Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 19
Temps de recherche: 0.0419s

cognition

La conscience est un rejeton tardif de l'âme inconsciente.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: L'homme à la découverte de son âme, Albin Michel, p. 61

[ hyperstructure ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

cognition

Quoi que vous fassiez durant les cinq prochaines minutes, ne pensez pas à la couleur bleue.

Auteur: Internet

Info: Paradoxe neurolinguistique

[ Paradoxe neurolinguistique ] [ vision ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Nous voyons les choses en pilotage automatique. Notre esprit identifie quelque chose d'une certaine manière, peu importe ce que l'œil voit. L'œil vous dit une chose et le cerveau vous en dit une autre.

Auteur: Andrus Jerry

Info:

[ illusionnisme ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Quelque chose trie, tamise, de telle sorte que la réalité n’est aperçue par l’homme, du moins à l’état naturel, spontané, que sous une forme profondément choisie. L’homme a affaire à des morceaux choisis de réalité.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre VII : L'éthique de la psychanalyse

[ comprendre ] [ reconnaitre ] [ mémoire ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

La physique quantique commence vraiment à pointer du doigt cette découverte. Elle dit qu'il ne peut y avoir un Univers sans que l'esprit n'y entre, et que ce dernier façonne réellement la chose même qui est perçue.

Auteur: Fred Alan Wolf

Info:

[ perception ] [ sciences ] [ miroir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cognition

Tout ce qui touche existentiellement l'homme qui vit dans le monde des phénomènes, ce sont les impressions qui l'affectent. Savoir si ce qui affecte existe ou n'est que simple illusion dépend de la décision de le reconnaître ou non pour réel.

Auteur: Arendt Hannah

Info: La vie de l'esprit

[ perception ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Nous avons constaté qu'il est possible de comprendre le comportement de groupe des cellules neuronales en se fondant uniquement sur la connaissance de ces paires d'interactions. À partir de ces communications par paires, un consensus apparaît pour déterminer quel message sera envoyé de l'oeil au cerveau. Message qui vient de nombreuses petites discussions, pas d'une grande...

Auteur: Bialek William

Info:

[ vision ] [ neurologie ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Il apparaît de moins en moins probable que la conscience soit simplement un produit du cerveau, non seulement parce que les mesures des activités cérébrales ne nous apprennent rien sur le contenu de la pensée et du ressenti, mais aussi parce que le mental est capable de modifier l’anatomie et le fonctionnement du cerveau (neuroplasticité, effet placebo) et parce que l’expérience (EMI) prouve que la conscience peut exister indépendamment des fonctions cérébrales.

Auteur: Pim Van Lommel

Info: Mort ou pas ? - Les dernières découvertes médicales sur les EMI

[ ex machina ? ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cognition

Comme nous le dit la neuroscience moderne, nous ne sommes jamais en contact avec le présent, car le traitement de l'information neuronale lui-même prend du temps. Les signaux prennent du temps à passer de vos organes sensoriels le long des multiples voies neuronales de votre corps à votre cerveau, et ils prennent du temps à être traités et transformés en objets, scènes et situations complexes. Donc, à proprement parler, ce que vous vivez comme le moment présent est en fait le passé.

Auteur: Metzinger Thomas

Info:

[ asynchrone ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cognition

Aujourd'hui un consensus se dégage : chez l'adulte, les deux voies de lecture existent et sont activées simultanément. Nous disposons tous d'une voie directe d'accès aux mots, qui nous évitent de les prononcer mentalement avant de les comprendre. Néanmoins, chez le lecteur expert, la sonorité des mots continue d'être utilisée, même si nous n'en avons pas toujours conscience. Il ne s'agit pas d'articulations - nous n'avons pas besoin de remuer les lèvres ni même de préparer un mouvement de la bouche. Mais, à un niveau plus profond de notre cerveau, des informations sur la prononciation des mots sont automatiquement activées. Les deux voies de traitement des mots, la voie lexicale et la voie phonologique, fonctionnent donc en parallèle, l'une soutenant l'autre.

Auteur: Dehaene Stanislas

Info: Les neurones de la lecture

[ cerveau ] [ lire ] [ style ] [ musique ] [ sciences ]

Commenter

Commentaires: 0