Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 74
Search time counter: 0.0521s

christianisme

Une religion qui a pour fondement un seul événement et qui prétend faire de cet événement qui s'est passé ici ou là ou de loin en loin la période critique du monde et de toute existence, une telle religion a un fondement si faible qu'il lui est absolument impossible de subsister dès que les gens commencent à réfléchir un peu.

Auteur: Schopenhauer Arthur

Info: Parerga

[ négatif ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Pour nous, missionnaires catholiques, nous croyons que le grand menteur qui trompa autrefois nos premiers parents dans le paradis terrestre, poursuit toujours dans le monde son système de mensonge : celui qui avait la puissance de soutenir dans les airs Simon le Magicien, peut bien encore aujourd’hui parler aux hommes par la bouche d’un enfant, afin d’entretenir ses adorateurs dans leurs fausses croyances.

Auteur: Huc Évariste Régis

Info: Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie et le Thibet, p. 128. A propos des aspects du bouddhisme tibétain qui semblent incompatibles avec la doctrine chrétienne, comme la réincarnation et autres phénomènes troublants.

[ comparaison ] [ religions ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Dans ces derniers temps, les chrétiens ont trouvé parmi les juifs un nouveau Moïse qui les a séduits mieux encore. Il passe auprès d’eux pour le fils de Dieu et il est l’auteur de leur nouvelle doctrine […]. On sait comment il a fini. Vivant, il n’avait rien pu faire pour lui-même ; mort, dites-vous, il ressuscita et montra les trous de ses mains. Mais qui a vu tout cela ? […]

Auteur: Celse

Info: Discours vrai contre les chrétiens

[ historique ] [ Jésus ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Depuis ce schisme (1054), il y a deux Europe chrétiennes, celle de l'Orient et celle d'Occident. Neuf cents ans plus tard, leurs frontières sont encore en lignes de fracture, voire des champs de bataille: dans les Etats baltes, en Ukraine, chez les Serbo-Croates, on s'affronte toujours entre orthodoxes et catholiques, c'est-à-dire entre partenaires et adversaires de la "Sainte Russie" et de la "Rome éternelle" dont chacun est sommé d'être l'allié ou l'ennemi.

Auteur: Vallet Odon

Info: Les religions dans le monde

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Jésus n'est pas le fils de Dieu, lequel d'ailleurs n'existe pas. Au mieux, Jésus c'est une sorte de Socrate oriental, que sa communauté, de même que pour le philosophe athénien, a mis à mort. Parce qu'il embêtait le monde, cet homme, rien de plus. Or, pour le meurtre de Socrate, accuse-t-on les Grecs ? Pire, accuse-t-on les Grecs de 2004 ? [...] Où est le scandale éternel ? D'un point de vue athée, la crucifixion de Jésus est un non-événement.

Auteur: Raczymov Henri

Info: Journal Le Monde, 3 mars 2004

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'épopée de Gilgamesh reste aujourd'hui un des premiers écrits sumériens qualifié de religieux et fondateur. Certains passages ont été intégralement repris dans la Bible. Par exemple dans la XIe tablette, les Dieux décident d'anéantir le genre humain, sauf un humain prévenu par Ea, et qui construit un bateau pour s'y réfugier avec des animaux. Epargné par la pluie diluvienne, il se réfugie sur une montagne et accède à l'immortalité. Gilgamesh partira à la recherche de cette montagne, situés dans un pays inaccessible, "aux bouches de fleuves".

Auteur: Internet

Info:

[ plagiat ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'amour prend patience ;
L'amour rend service ;
L'amour ne jalouse pas ;
Il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ;
Il ne fait rien de malhonnête :
Il ne cherche pas son intérêt ;
Il ne s'emporte pas ;
Il n'entretient pas de rancune ;
Il ne se réjouit pas de ce qui est mal ;
Mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
Il supporte tout, il fait confiance en tout,
Il espère tout, il endure tout,
L'amour ne passera jamais.

Auteur: Saint Paul

Info: La Bible, 1 Corinthiens 13:4-7

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

De même que la lettre de l'Ancien Testament semble appartenir au Père, par une certaine propriété de ressemblance, et au Fils la lettre du Nouveau Testament ; de même l'intelligence spirituelle, qui procède de tous les deux, appartient au Saint-Esprit. D'après cela, l'âge où l'on s'unissait par le mariage fut le règne du Père ; celui des prédicateurs est le règne du Fils; et l'âge des religieux, ordo monachorum, le dernier, doit être celui du Saint-Esprit. Le premier avant la loi, le second sous la loi, le troisième avec la grâce.

Auteur: Joachim de Flore

Info: Expositio in Apocalypsim

[ trinité ] [ historique ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'espérance messianique a sa grandeur, elle illumine la nuit de l'exil, mais elle a la faiblesse du provisoire qui ne s'épuise pas. "Vivre dans l'espérance est quelque chose de grand, mais c'est aussi quelque chose de profondément irréel." Cela dévalorise la charge propre de toute situation particulière, qui ne peut donc jamais être vécue pleinement; le provisoire, l'inachevé, dévalorise précisément ce qui est central dans toute entreprise et ce qui est important pour celle-ci. L'espérance messianique a transformé l'existence juive en une vie en sursis, elle a indexé la vie concrète sur le "comme si".

Auteur: Taubes Jacob

Info: Le temps presse, Du culte à la culture

[ conditionnel ] [ espoir ] [ absence ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Sept. Le chiffre mystérieux de Dieu. Ce chiffre figurait partout dans le livre de la Genèse : sept ciels, sept trônes, sept sceaux, sept églises. Les murs de Jéricho étaient tombés au septième jour du siège. Dans l'Apocalypse, sept esprits de Dieu étaient envoyés sur la Terre. Sept générations séparaient David de la naissance de Jésus-Christ, le Seigneur. A présent, on était à la veille du septième jour du septième mois de l'an de grâce 777, en conjonction avec l'arrivée de la comète que Paulinus, l'astronome de l'abbaye, avait par prudence nommée Cometes Luctus, la comète de la lamentation.

Auteur: Cooper Glenn

Info: Le Livre des morts

[ septénaire ] [ superstition ]

Commenter

Commentaires: 0