Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 14
Temps de recherche: 0.1174s

reproduction

Le mariage est un expérience chimique dans laquelle deux corps inoffensifs peuvent, en se combinant, produire un poison.

Auteur: Pailleron Édouard

Info:

[ enfanter ]

Commenter

Commentaires: 0

signes

De même qu'en combinant la vingtaine de lettres de l'alphabet de diverses manières on peut obtenir des comédies, des tragédies, des histoires ridicules ou de grands poèmes épiques, de même, en combinant les atomes élémentaires, on obtient le monde dans son infinie variété. La métaphore est de Démocrite.

Auteur: Rovelli Carlo

Info: Par-delà le visible, La réalité du monde physique

[ mathématiques ] [ langage ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

étude

Il y a une synthèse quand, en y combinant des jugements qui nous sont connus à partir de relations plus simples, on en déduit des jugements par rapport à des relations plus compliquées. Il y a une analyse quand d'une vérité compliquée on déduit des vérités plus simples.

Auteur: Ampère André Marie

Info:

[ mathématiques ] [ examiner ]

Commenter

Commentaires: 0

injure

En combinant certains racines grecques ou latines on peut créer des néologismes à connotation péjoratives, comme :
bradycerque : A queue lente
brachycerque : à queue courte
stéréophrène : Se dit d'une personne qui change rarement d'idées
élastophoniste : Qui émet des propos sans consistance
hétérotrope : Personne qui n'arrive pas à fixer son attention
mélanoscope : qui voit tout en noir, etc....

Auteur: Internet

Info: Sur Jp-petit.com

[ étymologie ] [ néologisme ] [ intraduisible ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

B Tu vois ? Déjà tu connais la fébrilité, l'impatience de la création. Tu renonceras aussi aux brèves pauses du néant. Tu seras obligé de continuer à créer des univers, des échiquiers qui s'accoupleront et généreront d'eux-mêmes d'autres échiquiers. Chaque univers, en se combinant avec tous les univers que tu ne cesseras de créer, par ennui, par impatience ou par colère, formera des jeux infini, à l'infini.

Auteur: Manganelli Giorgio

Info: A et B, trad. Lise Chapuis

[ création ] [ action ]

Commenter

Commentaires: 0

chef d'oeuvre

La fondation de tout génie artistique est le pouvoir de concevoir l'humanité de manière nouvelle, frappante, réjouissante, de mettre un monde heureux, de sa propre création. à la place du monde moyen des jours communs, et de générer autour de lui une atmosphère avec un nouveau pouvoir de réfraction, sélectionnant, transformant, recombinant les images qu'elle transmet, selon le choix de l'intellect imaginatif. Dans l'exercice de ce pouvoir, la peinture et la poésie ont un choix de sujets quasi illimité.

Auteur: Pater Walter

Info: The Renaissance, p.113, Simon et Schuster 2013

[ définition ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

Tout en se combinant à de fortes restrictions à la circulation des personnes (afin de disposer d'une réserve de main-d'œuvre illégale et docile), la constitution du marché mondial a permis un ample mouvement de transfert du capital productif et de délocalisation des industries et des services. Cette mise en concurrence des travailleurs à l'échelle mondiale a permis d'imposer, au Sud, des formes d'hyperexploitation allant parfois jusqu'à la quasi-servitude et, au Nord, une sévère dégradation des salaires et des conditions de travail, sous la menace des délocalisations et du chômage.

Auteur: Baschet Jérôme

Info: Adieux au capitalisme, p. 33

[ vingt-et-unième siècle ] [ géopolitique ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Logique n. Art de penser et de raisonner en strict accord avec les limitations et les incapacités de l'humaine incompréhension. Toute la logique est basée sur le syllogisme, qui présente une proposition majeure, une proposition mineure et une conclusion - ainsi : Proposition Majeure : Soixante hommes peuvent faire un ouvrage en soixante fois moins de temps qu'un seul homme. Proposition Mineure : Un homme peut creuser un trou pour un poteau en soixante seconde ; donc - Conclusion : Soixante hommes peuvent creuser un trou pour un poteau en une seconde. Cela peut prendre le nom de syllogisme arithmétique, dans lequel, en combinant la logique et la mathématique, nous jouissons d'une double certitude et sommes deux fois comblés de bonheur.

