Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 13
Temps de recherche: 0.0317s

finances

- Dunn a mentionné l'existence de deux AI dans la vie publique...
- Romain côté républicain, Zoé côté démocrate. Une seule AI pourrait écrire pour les deux camps mais les candidats aiment à croire que leur nègre est du même bord qu'eux. Le public a réservé un excellent accueil aux premiers discours.
- Parce qu'ils ignoraient qu'ils sortaient du cerveau d'un ordinateur !
- Vous croyez que les politiciens écrivent eux-mêmes leurs interventions ? Ils donnent quelques indications à leurs conseillers, ajoutent deux ou trois blagues et le tour est joué. Ils ne sont plus que des porte-parole, des marionnettes choisies pour leurs dents blanches et leur capacité à lever des fonds.
- Et dans la finance.
- Oh, dans ce domaine, nous n'avons rien inventé. Le trading algorithmique représente déjà plus de la moitié des transactions boursières.
Dans l'air choqué de Frank, Weiss expliqua :
- Des programmes conçus pour exploiter les minuscules imperfections du marché passent des milliers d'ordres valables pour les durées très courtes. Ils achètent l'action IBM à 15h58 parce qu'ils ont remarqué qu'elle avait tendance à grimper dans les dernières minutes de la séance et la revendent trois secondes plus tard pour une poignée de centime de plus.
- Et vous dites que ces transactions représentent déjà la moitié des volumes ? Mais alors, ça signifie que...
- Que les programmes traitent souvent entre eux.

Auteur: Bello Antoine

Info: Ada

[ informatique ] [ HFT ] [ bourses ]

Commenter

Commentaires: 0

USA

Privatiser les bénéfices socialiser les pertes, serait-ce là le schéma du sauvetage de la Bear Stearns organisé par la Fed ?

Auteur: Jorion Paul

Info:

[ bourse ] [ fric ]

Commenter

Commentaires: 0

finance

Le capital a un coeur de lièvre, des jambes de cheval de course et la mémoire d'un éléphant.

Auteur: Pella Guiseppe

Info:

[ bourse ] [ profit ] [ triade ] [ peur ]

Commenter

Commentaires: 0

injustice

Madoff n'a commis que le crime de gourmandise.
Le financier qui vole comme lui les rentiers est un escroc.
Celui qui vole des milliers de salariés est un investisseur.
En plus du beurre il reçoit la légion d'honneur.

Auteur: Internet

Info:

[ bourse ] [ finances ] [ embobiner ] [ fric ]

Commenter

Commentaires: 0

cupidité

Fais de l'argent ton Dieu et il te tourmentera comme le diable.

Auteur: Fielding Henry

Info:

[ morale ] [ bourse ]

Commenter

Commentaires: 0

finances

Tels des gnous en migration, les investisseurs se suivent les uns les autres et suivent les analystes. Parfois ils rencontrent un ravin en cours de route.

Auteur: Van der Veer Jeroen

Info:

[ bourse ]

Commenter

Commentaires: 0

finances

Le capital c'est de l'argent ; le capital, ce sont les matières premières. Représentant une valeur, il a acquis la capacité mystérieuse d'ajouter de la valeur à lui-même. Il engendre des rejetons vivants ou, à tout le moins, pond des oeufs d'or.

Auteur: Marx Karl

Info:

[ bourse ]

Commenter

Commentaires: 0

avarice

Cupidité qui mène le monde. Les grandes banques au début du troisième millénaire : un univers sans règles où tout est bon pour faire sa pelote. Des traders qui gagnent au moins le double des industriels du CAC 40. La culture du bonus, du casse, du jour le jour, des impostures et des fausses valeurs, comme George Soros, le prétendu philanthrope. Des gens toujours gagnants : "Les banques peuvent tout perdre, mais pas les banquiers." Qu'importe, puisque la fin justifie les moyens. Tel est ce lénino-libéralisme d'où nous vient tout le mal : sans limite ni vergogne et, en plus, jamais rassasié.

Auteur: Bonazza Patrick

Info: Les banquiers ne paient pas l'addition

[ bourse ] [ ploutocratie ]

Commenter

Commentaires: 0

finances

Mammon est l'ange de la richesse et le démon de l'avarice. Mot appartenant à la langue juive et judéo-chrétienne, il est la transcription européenne, hébraïque ou araméenne du mot grec mamônas, probablement dérivé de la racine hébraïque amên (ce qui est fidèle, sûr). Dans l'Ancien Testament, on ne le rencontre que dans l'Ecclésiastique (XXXI, 8). On trouve Mammon à Qumrân, en hébreu, dans la Règle de la communauté (VI, 2) et dans l'Écrit de Damas (XIV, 20), où il désigne l'argent. Dans le Nouveau Testament, il apparaît en Matthieu (VI, 24) et en Luc (XVI, 9, 11 et 13). Dans le judaïsme tardif, en hébreu mishnaïque ou en araméen targumique, Mammon désigne la richesse ou le gain, souvent mal acquis. Il apparaît dans le Talmud de Babylone et dans les targums, où il a le sens de profit ou d'argent. Dans le targum palestinien du Pentateuque, il sert à rendre (Genèse, XXXIV, 23) le mot original, hébraïque, "bétail" (la richesse du fermier). On le trouve fréquemment dans le Talmud de Palestine. On le rencontre aussi dans la littérature apocalyptique, notamment dans l'Énoch éthiopien, où il signifie les sécurités illusoires de ce monde. Dans l'Évangile de Matthieu (VI, 24, "Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon"), le terme est, dans la bouche de Jésus, presque personnifié et identifié à une puissance démoniaque.

Auteur: Internet

Info: encyclopedia universalis

[ égoïsme ] [ cupidité ] [ bourses ]

Commenter

Commentaires: 0

finance

C'est une chance que les gens de notre nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin.

Auteur: Ford Henry

Info:

[ bourses ]

Commenter

Commentaires: 0