Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 20
Search time counter: 0.063s

contemplation

Le poème de la création ne s'arrête jamais; mais rares sont les oreilles capables de le capter.

Auteur: Thoreau Henry David

Info:

Commenter

Commentaires: 0

communion

Une pièce de théâtre a le pouvoir de capter toutes les nombreuses sortes d'êtres humains qui composent un public et elle peut les rassembler dans une seule et unique expérience.

Auteur: Brook Peter

Info:

[ comédie ]

Commenter

Commentaires: 0

capter

- Quand je dessine, je tente de saisir l'esprit qui se trouve dans les formes qui nous entourent. C'est l'esprit qui crée les formes et, comme un miroir, les formes renvoient son image...

Auteur: Charyn Jérôme

Info: Little Tulip

[ esquisser ] [ art pictural ] [ copier ]

Commenter

Commentaires: 0

exister

Tu obtiendras de l'attention et les gens seront plus inclinés à t'écouter si tu peux faire en sorte que leur réponse soit : "c'est pas vrai?!" ou au moins : "sans déconner!?"

Auteur: Boardman Gael

Info:

[ parler ] [ capter ] [ dépayser ] [ surprendre ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Prévert. Le poète des enseignants qui, dans l'espoir de capter l'attention d'une classe composée de cas sociaux, lâchent à leurs élèves des vers de mirliton postsurréalistes, quand Serge Gainsbourg lui-même se révèle au-dessus de la compréhension de l'assistance.

Auteur: Rinaldi Angelo

Info: L'Express

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

canevas

Il y a des tas de méthodes proposées pour écrire des scénarios mais la vérité, c’est qu’aucune n’a la moindre utilité. Tout simplement parce que chaque histoire contient sa propre technique de narration. Le défi du scénariste, c’est de la capter à temps.

Auteur: García Márquez Garcia Márquez Gabriel

Info: L'Atelier d'écriture de Gabriel

[ plan ] [ esquisse ]

Commenter

Commentaires: 0

crépuscule

Le soir, aussi serein qu'une anse abritée, voguait lentement vers l'horizon. Le soleil, très bas, ressemblait au flotteur ensanglanté d'une palangre - une grande palangre faite pour capter les regards -, tandis que la lune pointait au fond de la baie comme une bouée au milieu d'une forêt de mâts. Le couchant était rouge et soyeux comme les ouïes des poissons-scies et, par endroits, comme le ventre d'une conque de nacre.

Auteur: Serpa Enrique

Info: Contrebande

Commenter

Commentaires: 0

père-fille

Ma fille était une femme déçue par son père. Des années durant, elle avait fabriqué des pots en terre cuite pour Joe, en cours d'art plastique, une avalanche interminable de céramiques, un effort soutenu, prolongé, destiné à capter son attention. Son amour, elle l'avait déjà. L'amour, c'était facile. L'attention, c'était tout à fait autre chose, et comment diable y parviendrait-elle ? Elle n'était pas une partenaire sexuelle possible. Elle n'était pas une de ses consoeurs. Elle n'était pas un livre. Elle était une fille.

Auteur: Wolitzer Meg

Info: La doublure

[ communication ] [ incompréhension ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

Je veux prouver l’existence des univers holographiques. La difficulté est de démontrer la réalité d’une entité qui n’est pas matérielle. Comme Freud l’a fait pour l’inconscient et le complexe d’Œdipe. Comme Einstein l’a établi avec la théorie de la relativité. Le drame de notre humanité, c’est de se prendre pour Saint-Thomas et de ne croire que ce qui est visible ou vérifiable. Alors, que notre réalité est le contraire de cette théorie. Un miroir ne peut jamais capter la chose vraie. Vous connaissez l’Allégorie de la caverne de Platon ?

Auteur: Virginya

Info: Le Sacrifice de la Reine

[ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Avec l'âge on devient plus sensible.
Combien de fois, très mal à l'intérieur, ai-je eu affaire à des mômes dont l'innocence interdisait de capter la tristesse de mon expression, de mes sourires. Il y avait là une forme d'atténuation de l'"effet miroir". Ce choc qu'il faut parfois encaisser lors du contact avec un regard d'adulte, lorsque quelque chose d'indéfinissable se reflète... Un effroi, une pitié, une détresse, comme une compréhension partagée, qui ne se verbalise jamais, sur l'inanité de la vie, la certitude de la souffrance et l'assurance de la mort.

Auteur: Mg

Info: 8 oct. 2015

[ pessimisme ] [ conscience ] [ décalage ] [ enfant ] [ visage ]

Commenter

Commentaires: 0