Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 8
Search time counter: 0.0726s

méfiance

Si tu vois les canines d'un lion bien apparentes, ne crois pas qu'il te sourit !

Auteur: Proverbe arabe

Info:

[ rictus ] [ dentition ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Nous grondons et relevons la lèvre supérieure au cours d'un accès de colère, pour découvrir des canines de combat qui n'existent plus.

Auteur: Font Patrick

Info: Charlie Hebdo, 22 septembre 1993

[ animal ]

Commenter

Commentaires: 0

peur

Il y a eu des études où on demandait à des gens de différentes cultures de dessiner des images de leurs ennemis, et toutes ces images se ressemblaient remarquablement. On y voyait toujours des canines exagérées et une certaine expression. Ce qui a donné lieu à des spéculations sur la question de savoir si, à un stade antérieur de l'expérience humaine, nous aurions pas tous été pourchassés par une sorte de carnivore.

Auteur: Jaron Lanier

Info: www.psychologytoday.com

[ ancestrale ]

Commenter

Commentaires: 0

malentendu

Petites annonces canines
M > F - SALON
Je t'ai vue récemment dans la maison de mon maître : tu pendais du bord d'un canapé. Tu étais un long tube charnu avec un genou au milieu et une tennis au bout. J'ai essayé de te baiser, mais tu m'as brutalement repoussé. Bien sûr, je me doute que tu es une jambe. Et qui sait si tu liras ce message ? Tu en feras ce que tu voudras mais je tenais juste à te dire que je te trouve très belle.

Auteur: Rich Simon

Info: Homme cherche femme et autres histoires d'amour, p 43

[ humour ] [ homme-animal ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

Si l'on considère les caractères comportementaux, anatomiques et cognitifs que partagent les hommes, les chimpanzés et les bonobos, on peut en déduire le portrait-robot de leur dernier ancêtre commun. Il est de taille moyenne (30 à 40 kg pour 1 m), possède un cerveau relativement développé (par rapport aux singes) de 300 à 400 cm3 et des canines modérément saillantes. Il vit dans un milieu arboricole et possède un répertoire locomoteur incluant la bipédie. Il a un régime omnivore éclectique qui inclut, peut-être, des proies saisies quand l'occasion s'en trouve.

Auteur: Picq Pascal

Info: Les Origines de l'homme : L'odyssée de l'espèce

[ être humain ]

Commenter

Commentaires: 0

animal domestique

Jude disait vrai: il s'agissait effectivement d'un chien pas très beau. Sa configuration générale s'apparentait à celle du lévrier, mais son bagage génétique contenait vraisemblablement l'ADN de toutes les races canines, à l'exception peut-être du saint-bernard. Il avait un peu la tête d'un colley, mais avec des petits yeux ahuris de chihuahua et un museau comme celui du chien de ma cousine Karine, un hideux chinese crested du nom de Marius. Ses côtes saillaient sous son pelage d'un blanc grisâtre constellé de taches noires et brunes. Il était si maigre qu'il fallait jouer sur les mots pour en parler comme d'un être en trois dimensions.

Auteur: Blais François

Info: Document 1

[ batard ]

Commenter

Commentaires: 0

végétarien

Il est évident que la nourriture normale de l'homme est végétale... (...) L'amour pour toutes les créatures vivantes est le plus noble attribut de l'homme. (...) La classification des formes, des fonctions organiques et des régimes a montré d'une façon évidente que la nourriture normale de l'humain est végétale comme celle des anthropoïdes et des singes, que nos canines sont moins développées que les leurs, et que nous ne sommes pas destinés à entrer en compétition avec les bêtes sauvages ou les animaux carnivores. (...) Nous avons vu que les sens et les intuitions, les différentes émotions et facultés, comme l'amour et la mémoire, l'attention et la curiosité, l'imitation, la raison, etc, dont l'humain se vante, peuvent être trouvées à l'état naissant ou même pleinement développées, chez les animaux inférieurs. Les animaux, dont nous avons fait nos esclaves et que nous ne voulons pas considérer comme nos égaux.

Auteur: Darwin Charles

Info:

[ évolution ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

végétarien

L'anatomie comparée nous enseigne qu'en toute chose, l'homme ressemble aux animaux frugivores et en rien aux carnivores. (...) Ce n'est qu'en déguisant la chair morte rendue plus tendre par des préparatifs culinaires qu'elle est susceptible d'être mastiquée et digérée par l'humain chez qui, de la sorte, la vue des viandes crues et saignantes, n'excite pas l'horreur et le dégoût. (...) La nourriture naturelle de l'humain, au regard de sa structure, devrait consister en fruits, racines et légumes. (...) L'humain apparaît organisé pour se nourrir de fruits, racines, et des parties succulentes des légumes. Ses mâchoires courtes, de force moyenne, ses canines de même longueur que ses autres dents, et ses molaires tubéreuses ne lui permettent pas de mâcher de l'herbe ou de dévorer de la viande sans préparer ces nourritures en les cuisant. Ses organes sont formés en accord avec la disposition de ses dents. Son estomac est simple et son conduit intestinal est de longueur moyenne et très bien ancré à son gros intestin.

Auteur: Cuvier Georges

Info:

Commenter

Commentaires: 0