Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 26
Search time counter: 0.0459s

comparaison

Je lui ai offert ce que j'avais de mieux, mes biceps. Il en a presque souri et a dit : "C'est pulpeux, gras, mou, rondouillard ; ça s'esquive sous la pression et glisse sous les doigts ; dans le noir, on pourrait croire que c'est une huître emballée dans un chiffon."

Auteur: Twain Mark

Info: Dompter la bicyclette et autres déboires

[ littérature ] [ muscle ]

Commenter

Commentaires: 0

comparaison

Les Chinois et les Japonais sont peut-être les plus industrieux de toutes les races, et les Chinois sont les plus dociles. Les Japonais excellent en imitation, mais ne sont pas aussi fiables que les Chinois. Aucune des deux races, en ce qui concerne leurs représentants immigrés, ne possède l'originalité et l'ingéniosité qui caractérisent le mécanicien compétent, américain ou britannique.

Auteur: Commons John R.

Info: Races and Immigrants in America, New York: Macmillan, 1907, p. 131

[ Etats-Unis ]

Commenter

Commentaires: 0

comparaison

Il se surprit à réfléchir, comme il le faisait souvent, à l'étrangeté des adultes. Il fallait qu'ils prennent des laxatifs, de l'alcool, des somnifères, pour échapper à leurs angoisses et trouver le sommeil ; et pourtant, comme leurs craintes étaient ordinaires et faciles à maîtriser ! (...) Comme elles paraissaient ternes à côté des terreurs que chaque enfant retrouve le soir, dans l'obscurité de sa chambre, sans espoir d'être compris de personne excepté d'un autre enfant !

Auteur: King Stephen

Info: Salem

[ peur ] [ imagination ]

Commenter

Commentaires: 0

comparaison

Les hommes manquent autant d'originalité pour mourir que pour vivre. Évidemment le résultat seul importe. Mais on aimerait disposer d'un choix de moyens aussi variés que les hors d'oeuvres. La nature a plus d'imagination que nous quand c'est elle qui porte le coup final... Mettre d'un côté l'infinie diversité des maladies et accidents mortels, de l'autre les quelques moyens de se suicider, et de la disproportion entre les deux colonnes, tirer des conclusions sur la pauvreté de l'esprit humain, serait une plaisante occupation pour quelqu'un qui est décidé à disparaître...

Auteur: Spitz Jacques

Info: L'oeil du purgatoire

[ mort ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

comparaison

En général, les Parisiens doutaient que nous ferions exactement ce que nous avions promis. Ils pensaient que quelque chose de louche allait arriver, mais ils arrivaient au studio plus ou moins comme convenu - motivés par le cachet. Les Londoniens étaient assez différents des Français. Il leur semblait tout à fait logique d'être photographiés en tenues de travail. Ils arrivaient au studio, toujours à l'heure et se présentaient devant l'appareil photo avec un sérieux et une fierté tout à fait remarquables. Des trois, les Américains étaient les plus imprévisibles. En dépit de nos recommandations, quelques-uns arrivèrent aux séances changés de pied en cap, rasés de frais et parfois même dans leurs costumes sombres du dimanche, convaincus de faire leur premier pas vers Hollywood.

Auteur: Penn Irving

Info: World in a Small Room, concernant sa série parue dans Vogue, une galerie des forces non armées : soixante hommes dans leurs vêtements de travail.

[ europe ] [ états-unis ] [ séance ]

Commenter

Commentaires: 0

comparaison

Plusieurs clés s'offrent à nous pour déchiffrer le destin de Raspoutine, et tout d'abord la "clé religieuse". Le Sibérien revenait souvent sur un moment très précis de la christianisation de la Russie, en 988. En ce temps-là, Vladimir, le plus grand prince de la Russie éternelle, avait fait venir auprès de lui des représentants des principaux cultes, afin de choisir sa religion. Connu pour son épicurisme, il avait été tenté par le paradis de Mahomet, mais rebuté par l'interdiction de s'enivrer, qui ne s'accordait pas avec la tradition russe ! Intéressé par le judaïsme, il refusa la circoncision. Quant aux catholiques, leur soumission à Rome l'irritait au plus haut point. En revanche, la religion orthodoxe qui lui présenta un moine gréco-bulgare le séduisit pour la "beauté de ses rites". Ses messagers envoyés à Constantinople lui décrivirent ainsi leur éblouissement : "Nous ne savions pas si nous nous trouvions au paradis ou sur terre. Car sur terre, nous n'avions jamais rencontré une telle splendeur !"
De plus, l'orthodoxie était une foi tolérante qui n'interdisait ni de boire, ni de manger, ni d'aimer, ni de guerroyer, ni de conquérir de nouvelles terres.

Auteur: Fédorovski Vladimir

Info: Le roman de Raspoutine, La cité : les vieux-croyants, p 179

[ religions ]

Commenter

Commentaires: 0