Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.1369s

fatigue

Bâiller comme une jarre sans huile.

Auteur: Proverbe provençal

Info:

[ métaphores-comparaisons-etc ]

Commenter

Commentaires: 0

art pictural

La peinture abstraite fait très souvent braire les ânes, se pâmer les poules et bâiller les singes.

Auteur: Floriot René

Info:

[ triade ] [ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

contenance

Dans la bonne société anglaise, le talent le plus utile est de savoir bâiller, la bouche fermée.

Auteur: Wilde Oscar

Info:

Commenter

Commentaires: 0

vie

Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.

Auteur: Kerouac Jack

Info: Sur la route

[ dense ] [ vécue sans calcul ]

Commenter

Commentaires: 0

inquiétude

Peggy enjamba le rebord de la baignoire et fit couler de l'eau tiède."Dans un roman policier, songea-t-elle,c'est le moment qu'on choisirait pour venir m'assassiner, le bruit du robinet couvrant celui de la porte en train de s'entrebâiller..."

Auteur: Brussolo Serge

Info: Armes et dangereux

[ imagination ] [ gamberge ]

Commenter

Commentaires: 0

vacheries

J'ai souvent dit que l'Histoire a besoin de médiocres, ou même d'inconscients imbéciles, parfois camouflés en grands hommes, pour ouvrir les écluses qu'un homme de bon sens ne consentirait jamais à entrebâiller... Daladier était tout à fait l'homme qui convenait à la conjoncture.

Auteur: Déat Marcel

Info: à propos de Daladier

Commenter

Commentaires: 0

certitude philosophique

Je soupçonne les penseurs de s'être arrêtés net un jour en se disant : "Je me pose là. Dorénavant, je défendrai cette idée, même si je suis sûr que je pourrais parvenir à tout autre chose, voire à une idée contraire." Sont pour moi incompréhensibles l'aplomb et l'assurance de toute personne qui rédige un essai.

Auteur: Uriarte Iñaki

Info: Dans "Bâiller devant Dieu"

[ paresse intellectuelle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

littérature

Les feuilles d'automne, portées par le vent chaud, montaient jusqu'au balcon, traînant, derrière les volets, comme le pas d'un inconnu; une persienne battait de temps à autre. C'était le sirocco d'automne. A cette heure, le ciel doit être bas, se mit à penser Leonardo; les trottoirs pleins de gens marchant lentement, mains dans les poches, ouvrant la bouche devant les miroirs des boutiques, pour se regarder la langue ou simplement pour bâiller; l'avocat De Marchi doit être assis à une table de la Brasserie, qu'il ne quittera pas avant minuit; les cafés remplis d'hommes, comme des casernes; les jeunes gens, réunis par groupes de dix ou vingt, ont dû commencer à échanger de ces bourrades qui envoient les plus maigres cogner contre le mur; sur les étals des marchés de quartier, éclairés au gaz, sont apparues de longues files de poissons, froids comme des couteaux, et des gamins pieds nus insultent les minuscules passants à chapeaux mous qui n'ont pas voulu acquérir ces grands poissons couleur de métal. Oui, c'était le Sud. Et ce vent, qui faisait claquer les persiennes, arrivait d'Afrique.

Auteur: Brancati Vitaliano

Info: Les années perdues

[ méditerranée ] [ ville ]

Commenter

Commentaires: 0