Auteur: Bierce Ambrose

Info: Le dictionnaire du Diable, p.167, Rivages/Étranger, no11

[ absurde ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

Et puis il y avait eu l'arrivée de Piel Essiarf. Ce fou. Son excentricité essentielle et l'immense fortune héritée de ses parents avaient offert une ouverture incroyable, vrai coup de lumière dans la pénombre d'un solipsisme anthropomorphique sans issue.
Inspiré des travaux de Millar Gaichel, explorateur marginal du siècle précédent (un ufologiste passionné qui ingérait de très calculées doses de DMT tout en utilisant des lunettes spéciales afin d'élargir sa vision dans l'infrarouge et l'ultraviolet, tout ceci après s'être longuement rééduqué pour s'extraire au possible des préjugés culturels qui obstruaient ses sens), Piel Essiarf fit faire un bond immense à l'aventure du dépassement cognitif en combinant trois idées de recherches qu'il put faire développer "ensemble" via l'engagement de brillants chercheurs créateurs et l'intelligente utilisation des progrès technologiques de son époque. Sa première idée, la plus originale et la plus difficile, déverrouillait tout. On la nomme encore aujourd'hui "Désyntonisation et reconversion syntones des formes de vie a-syntones." Les deux autres, non moins aventureuses, étaient plus facile d'accès puisque nous parlons des biens connues MTCC (Modélisations théoriques de civilisations non issues du carbone) et ERENAM (Etude des rapports d'échelles entre nano, anthro et macro monde.)
Dès les premières découvertes issues de cette tri-méthodologie la science des "techno-signatures non humaines" prit son envol. Et beaucoup d'autres disciplines.
Énorme remise en perspective pour l'hubris des primates glabres de la 3e planète du système solaire. Mais c'est une autre histoire.

Auteur: Mg

Info: A la recherche de Zoul, 5 et 6 décembre 2018

[ dépassement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

citation s'appliquant à ce logiciel

Chaque personnalité humaine est un univers, qui peut donc susciter tout et son contraire à son endroit, de l'amour passion à la haine impitoyable en passant par le simple intérêt.
Avec "Les fils de la pensée" il y a une volonté de rester fixé sur un concept et son énonciation, de se fixer sur le langage et pas sur un auteur et sa singularité.
Ce soft veut privilégier les idées, simples ou complexes, de concert avec la clarté et la beauté de leur formulation, avec pour objectif de les classer. Ce qui débouche sur des "déclinaisons", des "transpositions"... et autres variations. Variations qui glisseront immanquablement jusqu'à des "contre-propositions" ou "pensées contraires". Tout ceci au sein d'un cadre rhétorique global, la langue française, dans une tentative de susciter une forme de "sagesse partagée en mouvement" ou, a minima, une réflexion collective bouillonnante.
Cette accumulation d'"extraits indexés", surtout à ses débuts, court le risque de délivrer l'image de son instigateur. Ce dernier espère que ce n'est plus le cas grâce aux déjà nombreux ajouts des participants. Cette interface donne donc la possibilité d'"interactions créatives" entre fans des idées et autres formulations du langage (dans un sens véritablement large puisque, il faut le répéter ici, on pourra aller du court calembour jusqu'au long raisonnement étayé) ce qui au finish amène à créer une sorte de dictionnaire collectif et multidimensionnel.
Collectif parce chacun pourra proposer des extraits, et surtout donner son avis sur l'indexation d'une entrée. C'est à dire discuter dans quelle Catégorie et avec quels tags elle doit être répertoriée, étant entendu que les mots utilisés pour "catégories" et "tags" ne doivent jamais déjà être présents dans le corps du texte de la citation (sauf très rares exceptions ou très long extraits). Interdiction centrale qui implique d'entrée l'usage de pas mal de réflexion... l'utilisation de synonymes... Et de recul... Bref une PRISE DE TEMPS. Prise de temps que les stimuli innombrables et trop souvent consuméristes de notre monde de compétition nous ont fait oublier. Nous voilà sur la piste d'une nouvelle manière d'agrément, via lecture et réflexions... Quelque chose dont notre monde a besoin puisque nous voilà en pleine consommation de biens non tangibles.
Ainsi, grande espérance, toutes ces interactions-discussions émergent et bâtissent petit à petit une forme de dictionnaire des concepts, des inventions littéraires et autres perles des énonciations de la langue française, via des "chaines de tags pertinentes" (par exemple "laisser-faire" "injustice" et "précédent"). Tout ceci au sein de cette "édition collective d'un ouvrage universel à multiples rayonnages entrecroisés".
Telle est la part quelque peu créative, gentiment allumée, de ce logiciel.
Enfin, pour ce qui est des multiples recherches possibles au sein de la base de données, les miracles de l'informatique permettront de les redoubler en combinant mots, auteurs, tags, tailles des extraits, etc...
Ici nous sommes en terrain mieux connu.

Auteur: Mg

Info: 1 mai 2016. *Aussi : le langage de classification - càd les termes utilisés pour catégorie et tags/corrélats, en se situant au premier degré, dans la sérieux et sans aucune License poétique - fait peut-être émerger, idée glaçante, un idiome intermédiaire, une langue"interface" synthétique... métalangage pour automates...

[ passe-temps ] [ divertissement ] [ loisir ] [ désincarnation ] [ volutes ]

Commenter

Commentaires: 0