Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.0626s

télévision

Un monde régi par les médias. La culture du commérage.

Auteur: Lodge David

Info: Les quatre vérités, p.24, Rivages, 2000

[ cancans ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

- Ce ne sont que cancans et rumeurs.
- Je ne colporte jamais les cancans, déclara le colonel Keogh avec fatuité. C’est une habitude pernicieuse.
- Pas étonnant que vous soyez si rasoir, marmotta Mrs. Lacey.
Le colonel pivota et la fusilla du regard.
- Je vous demande pardon ?
- Je m’étonnais qu’il y ait tant de monde ce soir, rectifia-t-elle sans sourciller en lui retournant un regard vide.
- Tant de monde ?

Auteur: Perry Anne

Info: Scandale et Calomnie, page 109

[ dialogue ] [ récupération ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Je ne me retournai qu'une seule fois. Juste pour apercevoir le perron de la maison, juste pour voir si l'un d'eux aurait aimé me dire adieu, ou à l’an prochain… Juste pour voir si comme toujours, mon départ n'avait permis qu'à déclencher les hostilités à mon encontre. Ça devait jaser, chacun leur tour, tout cela entrecoupé de fous rires, ou plutôt faux rires. Le dîner de faux-culs pouvait enfin vivre son heure la plus croustillante. Entre fabulation, fantasme, mensonge et médisance, j'étais certainement rhabillée pour l'année à suivre.

Auteur: Loly P-K

Info: Rencontre à contre-sens: Et si c'était une évidence...

[ départ ] [ groupe ] [ cancans ]

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

À tous : Je meurs, n’en accusez personne. Et pas de cancans. Le défunt avait ça en horreur…
Maman, mes sœurs, mes camarades, pardonnez-moi, ceci n’est pas un moyen (je ne le conseille à personne), mais moi je n’ai pas d’autre issue.
Lili, aime-moi.
Camarade gouvernement, ma famille, c’est Lili Brick, maman, mes sœurs et Veronica Vitaldovna Polonskaïa. Si tu leur rends la vie possible, merci.
Les poèmes commencés, donnez-les aux Brik. Ils s’y retrouveront.
Comme on dit : " L’incident est clos."
Le canot de l’amour
S’est brisé contre la vie courante.
Je suis quitte avec la vie.
Inutile de passer en revue
Les douleurs,
Les malheurs,
Et les torts réciproques.
Soyez heureux.

Auteur: Maïakovski Vladimir Vladimirovitch

Info: lettre du 14 avril 1930

[ note de suicide ]

Commenter

Commentaires: 0

hiver

Un peu à l'ouest où je passai la nuit suivante se trouve le lieu habité le plus froid du monde : -72.1°C. Un froid bien moindre suffit pour que l'acier se brise, que les pneus éclatent et les mélèzes lancent des gerbes d'étincelles au contact d'une hache. Le thermomètre chute et votre haleine gèle aussitôt, elle forme des cristaux qui tintent en touchant le sol avec un léger bruit surnommé "le murmure des étoiles".
Selon un mythe des peuples autochtones, les paroles elles-mêmes gèlent et tombent par terre dans le froid extrême. Elles se réveillent au printemps et se mettent à parler : l'air s'emplit soudain de cancans périmés, de plaisanteries qui n'ont encore chatouillé aucune oreille, de cris causés par des douleurs oubliés, de mots d'amours inspirés par une flamme depuis longtemps éteinte.

Auteur: Thubron Colin

Info: En Sibérie

[ Asie ] [ glacial ]

Commenter

Commentaires: 0

potins

La quantité d'informations qu'il faut obtenir et emmagasiner pour suivre les relations en perpétuelle évolution de quelques douzaines d'individus seulement est renversante. Tous les singes montrent un vif intérêt pour ces informations sociales, mais ils ont du mal à bavarder efficacement. Les Neandertal et les Homo sapiens archaïques avaient probablement aussi du mal à parler dans le dos des autres : une faculté très calomniée qui est en vérité essentielle à la coopération en nombre. Les nouvelles capacités linguistiques que le Sapiens moderne a acquises voici quelques 70 millénaires lui ont permis de bavarder des heures d'affilée. Avec les informations fiables sur les personnes de confiance, les petites bandes ont pu former des bandes plus grandes, et Sapiens a pu élaborer des formes de coopération plus resserrées et plus fines.
On pourrait croire à une plaisanterie, mais de nombreuses études corroborent cette histoire de commérage. Aujourd'hui encore, la majeure partie de la communication humaine - e-mails, appels téléphoniques et échos dans la presse - tient du bavardage. Celui-ci nous est si naturel qu'il semble que notre langage se soit précisément développé à cette fin.

Auteur: Harari Yuval Noah

Info: Sapiens : Une brève histoire de l'humanité

[ cancans ] [ ragots ] [ parlote ]

Commenter

Commentaires: 0