Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir,  par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4...... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 8
Search time counter: 0.1086s

jeu de mots

"Je m'éteins !", dit le pompier avant de mourir.

Auteur: Doris Pierre

Info:

[ blagues ]

Commenter

Commentaires: 0

boue

Il plut si violemment que tous les porcs furent propres et tous les hommes crottés.

Auteur: Lichtenberg Georg Christoph

Info: Aphorismes/Collection Corps 16, Editions Findakly 1996

[ blagues ] [ pluie ]

Commenter

Commentaires: 0

littérature

Les plaisanteries vieilles de plusieurs siècles conservent rarement leur piquant. Le fait que les traits d'humour de Shakespeare, de Rabelais ou de Cervantès continuent de nous faire sourire relève du miracle.

Auteur: Greenblatt Stephen

Info: Quattrocento

[ historique ] [ blagues ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Par ce terme j'entends. Pudeur, jeu d'esprit. C'est la propreté morale et quotidienne de l'esprit. Je me fais une haute idée morale et littéraire de lui. L'imagination égare. La sensibilité affadit. La plaisanterie, c'est, en somme, la raison. L'homme régularisé. Aucune définition ne m'a suffi.
D'ailleurs, il y a de tout là-dedans.

Auteur: Renard Jules

Info: Journal, Journal, Robert Laffont, Bouquins 1990<23 février 1910 p.997>

[ blagues ] [ fantaisie ]

Commenter

Commentaires: 0

duper

On m'a prêté beaucoup de facéties dont je ne suis pas coupable [...]. J'en ai désavoué la paternité ; on n'a pas ajouté foi à mon démenti... Vous-même, en ce moment, vous ne savez pas au juste si je vous trompe ou si je suis sincère. Et votre perplexité me rend heureux.

Auteur: Masson Paul

Info: confié à Adolphe Brisson

[ mystification ] [ ambigüité ] [ blagues ]

Commenter

Commentaires: 0

punition

<acidwar> la nuit dernière, Tony et moi on s'est arrêté pour acheter des bières
<acidwar> on ressort du magaze et y'a un gnière en train d'écrire un PV dans le parking
<acidwar> Tony lui va contre et lui demande la raison du PV, le gars explique que la voiture est sur une place illégale
<acidwar> Tony commence à l'insulter et lui dit de se la foutre au cul, du coup le gars lui remets un PV pour insulte.
<Nuzzler> haha
<acidwar> alors Tony en rajoute une, puis deux couches, etc... chaque fois le gars refais un PV
<acidwar> 14 tickets plus tard, le gars et s'en va
<dendyh0> ...
<acidwar> et nous deux morts de rire nous retournons à la voiture de Tony un peu plus loin, laissant un pauvre gars avec 14 contredanses sur son pare-brise :D
<dendyh0> AHAHAHAHAHAHAHA
<Nuzzler> ROFL!!

Auteur: Internet

Info:

[ blagues ] [ PV ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

duper

Durant les vacances de l'été 1894, qu'il passa à Belle-Île avec moi et Willy, je voyais parfois Paul Masson s'installer sur un rocher et sortir de sa poche un paquet de fiches vierges qu'il entreprenait de remplir. Que fais-tu donc ? Lui demandai-je.
- Je travaille. Je travaille de mon métier. Je suis attaché au catalogue de la Nationale. Je relève des titres.... J'étais assez crédule, et je m'ébahis d'admiration :
- Oh !... Tu peux faire ça de mémoire ? Il pointa vers moi sa petite barbiche d'horloger :
- De mémoire ? Où serait le mérite ? Je fais mieux. J'ai constaté que la Nationale est pauvre en ouvrages latins et italiens du XVe siècle. De même en manuscrits allemands. De même en autographes intimes de souverains, et bien d'autres petites lacunes... En attendant que la chance et l'érudition les comblent, j'inscris les titres d'oeuvres extrêmement intéressantes - qui auraient dû être écrites... Qu'au moins les titres sauvent le prestige du catalogue, du Khatalogue...
- Mais, dis-je avec naïveté, puisque les livres n'existent pas ?
- Ah ! dit-il avec un geste frivole, je ne peux pas tout faire.

Auteur: Colette

Info: Mes apprentissages, dialogue avec Masson qui travaille alors à la Bibliothèque Nationale

[ mystification ] [ ambigüité ] [ blagues ]

Commenter

Commentaires: 0

duper

Paul Masson, dit Lemice-Terrieux fut le plus grand mystificateur de son temps. Élève des jésuites, il fait son droit et débute dans la carrière d'avocat à Vesoul. Diverses plaidoiries retentissantes et autres tours pendables lui valent d'être muté successivement en Afrique du Nord, puis à Chandernagor, et enfin à Pondichéry où il occupe le poste de procureur de la République. C'est ici que prend place un de ses premiers grands exploits, typique de sa manière. Sous le nom de Joseph de Rozario il adresse au Figaro un émouvant récit de l'expulsion de Chandernagor des pères jésuites Vacquant et Bordereau, en application des décrets du 29 mars 1880 ordonnant la dissolution des congrégations religieuses. D'autres journaux conservateurs se font l'écho scandalisé de ce témoignage des aberrations commises au nom de la séparation de l'Église et de l'État. Bien qu'anticlérical, le gouvernement français, déjà ébranlé par l'exécution de ces décrets dans la métropole, se sent tenu d'ordonner une enquête. Elle est, naturellement, confiée sur place à Paul Masson lui-même. Ce dernier s'acquitte de sa tâche avec un zèle considérable. Il parcourt le pays en tous sens aux frais de l'État, avant d'envoyer à Paris un rapport d'où il ressort que Le Figaro a certainement été victime d'un farceur - puisqu'il appert qu'il n'y a jamais eu de jésuites dans les Indes françaises.

Auteur: Internet

Info:

[ mystification ] [ blagues ]

Commenter

Commentaires: 0