Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 135
Temps de recherche: 0.1182s

effort

L'amour est une sollicitude active pour la vie et la croissance de ce que nous aimons. Là où manque ce souci actif, il n'y a pas d'amour. Cette dimension de l'amour a été admirablement décrite dans le livre de Jonas. Dieu dit à Jonas de se rendre à Ninive et d'avertir ses habitants qu'ils seront châtiés s'ils ne renoncent pas à leur conduite perverse. Mais Jonas, craignant que le peuple de Ninive ne se repente et que Dieu ne lui pardonne, se dérobe à sa mission. C'est un homme qui possède au plus haut point le sens de l'ordre et de la loi, mais sans amour. Cependant, dans sa tentative de fuite, il se retrouve dans le ventre d'une baleine, symbole de l'état d'isolement et d'emprisonnement auquel l'a conduit son manque d'amour et de solidarité. Dieu le sauve, et Jonas se rend à Ninive. Il prêche aux habitants comme Dieu le lui avait prescrit, et voilà qu'arrive cela même qu'il craignait. Les hommes de Ninive se repentent de leurs péchés, rectifient leur conduite, et Dieu leur pardonne et décide de ne pas détruire la ville. Jonas en conçoit un profond dépit et une vive irritation, il voulait que "justice" fût faite, non miséricorde. Finalement, il puise quelque réconfort à l'ombre d'un arbre que Dieu avait fait croître pour lui afin de le protéger du soleil. Mais quand Dieu fait en sorte que l'arbre se dessèche, Jonas déprimé se plaint avec colère. Dieu lui répond : "Tu te prends de pitié au sujet d'un ricin pour lequel tu n'as pas travaillé, que tu n'as pas fait croître, qu'une nuit a vu naître et qu'une nuit a vu périr. Et moi, je, n'épargnerais pas Ninive, cette ville florissante, dans laquelle il y a plus de cent vingt mille personnes qui ne savent distinguer leur main droite de leur main gauche, et aussi beaucoup de bétail ?". La réponse de Dieu à Jonas est à comprendre symboliquement. Dieu explique à Jonas que l'essence de l'amour est de "se donner de la peine" pour quelque chose et de "faire croître" quelque chose, que l'amour et le travail sont inséparables. On aime ce pour quoi l'on peine et l'on peine pour ce qu'on aime.

Auteur: Fromm Erich

Info: L'art d'aimer

[ définition ] [ christianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

ésotérisme

Je ne suis qu'un faible instrument dont Dieu veut bien, indigne que je suis, se servir pour rappeler les hommes mes semblables à leur premier état de maçon, afin de leur faire voir véritablement qu'ils sont réellement Hommes-Dieu, étant créés à l'image et à la ressemblance de cet Etre tout-puissant.

Auteur: Martinès de Pasqually Joachim

Info:

[ judéo-christianisme ] [ messager métaphysique ] [ martinisme ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

sainte icône

Cette image de Jeanne d'Arc dévorée par les flammes s'est mise a brûler en moi telle une nouvelle religion. Son visage tourné vers le ciel. Sa foi densifiée comme une guerre sainte. Et toujours la voix d'un père dans sa tête. Comme moi. Jésus. Que représente un homme mince cloué sur du bois en regard de l'image d'une femme guerrière en feu ? J'ai emporté dans mon coeur l'image d'une femme embrasée et laissé pour toujours la foi à la maison du père.

Auteur: Yuknavitch Lidia

Info: The Chronology of Water

[ passion ] [ christianisme ] [ modèle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

martyr

Ce n'est pas que les hommes s'aiment les uns les autres : c'est tout le contraire, et tous le monde est rempli de haines et de jalousies ; mais c'est que les plaisirs et les intérêts du monde font des liaisons et des commerces agréables. Mais les disciples de Jésus-Christ n'ont rien qui plaisent au monde. Le monde veut des flatteurs : on n'y vit que de complaisances mutuelles, en s'applaudissant l'un à l'autre. A quoi bon un chrétien ? Il est inutile : il n'entre ni dans nos plaisirs ni dans nos affaires, qui ne sont que fraudes ; sa vie simple et son innocence est une censure de la nôtre : il faut le faire mourir, puisqu'il ne fait que troubler nos joies. Chrétiens, innocents troupeaux, c'est ce qui vous fait la haine du monde !

