y en ait pas un avec mon nom. Je n'avais pas compris à l'époque qu'il fallait écrire le livre pour avoir son nom dessus.

Auteur: Tammet Daniel

Info: Je suis né un jour bleu

[ enfance ] [ identification ] [ autisme ]

Commenter

Commentaires: 0

psychose

Être intelligent, c'est regarder comment les choses se passent et s'en servir pour découvrir quelque chose de nouveau. Comprendre que l'univers est en expansion, par exemple, ou qui a commis un meurtre. Ou voir un nom et attribuer à chaque lettre une valeur de 1 à 26 (a=1, b=2, etc.), additionner les chiffres dans sa tête et trouver que le résultat est un nombre premier, comme Jésus-Christ (151), Scooby Doo (113), Sherlock Holmes (163) ou Doctor Watson (157).

Auteur: Haddon Mark

Info: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit

[ autisme ] [ maniaque ]

Commenter

Commentaires: 0

psychose

Siobhan dit que quand on ferme la bouche et qu'on expire bruyamment par le nez, ça peut signifier qu'on est détendu, ou qu'on s'ennuie, ou qu'on est fâché. Tout dépend de la quantité d'air qui sort de votre nez et de la rapidité avec laquelle il sort, de la forme qu'a votre bouche à ce moment-là, de la manière dont on est assis et de ce qu'on a dit juste avant et de centaines d'autres choses qui sont bien trop compliquées pour qu'on puisse les déchiffrer en quelques secondes.

Auteur: Haddon Mark

Info: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit

[ autisme ] [ maniaque ]

Commenter

Commentaires: 0

handicap

Je n'ai pas crié ni pleuré quand on m'a annoncé que mon fils Henri était emprisonné dans son monde, quand on m'a confirmé qu'il est de ces enfants qui ne nous entendent pas, qui ne nous parlent pas, même s'ils ne sont ni sourds ni muets. Il est aussi de ces enfants qu'il faut aimer de loin, sans les toucher, sans les embrasser, sans leur sourire parce que chacun de leurs sens serait violenté tour à tour par l'odeur de notre peau, par l'intensité de notre voix, par la texture de nos cheveux, par le bruit de notre coeur. Il ne m'appellera probablement jamais " maman" avec amour, même s'il peut prononcer le mot "poire" avec toute la rondeur et le sensualité du son soi. Il ne comprendra jamais pourquoi j'ai pleuré quand il m'a souri pour la première fois.

Auteur: Kim Thuy

Info: Ru

[ autisme ]

Commenter

Commentaires: 0