Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4... ou début de mots) ou autres combinaisons qui feront plus ou moi... Lire la suite >>
Reset
Search results: 4
Search time counter: 0.0354s

bordel

Fermer les maisons closes, c'est plus qu'un crime, c'est un pléonasme!

Auteur: Arletty

Info:

[ jeu de mots ]

Commenter

Commentaires: 0

bordel

Temples de la sexualité à une époque où le mariage était sacré, ça permettait aux messieurs d'aller se déborder l'inconscient, de réaliser leurs petits ou gros fantasmes ... aux jeunes gens de s'éduquer ... aux militaires dans les villes de garnison de se changer de l'atmosphère fétide de la chambrée. Ils participaient de l'ordre social apparemment très solide avec l'église catholique et le privilège des bouilleurs de crus.

Auteur: Boudard Alphonse

Info: La fermeture, 13 avril 1946 : la fin des maisons closes

[ exutoire ]

Commenter

Commentaires: 0

bordel

Ce qui voulait dire que s'en était fini des dérives dans les nuits fébriles de Bangkok, de toutes ces fois où je rentrais saoul pendu à ton cou, vacillant titubant parmi les lumières de couleur qui font de tout homme un immortel provisoire, de ces nuits où je commençais à m'habituer aux poses provocantes des voyous protecteurs de bars; aux obscénités con-cul-pissantes des filles de bars à gogo, les filles les moins vêtues au monde, qui se contorsionnent lascives au rythme de la musique et qui, parfois, quand elles ôtent sournoisement leur dernière frusque, lèvent haut la jambe pour frapper du pied un mobile fait de coquillages accroché au plafond bas; à la solitude des filles au coeur brisé, qui vernissent de gaieté feinte leur esseulement d'oiseau loin du nid; aux débits de boissons aux serveuses aux seins nus et aux débits de boissons qui ont un miroir pour plancher et des serveuses en minijupe sans sous-vêtement et aux bordels en tout genre qui pullulent, autant d'endroits où la morale est raide morte, mais c'est dans ces putains d'établissements qu'on voyait une barquette d'offrande aux bonzes dont l'arbuste artificiel était fleuri de billets de banque de dénominations diverses que les papillons de la nuit iraient offrir à quelque monastère, celui de leur village natal probablement. Telle était la beauté triste de la vie. Peut-être avait-elle toutes sortes d'autres beautés cachées, mais toutes tristes.

Auteur: Saneh Sangsuk

Info: L'Ombre blanche : Portrait de l'artiste en jeune vaurien, p. 317

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

bordel

La maison sera close ; on ne pourra y pénétrer que par un système de double porte ; les fenêtres seront munies de barreaux et de verres dépolis. Dans la mesure du possible, on évitera les rez-de-chaussée et les entresols afin d'opérer aussi un isolement par l'altitude. Les filles ne disposeront que de très rares permissions de sortie et les visites
sanitaires auront lieu à domicile.

Auteur: Corbin Alain

Info: Les filles de noce. Misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0