Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres.  EXEMPLES  :  punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.   Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ... Lire la suite >>
Search results: 70
Search time counter: 0.2387s

christianisme

Dans ces derniers temps, les chrétiens ont trouvé parmi les juifs un nouveau Moïse qui les a séduits mieux encore. Il passe auprès d’eux pour le fils de Dieu et il est l’auteur de leur nouvelle doctrine […]. On sait comment il a fini. Vivant, il n’avait rien pu faire pour lui-même ; mort, dites-vous, il ressuscita et montra les trous de ses mains. Mais qui a vu tout cela ? […]

Auteur: Celse

Info: Discours vrai contre les chrétiens

[ historique ] [ Jésus ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Depuis ce schisme (1054), il y a deux Europe chrétiennes, celle de l'Orient et celle d'Occident. Neuf cents ans plus tard, leurs frontières sont encore en lignes de fracture, voire des champs de bataille: dans les Etats baltes, en Ukraine, chez les Serbo-Croates, on s'affronte toujours entre orthodoxes et catholiques, c'est-à-dire entre partenaires et adversaires de la "Sainte Russie" et de la "Rome éternelle" dont chacun est sommé d'être l'allié ou l'ennemi.

Auteur: Vallet Odon

Info: Les religions dans le monde

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Jésus n'est pas le fils de Dieu, lequel d'ailleurs n'existe pas. Au mieux, Jésus c'est une sorte de Socrate oriental, que sa communauté, de même que pour le philosophe athénien, a mis à mort. Parce qu'il embêtait le monde, cet homme, rien de plus. Or, pour le meurtre de Socrate, accuse-t-on les Grecs ? Pire, accuse-t-on les Grecs de 2004 ? [...] Où est le scandale éternel ? D'un point de vue athée, la crucifixion de Jésus est un non-événement.

Auteur: Raczymov Henri

Info: Journal Le Monde, 3 mars 2004

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'épopée de Gilgamesh reste aujourd'hui un des premiers écrits sumériens qualifié de religieux et fondateur. Certains passages ont été intégralement repris dans la Bible. Par exemple dans la XIe tablette, les Dieux décident d'anéantir le genre humain, sauf un humain prévenu par Ea, et qui construit un bateau pour s'y réfugier avec des animaux. Epargné par la pluie diluvienne, il se réfugie sur une montagne et accède à l'immortalité. Gilgamesh partira à la recherche de cette montagne, situés dans un pays inaccessible, "aux bouches de fleuves".

Auteur: Internet

Info:

[ plagiat ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'amour prend patience ;
L'amour rend service ;
L'amour ne jalouse pas ;
Il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ;
Il ne fait rien de malhonnête :
Il ne cherche pas son intérêt ;
Il ne s'emporte pas ;
Il n'entretient pas de rancune ;
Il ne se réjouit pas de ce qui est mal ;
Mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
Il supporte tout, il fait confiance en tout,
Il espère tout, il endure tout,
L'amour ne passera jamais.

Auteur: Saint Paul

Info: La Bible, 1 Corinthiens 13:4-7

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

L'espérance messianique a sa grandeur, elle illumine la nuit de l'exil, mais elle a la faiblesse du provisoire qui ne s'épuise pas. "Vivre dans l'espérance est quelque chose de grand, mais c'est aussi quelque chose de profondément irréel." Cela dévalorise la charge propre de toute situation particulière, qui ne peut donc jamais être vécue pleinement; le provisoire, l'inachevé, dévalorise précisément ce qui est central dans toute entreprise et ce qui est important pour celle-ci. L'espérance messianique a transformé l'existence juive en une vie en sursis, elle a indexé la vie concrète sur le "comme si".

Auteur: Taubes Jacob

Info: Le temps presse, Du culte à la culture

[ conditionnel ] [ espoir ] [ absence ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Sept. Le chiffre mystérieux de Dieu. Ce chiffre figurait partout dans le livre de la Genèse : sept ciels, sept trônes, sept sceaux, sept églises. Les murs de Jéricho étaient tombés au septième jour du siège. Dans l'Apocalypse, sept esprits de Dieu étaient envoyés sur la Terre. Sept générations séparaient David de la naissance de Jésus-Christ, le Seigneur. A présent, on était à la veille du septième jour du septième mois de l'an de grâce 777, en conjonction avec l'arrivée de la comète que Paulinus, l'astronome de l'abbaye, avait par prudence nommée Cometes Luctus, la comète de la lamentation.

Auteur: Cooper Glenn

Info: Le Livre des morts

[ septénaire ] [ superstition ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Tu [Jésus] as commencé par te fabriquer une filiation fabuleuse, en prétendant que tu devais ta naissance à une vierge. En réalité, tu es originaire d'un petit hameau de Judée, fils d'une pauvre campagnarde qui vivait de son travail. Celle-ci, convaincue d'adultère, avec un soldat Panthère, fut chassée par son mari, charpentier de son état. […] tu te rendis en Egypte, y louas tes bras pour un salaire, et là, ayant appris quelques-uns de ces pouvoirs magiques dont se targuent les égyptiens, tu revins dans ton pays, et enflés des merveilleux effets que tu savais produire, tu te proclamas Dieu.

Auteur: Celtus dit Celse

Info: Discours vrai contre les chrétiens

[ historique ] [ tromperie ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Le catharisme surgit dans la Chrétienté occidentale au milieu du XIIème siècle. Cette dissidence chrétienne médiévale réclame, comme d'autres mouvements de son temps, le retour au modèle d'Eglise primitive des premiers temps du Christianisme. Elle condamne l'Eglise romaine et sa hiérarchie au prétexte de ce qu'elles ne respecteraient pas l'idéal de vie et de pauvreté du Christ.
Sous des noms différents, des communautés de cathares sont attestées à travers toute l'Europe, mais c'est dans le Midi de la France et dans les cités du nord et du centre de l'Italie que le catharisme connaît l'accueil le plus favorable et le plus durable.

Auteur: Bordonove Georges

Info: Le bûcher

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

On prétend néanmoins qu'une religion établie sur des fondements si faibles, est divine et surnaturelle, comme si on ne savait pas qu'il n'y a point de gens plus propres à donner cours aux plus absurdes opinions que les femmes et les sots ; Il n'est donc pas merveilleux que Jésus-Christ n'eût pas de savant à sa suite, il savait bien que sa Loi ne pouvait s'accorder avec le bon sens ; voilà, sans doute, pourquoi il déclamait si souvent contre les sages, qu'il exclut de son Royaume, où il n'admet que les pauvres d'esprit, les simples et les imbéciles : les esprits raisonnables doivent se consoler de n'avoir rien à démêler avec les insensés.

Auteur: Holbach Paul-Henri Thiry d'

Info: Traité des trois imposteurs

[ irrationnel ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0