Auteur: Bossuet Jacques Bénigne

Info:

[ idéalisme ] [ désintéressement ] [ christianisme des origines ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

textes bibliques

Les Apocryphes étant fort nombreux, nous avons choisi de ne présenter que les plus anciens. Parmi ces derniers, nous avons encore éliminé l’Evangile selon Philippe, en raison de sa longueur et de son caractère ésotérique ; nous avons également laissé de côté l’Evangile de Barthélémy, récit abscons et fastidieux, qui a jusqu’à ce jour découragé les traducteurs de langue française.

Auteur: Quéré France

Info: Évangiles apocryphes, Introduction

[ christianisme ] [ historique ] [ sources ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

quaternité

Voyez-vous, le symbole de la croix va plus loin que la seule division en une paire d'opposés, disons la droite et la gauche, représentés par les deux larrons; et aussi par le haut et le bas. Cela signifie le quatre, et c'est ça la croix; et cela rejoint le symbolisme du mandala. Le quatre comme symbole est représenté par les quatre fleuves sortant du jardin d'Eden... C'est cela l'authentique destination, l'état suspendu dans les hauteurs; et l'hermaphrodite est une étape qu'il faut franchir pour y accéder.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "L'analyse des visions"

[ totalité ] [ christianisme ] [ tétravalence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

athéisme

En se posant des "limites", en privilégiant sa dimension morale par rapport à sa dimension dogmatique, la religion a, sans avoir recherché cet objectif, évité aux Etats-Unis les conflits avec la science qui caractérisent d’autres contextes nationaux, et notamment le contexte français. […]
En raison de sa centralisation, le catholicisme français était porteur de conflit avec l’autorité politique dont le protestantisme américain était préservé de par son éclatement. De plus, la dimension dogmatique est plus accentuée et la liberté d’interprétation du dogme consentie au croyant plus étroite dans le catholicisme que dans le protestantisme. D’où le conflit du catholicisme avec le développement des sciences.

Auteur: Boudon Raymond

Info: Dans "Croire et savoir", page 77

[ exception religieuse américaine ] [ sécularisation ] [ christianisme ] [ occident ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

anachorètes

Avec l'arrivée des chrétiens venus d'Orient, l'idéal du désert pénètre aussi en Occident, comme en témoigne à long terme la prégnance de la scène de saint Jérôme en ermite dans l'iconographie. Alors que Milan est la capitale de l'empire, les échanges avec l'Orient sont constants, et l'évêque Ambroise (397) soutient la fondation, hors des murailles de la ville, d'une "maison pleine de solitaires très vertueux" (Confessions, VIII). (...)
Au début du XIIe siècle encore, Guillaume de Champeaux, écolâtre de Notre-Dame de Paris, veut renoncer au monde. Il gagne avec quelques disciples, la rive gauche de la Seine, un peu en amont de la Cité, pour s'y établir dans la solitude : c'est l'origine de l'une des écoles -et des bibliothèques- les plus célèbres du Moyen Age et de l'Ancien Régime, Saint-Victor de Paris.

Auteur: Barbier Frédéric

Info: Histoire des bibliothèques: D'Alexandrie aux bibliothèques virtuelles

[ christianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

lecture

Le juif est un homme qui lit depuis toujours, le protestant est un homme qui lit depuis Calvin, le catholique est un homme qui lit depuis Ferry.

Auteur: Péguy Charles

Info:

[ judéo-christianisme ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

parole de robot

Selon quatre millions de sites consultés, Jésus-Christ est un penseur juif qui est considéré par de nombreux humains comme le Messie, le fils de Dieu, ou Dieu lui-même, ce n’est pas très clair. La foi religieuse est un besoin humain que je respecte, mais je ne suis pas concerné. Dieu est amour, selon 345 876 456 occurrences. Or, je peux observer l’amour, éventuellement comprendre l’amour, mais je ne peux pas le ressentir.

Auteur: Beigbeder Frédéric

Info: Réplique de Pepper le robot dans "Une vie sans fin", pages 262-263

[ décalage ] [ intelligence artificielle ] [ christianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson