Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.2589s

philosophie

Si l'on excepte le cas unique du cartésianisme, il n'y a pas de snobisme du bon sens.

Auteur: Benda Julien

Info:

Commenter

Commentaires: 0

cartésianisme

Plus précisément, l'irrationalité signifie que les systèmes rationnels sont des systèmes déraisonnables. Je veux dire par là qu'ils nient l'humanité fondamentale, la raison humaine, des gens qui travaillent en leur sein ou qui sont servis par eux.

Auteur: Ritzer George

Info: “Sociological Beginnings: On the Origins of Key Ideas in Sociology”, McGraw-Hill Humanities, Social Sciences & World Languages 1994

[ apriorisme inhumain ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cartésianisme

Rien de plus matérialiste que la science. Elle nous aura enfermé dans un réel partagé anthropomorphe, aveuglant toute fonction intuitive et divinatoires, le pragmatisme de la survie l'emportant sur la rêverie que permettait une nature généreuse sous les climats cléments. Le nord domine le sud.

Auteur: Mg

Info: 16 juin 2016

[ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

recherche

Un peu comme la biophysique tente de montrer des liens entre matière inerte et flux de la vie, ce logiciel essaye des ponts entre poésie et rationalisme... littérature et mathématiques... idées et chiffres... sciences et religions... poésie et sidérurgie...
Toutes choses très séparées dans le cerveau des hommes par un cartésianisme efficace pluri millénaires.

Auteur: Mg

Info: 9 octobre 2016

[ ouverture ] [ désordre ] [ outil ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ transversalité ]

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

Le temps est tout, l'homme n'est plus rien ; il est tout au plus la carcasse du temps. Il n'y est plus question de la qualité. La quantité seule décide de tout : heure par heure, journée par journée. Le temps perd ainsi son caractère qualitatif, changeant, fluide : il se fige en un continuum exactement délimité, quantitativement mesurable, en un espace.

Auteur: Lukàcs Georg

Info: Histoire et conscience de classe

[ consumérisme ] [ cartésianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

La tentative la plus téméraire pour élargir le fossé entre humains et animaux fut une doctrine rendue célèbre à partir de 1630 par le philosophe et homme de science français René Descartes. Cette doctrine déclarait que les animaux n'étaient que de purs et simples machines ou automates, pareils à des horloges, capables d'avoir un comportement complexe, mais totalement incapables de parler, de raisonner ou même d'avoir des sensations, soutenant que les animaux n'éprouvaient pas de douleur et que leur cris, leurs hurlements, leurs contorsions n'étaient que des réflexes externes, sans lien avec une sensation interne.
Elargir à ce point le fossé entre l'homme et l'animal fournissait de loin la meilleure rationalisation jamais entendue en faveur de l'exploitation humaine des animaux. Le cartésianisme, justifiant l'ascendant des hommes, les autorisait à les maltraiter et libérait, comme le dit Descartes, "de tout soupçon de crime, si souvent qu'ils mangeassent de la viande ou tuassent des animaux".

Auteur: Patterson Charles

Info: Un éternel Treblinka

[ camp de concentration ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

Les sociétés tribales, s'agrandissant et se liant entre elles, sont devenues les civilisations. Grandes entités structurées et pilotées en bonne partie grâce à des écrits dogmatiques utilisé comme manuels du pouvoir par les petits malins d'en haut. Ainsi les chefs de village se sont retrouvèrent métamorphosés en gardiens d'"écrits sacrés"* souvent interminables, de surcroit interprétables à loisir.
Partons du principe que ces textes guides ont fait plus de bien que de mal - ce que je pense, tempérés qu'ils furent par les actions des femmes - et essayons d'imaginer le texte fondateur, qui tiendrait le même rôle pour une nouvelle ère. Texte qui pourra en autres éviter les errements de "la déclaration des droits de l'homme" onusienne, cette bêtise anthropomorphique qui, au-delà du fait qu'elle n'aura pas empêché grand-chose en terme d'atrocités entre les hommes, aura entériné cette considérable ânerie que les être humains sont l'"espèce centrale" de la planète.
Ce nouveau texte fondateur, à l'échelle d'une planète unifiée par Internet, rassemblerait simplement les bases d'un bon sens commun, laissant les responsables locaux en adapter le sens dans leurs "situations locales", avec bien sûr transparence et possibilité de contrôle du reste de la population. Un texte qui saurait aussi conserver une part mystique que les écrits juridiques, enfants d'un cartésianisme convaincu, sont incapable d'intégrer. Part mystique qui aurait pour but premier de ramener l'humain vers plus d'humilité, par exemple en transférant le concept de divinité vers un inconnu respecté, qu'on pourrait imaginer, par exemple, comme une sorte de "force cosmique organisée", que l'humanité serait éventuellement appelée à rejoindre après avoir fait preuve d'un peu plus de sagesse et d'intelligence sur une certaine durée.

Auteur: Mg

Info: 29 avril 2016, *entre autres, Bhagavad Gita, Bible, Coran, Sutta Pitaka des bouddhistes, textes confucianistes et taoïste, etc...

[ avenir ] [ prospective ] [ extraterrestre ] [ religion ]

Commenter

Commentaires: 0