Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.178s

classer

Le documentaliste se tient au carrefour de deux mondes : le monde réel représenté par l'utilisateur, et le monde virtuel de l'information.

Auteur: Accart Jean-Philippe

Info: Le Métier de documentaliste

[ trier ] [ cataloguer ] [ lister ] [ bibliothécaire ] [ médiateur ]

Commenter

Commentaires: 0

catalogage dirigé

La classification, comme les statistiques, n'est pas une fin en soi, mais une technique permettant d'atteindre des objectifs spécifiques, elle doit donc être adaptée à l'objectif.

Auteur: Rouse Irving Benjamin

Info: La classification des artefacts en archéologie. American Antiquity, Volume 25, janvier 1960 (p. 313)

[ hiérarchiser ] [ cataloguer ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ inventorier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

citation s'appliquant à ce logiciel

Il y a dans l'idée que rien au monde n'est assez unique pour ne pas pouvoir entrer dans une liste, quelque chose d'exaltant et de terrifiant à la fois. On peut tout recenser.

Auteur: Perec Georges

Info: Penser/Classer

[ trier ] [ cataloguer ]

Commenter

Commentaires: 0

chair-esprit

Nous tendons instinctivement à solidifier nos impressions, pour les exprimer par le langage. De là vient que nous confondons le sentiment même, qui est dans un perpétuel devenir, avec son objet extérieur permanent, et surtout avec le mot qui exprime cet objet.

Auteur: Bergson Henri

Info:

[ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ lister ] [ cataloguer ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

classer

Si les philosophes des sciences contemporains s'accordent sur quelque chose, c'est qu'une classification scientifique ne peut être neutre. Il ne peut pas non plus y avoir un ordre prédéterminé dans lequel on classifierait des combinaisons théoriques. On ne peut produire d'abord une classification théoriquement neutre, pour y ajouter ensuite des interprétations théoriques.

Auteur: Hull David Lee

Info: Philosophy of Science Association 1978. The Principles of Biological Classification: The Use and Abuse of Philosophy, Volume 2

[ cataloguer ] [ hiérarchiser ] [ ordonner ] [ limitation ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dénombrement

Surtout dans ces phases initiales des civilisations de l'écriture, au cours des quinze cents premières années de l'histoire écrite de l'humanité, les textes sont le plus souvent dans leur forme très différents de la parole ordinaire, et même de toute parole. La plus caractéristique de ces formes n'apparaît que rarement dans le discours oral (sauf parfois dans les rituels) : c'est la liste.

Auteur: Goody Jack

Info: La raison graphique, p. 148

[ évolution ] [ cataloguer ] [ inventaire ] [ lecture ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

hommes-par-femmes

Alors, eh bien, oui, je lui servis mon plus beau déhanché, à la fois grande classe et poule à vendre. Quand on arrive à mêler intimement les deux, les gars ne comprennent pas ce qui leur tombe dessus. Ils n'arrivent pas à vous cataloguer. Ça les rend dingues -du moins les plus futés. Ils vont tout faire pour vous mettre le grappin dessus. Vous êtes à la fois leur petite amoureuse de l'école maternelle et leur première pute, le tout dans un seul et même emballage torride.

Auteur: Abbott Megan E.

Info: Adieu Gloria

[ pouvoir ] [ séduction ] [ proies ]

Commenter

Commentaires: 0

réfléchir

L'écriture transforme la liste et la liste à son tour transforme la série et la classe. Elle "transforme la série" : je veux dire par là que, dans l'écrit, la perception du schème organisateur (pattern) est surtout (quoique pas exclusivement) d'ordre visuel. Dans certains domaines, quand il s'agit de nombres par exemple, il serait extrêmement difficile de formuler une série (une liste organisée) sans transposer les données auditives en données visuelles, simplement parce que, pour ce qui est de l'examen global des informations fournies, l'oeil opère très différemment de l'oreille. La liste transforme la classe, lui donne corps. Je veux dire par là que la liste implique nécessairement une limite, un commencement et une fin. Quand on ne se sert que du langage oral, il y a peu d'occasions, voire aucune, où l'on ait à faire la liste des légumes, des arbres ou des fruits. (…) Un problème du genre : la tomate est-elle un fruit ou un légume ? ne rime absolument à rien dans un contexte oral ; il est même d'un intérêt douteux pour la plupart d'entre nous, mais il peut se révéler décisif concernant la classification et l'évolution des espèces naturelles. C'est ce genre de problèmes qu'engendrent les listes écrites.

Auteur: Goody Jack

Info: La raison graphique, pp. 186/187

[ cataloguer ] [ recenser ] [ réflexion ] [ imaginer ] [ lecture ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestre

Les OVNIS nous mettent en face de cette problématique que nous appelons la réalité.
Pour nous, surtout pour la science, il y a un besoin de stabilité et de possibilité de répétition. Pouvoir mettre l'objet dans un bocal ou au moins le faire ressurgir à volonté afin de l'observer sous plusieurs angles.
Si c'est impossible, alors nous passons à la notion de témoignage de "quelque chose qui s'est passé". En commençant par : testis unus, testis nullus. C'est pourquoi quand il y a une autre observation qui vient corroborer la première, on se rapproche alors un peu de la notion d'exactitude.
Nous avons besoin de plusieurs angles de vue.
Un peu comme en musique où on peut expliquer un accord donné de plusieurs manières. D'abord via la définition des intervalles qui le composent et donc des rapports de fréquences en son sein. Ou alors en en parlant comme d'une couleur (majeur, mineur, lumineux, sombre, etc...). On peut aussi l'expliciter en terme de fonction par rapport à notre harmonie tonale (dominante, sous-dominante ou tonique) ou de sa place dans nos modes principaux (degré x ou y). Eventuellement en vertu de la gamme qu'il implique ou génère... Certains chercheurs autour des années 2000 se sont amusés à cataloguer les accords en terme de rugosité, c'est à dire du plus au moins harmonieux (étant entendu qu'une octave est plus agréable qu'un triton, etc...). Et d'autres encore.
Maintenant le témoin-auditeur d'un accord donné peut aussi être trompé par tout un tas de facteurs. Je n'en citerai que trois ici.
Le timbre : un accord majeur est plus facile à entendre venant d'un piano que de trois cailloux accordés.
La hauteur : il est plus difficile d'"entendre" dans le très grave ou le très aigu.
La situation : l'accord, pas assez isolé, était pollué par une autre source. Ou mal perçu dû à l'incompétence de l'auditeur. Ou trop court dans sa durée d'émission pour être identifié...
Les notions de vérité, d'exactitude et de réalité sont fantastiques à étudier. Parce que nous sommes compliqués et que nous aimons les expliciter comme des objets fixes et immuables alors que notre environnement n'est qu'un bouillonnement où rien ne se répète jamais à l'identique.

Auteur: Mg

Info: 6 janvier 2014

[ spéculation ] [ quête ] [ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0