Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 30
Temps de recherche: 0.1379s

formation rapide

Paulo Freire, l’éducateur brésilien en exil, a montré que l’on peut apprendre à lire et à écrire en six semaines à environ 15% de la population adulte de n’importe quel village, à quoi il faut ajouter 15 autres % pour qui l’apprentissage est plus lent. Dans ce but, il demande à son équipe de relever dans chaque village la liste des mots qui ont la signification la plus frappante pour l’ensemble des habitants. Généralement, ce sont des mots du vocabulaire politique et qui sont, par conséquent, l’objet de controverses. Les séances éducatives s’organisent ensuite autour de l’analyse des mots choisis. Les personnes qui assistent à cette réunion sont le plus souvent celles pour qui la politique présente un intérêt. Nous devons supposer qu’elles s’intéressent au dialogue et que, pour elles, apprendre à lire et à écrire ces mots-clefs veut dire un pas fait dans la direction d’une participation politique plus effective.

Auteur: Illich Ivan

Info: Dans "Libérer l'avenir" pages 150-151

[ lecture ] [ écriture ] [ pensée critique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

blague

C'est un patron qui dit à son type :
- Je vais vous envoyer faire un reportage sur le Brésil.
- Ah non, j'aime pas ça le Brésil, y a que des putes et du foot.
- Mais, dites-moi, vous n'ignorez pas que ma femme est brésilienne ?
- Ah bon, et elle joue dans quelle équipe ?

Auteur: Coluche Colucci Michel

Info:

[ humour ] [ clichés ] [ déduction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

gastronomie

Sur la table, en abondance, du xinxim de poulet, des acarajès, des abaras, du sarapatel, du bouillon de tête de poisson, de la crème de riz, du caruru, des friandises de toutes sortes ; des carafes d’alua, de xequetê et de diverses autres boissons.

Auteur: Lins Paulo

Info: Dans "Quand la samba était samba"

[ plats ] [ brésilien ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

handicap

Au Brésil, ils ont une façon un peu plus optimiste de parler d'enfant trisomique. Ils disent qu'il s'agit d'un enfant spécial. Spécial au sens exceptionnel. D'ailleurs, quand Julia est née, plusieurs amis de Patricia lui ont dit qu'elle avait de la chance d'avoir un enfant spécial. Pour certains brésiliens, c'est le bébé qui choisit ses parents à la naissance. Dans notre cas, il aurait donc fallu considérer qu'on avait eu de la chance d'être choisis par cet enfant spécial: c'était une preuve de confiance, le signe que nous saurions nous occuper d'elle.

Auteur: Toulmé Fabien

Info: Ce n'est pas toi que j'attendais

[ positiver ]

Commenter

Commentaires: 0

inutile

On ne gaspille pas des balles avec un cadavre.

Auteur: Proverbe brésilien

Info:

[ expression ]

Commenter

Commentaires: 0

vengeance

Là ou le sang a coulé, l'arbre de l'oubli ne peut grandir.

Auteur: Proverbe Brésilien

Info:

[ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

anecdote

Au Brésil, les prisonniers peuvent sortir plus tôt de prison s'ils lisent des livres, rapporte Reuters.
Le Brésil vient en effet de créer une nouvelle sorte de remise de peine. Les détenus des prisons fédérales pourront réduire la longueur de leur peine grâce à la lecture. La décision du gouvernement prévoit quatre jours par livre lu.
Les 473.627 prisonniers du pays pourront ainsi lire jusqu'à 12 oeuvres de littérature, de philosophie ou de science par an, gagnant ainsi jusqu'à 48 jours de détention en moins sur une année.
Le gouvernement brésilien explique que les prisonniers auront quatre semaines pour lire un livre et ensuite rédiger une dissertation sur le sujet. Un panel décidera ensuite si le prisonnier peut obtenir sa remise de peine.
Sur le site du Guardian, Erwin James, un ancien détenu, dresse la liste des livres que devraient consulter les prisonniers brésiliens. L'éditorialiste, qui a passé vingt ans en prison, conseille notamment Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski.
Erwin James détaille les raisons qui l'ont poussé à inclure ce livre dans sa liste:
"L'auteur pense que le meurtre est permis dans le cas de la poursuite d'un objectif noble. J'ai conclu que [les sujets du livre] étaient des cogitations intellectuelles fallacieuses enroulées dans une prose brillante. Un chef d'oeuvre qui m'a aidé à organiser ma façon de penser non sophistiquée."
L'ancien détenu se souvient aussi de la lecture de The Second Prison de Ronan Bennet qui l'a beaucoup marqué:
"Le livre raconte l'histoire de Kane, un républicain irlandais relâché après avoir purgé sa peine pour sa participation dans un meurtre. (...) Même s'il est sorti de prison, de différentes façons il est toujours un prisonnier ; cela est vrai pour de nombreuses personnes qui trouvent que la vie après la prison est un challenge inattendu."
Pour Erwin James, l'initiative brésilienne est une très bonne idée. Il se souvient de son passage en prison et de l'importance qu'ont revêtu ces ouvrages:
"Les livres que j'ai lus en prison ne m'ont pas donné de réduction de peine mais ils m'ont aidé à devenir celui que j'aurais dû être".

Auteur: Jannic-Cherbonnel Fabien

Info:

[ littérature ] [ pénitencier ]

Commenter

Commentaires: 0

irréversible

Les eaux passées ne font plus tourner les moulins.

Auteur: Proverbe brésilien

Info:

Commenter

Commentaires: 0

jungle

Dieu est grand, mais la forêt est encore plus grande.

Auteur: Proverbe brésilien

Info: Proverbes et dictons brésiliens 1992

[ nature ] [ arbres ]

Commenter

Commentaires: 0

ascendants

Le métis met le portrait de son père blanc dans le salon, et celui de sa mère dans la cuisine.

Auteur: Proverbe brésilien

Info: Proverbes et dictons brésiliens 1992

[ honte ] [ racisme ]

Commenter

Commentaires: 0